ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 01 décembre

Après la "Loi Travail " la lutte continue !


De nombreuses dispositions de la « Loi Travail » attaquent nos droits en tant que salariés ainsi que nos organisations syndicales, dans lesquelles nous avons fait le choix de nous rassembler pour construire un rapport de force face au patronat.

Qu’importe que la loi travail ait été votée, le combat continuera sur le plan juridique mais aussi dans nos entreprises et conventions collectives : pas question de céder sur l’inversion de la hiérarchie des normes, les heures supplémentaires, etc.

Au quotidien, les équipes syndicales et les salariés peuvent continuer de se battre, s’opposer aux reculs sociaux et rappeler que ce sont nos luttes qui permettent de faire changer la loi.

C’est le cas par exemple de la « Délégation Unique du Personnel » (DUP), généralisée dans une autre loi (17 août 2015 relative au « dialogue social et à l’emploi ») et qui fusionne les instances CE, DP et CHSCT dans les entreprises de moins de 300 salariés si la direction le souhaite.

Ce n’est pas parce que la loi le permet qu’il faut l’accepter, bien contraire : nous appelons à résister à la « DUPISATION » des entreprises, qui en mettant en place ces instances, vont casser davantage toutes les résistances internes.

Nous avons notre mot à dire, et la légalité ne passera jamais avant la légitimité !

Actualités

Pour la défense de nos libertés : retrait du projet de loi « sécurite globale »
Depuis le 17 novembre a débuté l’examen à l’Assemblée nationale de la proposition de loi relative à « la sécurité globale », dans le cadre d’une procédure accélérée. Ce texte contient de nombreuses atteintes à nos libertés publiques notamment sur des questions comme celles liées au droit à la vie privée, à la liberté d’informer, au principe d’égalité et à des principes constitutionnels de légalité des peines et délits comme l’a dénoncé la défenseure des droits dans son avis publié le 5 novembre.
Coordination contre loi sécurité globale
Communiqué du SNJ sur le refus d’aller à Matignon et la lettre qu’a adressé la coordination #StopLoiSecuriteGlobale - dont font partie le SNJ et l’Union syndicale Solidaires - au préfet Lallement, qui vient d’interdire la "Marche des Libertés" prévue ce samedi 28 novembre à Paris.
Journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles
Le 25 novembre, l’Union syndicale Solidaires appelle à manifester partout en France lors de la journée internationale contre les violences sexistes et sexuelles, à organiser partout où c’est possible la convergence de toutes celles (et ceux) qui luttent syndicalement, féministement, qui collent, qui dansent et se révoltent chaque jour contre les violences sexistes et sexuelles.
Réforme de l’assurance chômage : une victoire majeure !
Réforme de l’assurance chômage : avec la CGT, Solidaires vient d’obtenir du Conseil d’Etat la censure du deuxième volet de la réforme. Soit un désaveu majeur de la politique du gouvernement !
Darmanin : un pas de plus vers l’autoritarisme et l’indignité
Hier soir, les migrant-es qui avaient installé leurs tentes Place de la République à Paris ont été évacué-es dans la violence par les agents aux ordres du Préfet de Police et du ministre de l’Intérieur, tentes arrachées alors même que des personnes se trouvaient à l’intérieur, migrant-es malmené-es, coursé-es comme des bêtes dans les rues de Paris. Des soutiens et des journalistes ont été frappés à terre, menacés, insultés par ces mêmes agents aux ordres.

Facebook


Twitter