ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 22 septembre

Après la "Loi Travail " la lutte continue !


De nombreuses dispositions de la « Loi Travail » attaquent nos droits en tant que salariés ainsi que nos organisations syndicales, dans lesquelles nous avons fait le choix de nous rassembler pour construire un rapport de force face au patronat.

Qu’importe que la loi travail ait été votée, le combat continuera sur le plan juridique mais aussi dans nos entreprises et conventions collectives : pas question de céder sur l’inversion de la hiérarchie des normes, les heures supplémentaires, etc.

Au quotidien, les équipes syndicales et les salariés peuvent continuer de se battre, s’opposer aux reculs sociaux et rappeler que ce sont nos luttes qui permettent de faire changer la loi.

C’est le cas par exemple de la « Délégation Unique du Personnel » (DUP), généralisée dans une autre loi (17 août 2015 relative au « dialogue social et à l’emploi ») et qui fusionne les instances CE, DP et CHSCT dans les entreprises de moins de 300 salariés si la direction le souhaite.

Ce n’est pas parce que la loi le permet qu’il faut l’accepter, bien contraire : nous appelons à résister à la « DUPISATION » des entreprises, qui en mettant en place ces instances, vont casser davantage toutes les résistances internes.

Nous avons notre mot à dire, et la légalité ne passera jamais avant la légitimité !

Actualités

C’est à nouveau le temps de la lutte !
Après la période de confinement qui nous a arrêté-es dans nos mobilisations, c’est à nouveau le temps des luttes. La période du COVID et la crise sociale qu’elle provoque n’aura été pour le capitalisme qu’une nouvelle opportunité pour exploiter les salarié-es, détruire leurs acquis sociaux et accroître ses profits.
Le gouvernement a, sans états d’âme, abandonné les « premier.e.s de corvée ».
Non seulement le Ségur de la santé n’a annoncé aucun changement ni infléchissement dans la politique de démantèlement du service public de santé, mais il la conforte en poursuivant la gestion libérale, purement comptable, et en dégradant encore un peu plus les conditions de travail.
Rassemblement unitaire "En soutien à Danièle Obono, contre le racisme décomplexé de Valeurs Actuelles"
Une députée noire portant les chaînes de l’esclavage au cou ! C’est par cette image que Valeurs Actuelles a illustré son roman-fiction de cette semaine, intitulé « Danièle Obono au temps de l’esclavage ». Le « journal » d’extrême-droite, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière de racisme, pousse ici sa nostalgie du colonialisme et de la mise en esclavage à son paroxysme, entre iconographie esclavagiste et révision de l’Histoire.
“Leur Plan” ? La fuite en avant...
La crise économique et sociale liée au Coronavirus est bien réelle. Hélas le gouvernement a décidé d’y répondre avec les même vieilles recettes utilisées depuis des décennies tout en essayant de verdir son action. D’autres solutions existent et sont urgentes à mettre en place. Ce “plan” est une raison de plus pour participer aux mobilisations de septembre pour la justice sociale, fiscale et environnementale.
Le 17 septembre : Grève et manifestation
Refusons leur monde, par une large convergence des luttes, construisons le nôtre

Facebook


Twitter