ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 09 décembre

Incendie criminel au foyer de travailleurs à Boulogne


Incendie criminel au foyer de travailleurs immigrés, 27 rue Nationale à Boulogne-Billancourt, dans la nuit du 15 au 16 décembre 2016 : un mort, quatre blessés graves dont au moins un grièvement, de nombreux résidents intoxiqués...

  • Un climat général en France anti-réfugiés et anti-immigrés jusqu’à l’hystérie dans les milieux racistes
  • Un gouvernement qui préfère la répression à un accueil digne et hospitalier
  • Un ministère qui calomnie les résidents en insinuant qu’ils sont responsables du drame
  • Un maire qui ne rêve que de les chasser du quartier où ils vivent depuis 1974
  • Un propriétaire des bâtiments qui n’engage pas les travaux nécessaires
  • Un gestionnaire qui n’entretient pas correctement le foyer, ne le sécurise pas, qui ferme brutalement la cuisine collective et qui refuse toute réelle négociation avec le comité de résidents.

Le foyer devient un problème et, dans ce climat, une cible.

Contre tout acte raciste et anti-immigrés, protection des foyers et de leurs habitants, réparations pour les victimes

Ouverture sans attendre de l’instruction pour que les avocats des résidents aient accès au dossier

Les travailleurs immigrés du foyer rue nationale ont droit a un foyer correctement rénové et entretenu qui soit un vrai lieu de vie collectif et solidaire avec une grande cuisine collective

Non a la spéculation immobilière qui veut les chasser du quartier. Ils y vivent, ils y restent.

Rassemblement à partir de 17h au foyer : 27 rue Nationale
métro Billancourt (Ligne 9), départ à 18h

Actualités

Le 8 décembre, nous marcherons pour la justice et la dignité !
Solidaires s’associe à l’initiative de la #MarcheDesMamans de Mantes la Jolie. La répression dont ont été victimes les enfants de Mantes la Jolie en décembre dernier est restée dans toutes les têtes. Elle inaugurait des vagues de répression contre les Gilets jaunes et tout le mouvement social. Elle témoignait de la manière dont les institutions répressives peuvent s’en prendre à des jeunes d’un quartier populaire dans la plus pure tradition coloniale et guerrière. C’est pourquoi nous soutenons cet appel.
La répression et les violences policières continuent
La journée du 5 décembre comme première étape d’une grève générale reconductible a été un immense succès. Les plus de 250 manifestations sur tout le territoire ont réuni quelque 1 million et demi de travailleurs et travailleuses contre la réforme des retraites Delevoye profondément destructrice et inégalitaire.
Toutes et Tous ensemble on continue !
Alors le 5 toutes et tous en grève et en manif et le 6, le 7... ensemble on continue !
Le gouvernement est fébrile
Suite à l’intervention du 1er ministre. Notre détermination est totale pour gagner le retrait et imposer une autre réforme !
Grève le 5 décembre et les jours qui suivront !
Le gouvernement n’est plus certain de mettre en place aussi rapidement son projet de réforme des retraites comme annoncé depuis des mois. L’annonce des organisations syndicales pour une grève le 5 décembre le fragilise en dépit de tout le bla-bla sur l’universalité. Le 5 décembre apparaît désormais comme le début d’un mouvement qui pourrait être reconduit, faire tache d’huile et rejoindre les préoccupations générales de justice sociale, fiscale et climatique qui s’expriment massivement dans la société.

Facebook


Twitter