MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 21 juillet

Permanence juridique et syndicale interprofessionnelle Solidaires Paris


Les militant-es de l’union syndicale SOLIDAIRES Paris vous proposent un rendez-vous hebdomadaire pour apporter des réponses juridiques et syndicales à vos conflits au travail.
Cette permanence est à destination des salariés du privé pour des questions relevant du droit social.
Cette permanence est accessible sans rendez-vous et sans adhésion préalable.

Avant de venir :

  • Renseignez-vous auprès du syndicat SUD Solidaires de votre entreprise et de votre secteur d’activité. Le cas échéant, la permanence vous orientera vers les permanences les plus adaptées à vos besoins.
  • Pensez impérativement à vous munir de tous les documents utiles pour expliquer votre situation, tels vos contrats de travail et avenants, vos bulletins de salaire ou encore les courriers de votre employeur en cas de procédures disciplinaires.

En outre Solidaires Paris participe à une permanence intersyndicale à la bourse du travail, permanence qui se tient tous les jours.
Cette permanence se tient sans rendez-vous, les inscriptions se font à partir de 08h00.

Bourse du travail de Paris, 3 Rue du Château d’Eau, Paris 10ème
Métro lignes 3, 5, 8, 9 et 11 - station République

Solidaires Paris
Permanence le mardi de 13h00 à 18h00
Téléphone : 01 40 18 79 99
Courriel : solidaires-paris@wanadoo.fr
13 rue d’Armaillé, Paris 17ème
Métro lignes 1, 2 et 6 & RER A - station Charles de Gaulle

Union locale Solidaires Saint-Denis
Le mercredi après midi de 14h00 à 18h00
Bourse du travail de Saint-Denis 3ème étage salle 304, 9 Rue Génin, 93200 Saint-Denis
Courriel : solidairessaint-denis@solidaires.org
Métro ligne 13 - station Saint-Denis Porte de Paris

Union locale Solidaires Montreuil
Le lundi, mardi,mercredi, jeudi
Bourse du travail de Montreuil, 24 rue de Paris, 93100 Montreuil
Téléphone : 01 48 51 05 93
Courriel : solidairesmontreuil@wanadoo.fr
Métro ligne 9 - station Croix de Chavaux
Sur rendez-vous par mail à solidairesmontreuil@wanadoo.fr (pour les salariés habitant ou travaillant sur la partie sud du département de la Saint Saint Denis

Union locale Solidaires Bondy
Du lundi au vendredi de 09h00 à 17h00 fermé le mercredi
2 rue Guillaume Apollinaire, 93010 Bondy
Tél 01 48 47 80 64
Rer E, Tram 4 - station Bondy

Solidaires Créteil
Le vendredi de 1400 à 18h00
Maison départementale des syndicats au 11, rue des Archives, 94000 Créteil
Téléphone : 01 43 77 06 42
Courriel : solidaires94@wanadoo.fr
Métro ligne 8 - station Préfecture de Créteil



Actualités

Face aux dangers de la loi ELAN
Des organisations de mal logés, locataires, sans abri, handicapés, salariés, architectes se sont indignés des mesures contenues dans la loi ELAN discutée au Sénat
Appel à la marche vers le CRA de Vincennes
Journée nationale de marches contre les centres de rétention et pour la solidarité avec les migrantEs
Pourquoi le paritarisme n’est pas notre tasse de thé ? Mais qu’allaient-ils faire dans cette galère ?
En ce début juillet, les organisations syndicales de salarié-es et patronales considérées comme représentatives se sont rencontrées. L’objectif était, semble-t-il, de faire pression sur le gouvernement pour sauver les institutions du paritarisme, organe par essence du "dialogue social", et promouvoir une conception de la négociation déconnectée des logiques de rapport de force.
Défendre la Sécu dans la constitution et ailleurs
Le gouvernement vient de renoncer à supprimer la référence à la Sécurité sociale dans la réforme constitutionnelle. Cette première volonté n’est pas arrivée là par hasard. L’intention initiale montre l’objectif poursuivi par le gouvernement, celui de détruire le système social construit à la fin de la deuxième guerre mondiale.
Manu 1er, arrête ton baratin !
Les associations, collectifs, syndicats , les chômeur-euses, mal logé-es, précaires, sans papier, mal soigné-es, réprimé-es, laissé-es pour compte des droits sociaux… suivront et réagiront au discours fleuve de Manu 1er donné au Château, du haut de sa morgue vis à vis des classes populaires qu’il enfonce par une série de mesures adoptées, en cours d’adoption et à venir… contre le droit au logement, au travail, à l’indemnisation, à un revenu décent, à une protection sociale efficace pour vivre dignement.