ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 21 janvier

Réflexions

Manifestation du 1er mai à Paris : les médias saccagent l’information
À chaque grande manifestation depuis deux ans maintenant, se déroule le même scénario auquel les « grands » médias d’information politique et générale participent activement sans, visiblement, se lasser.
Contester l’armée
Le titre de cet article est un clin d’œil à celui paru précédemment, qui narrait l’histoire des comités de soldats dans les années 1973-1976, en pointant notamment les rapports avec le syndicalisme CFDT et CGT de l’époque. Le mouvement antimilitariste de ces années-là comprenait un autre volet : objection de conscience et insoumission étaient les formes de lutte choisies par des milliers de jeunes.
« Frères de classe », un film de Christophe Cordier
En 2004, Christophe Cordier a réalisé Frères de classe, film où il part à la recherche des deux protagonistes, l’un ouvrier, l’autre CRS, d’une photo qui a immortalisé la grève du Joint français de 1972, le « mai breton ».
En 2004, Christophe Cordier a réalisé Frères de classe, film où il part à la recherche des deux protagonistes, l’un ouvrier, l’autre CRS, d’une photo qui a immortalisé la grève du Joint français de 1972, le « mai breton ».
Les lycéens des années 68
Illustrant quelques épisodes du mouvement lycéen des années 1960/1970, les textes suivants sont issus de divers écrits de Robi Morder. Ils montrent comment une génération de jeunes scolarisés a construit ses propres outils de lutte, développé l’auto-organisation et … désobéit massivement aux institutions et à leurs représentants et représentantes. Ce n’est pas sans lien avec ce qu’on retrouvera les années suivantes dans les entreprises…
Illustrant quelques épisodes du mouvement lycéen des années 1960/1970, les textes suivants sont issus de divers écrits de Robi Morder. Ils montrent comment une génération de jeunes scolarisés a construit ses propres outils de lutte, développé l’auto-organisation et … désobéit massivement aux institutions et à leurs représentants et représentantes. Ce n’est pas sans lien avec ce qu’on retrouvera les années suivantes dans (...)
ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le gouvernement doit mettre fin aux menaces !
Des organisations nationales, locales, et des personnalités saluent la volonté de renouer le dialogue manifestée par les différentes composantes et habitants de la ZAD de Notre-­Dame-­des-­ Landes dans un contexte pourtant extrêmement difficile, et exigent fermement que le gouvernement mette fin aux menaces pesant sur la zad.
Malgré le refus initial du gouvernement d’étudier la proposition d’une convention collective, ils et elles ont souhaité aujourd’hui faire un geste très concret pour sortir du cycle infernal d’une répression massive et sourde à tout projets d’avenir. Un dossier comprenant près de 40 fiches nominatives concernant les divers projets concrets existants et en construction sur la ZAD a été remis à la préfecture. Cette démarche met en avant l’interdépendance de ces projets fonctionnant comme un écosystème. (...)
À Bas les chefs ! Petite histoire de la Coordination contre le statut de Maître directeur
12 Janvier 1987 : le froid est tombé sur Paris, la neige accumulée sur les trottoirs résiste au dégel et le métro est en grève. Une trentaine d’instits, également en grève, écument les écoles de leur secteur avec sous le bras, le premier tract de la coordination des instituteurs des XIXème et XXème arrondissements de Paris contre le statut de maître directeur…
Nous voulons des augmentations de salaires !
Les inégalités n’ont pas cessé de croître. On nous dit que la croissance revient, mais à ce stade rien pour les salarié-es, bien au contraire.
L’injonction au courage
Le refrain est connu : nos pays, baignés dans l’illusion des Trente Glorieuses, doivent faire un retour « douloureux mais nécessaire » à la réalité. Ce discours de la nécessité est très répandu : respect des 3 % de déficit, remboursement de la dette, ouverture à la concurrence, équilibre financier, etc. Mais qu’en est-il de la douleur ? Comment la justifier ? Toute la perversité d’un pouvoir, aligné en outre sur l’agenda du capital, se loge là — et elle est sans limite : elle donne au caractère vertueux du courage le sens de l’abattement et de l’inaction. En somme, plus les réformes sont dures socialement, plus nous serions courageux d’accepter leur nécessité. Cette équation est une ritournelle médiatique d’autant plus redoutable qu’elle se base sur un certain bon sens populaire. À l’heure des mobilisations contre les réformes du gouvernement Philippe et forts de l’expérience de ces dernières années (grecque, notamment), levons à nouveau le voile sur ces faux appels au courage
Suppression d’un second jour férié
Plus que jamais à relayer sur les réseaux sociaux suite aux annonces de Macron !
En finir avec l’usure physique
L’arbre qui cache la forêt. Si les risques psychosociaux constituent le phénomène marquant de l’évolution des problèmes de santé au travail au cours des trente dernières années, il ne faut pas perdre de vue que nombre de salariés sont encore exposés à d’importantes contraintes physiques.
 
0 | ... | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130 | ... | 250