ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 20 août

Rencontre publique avec Albert Woodfox et Robert King


A l’heure où les discriminations raciales et les violences policières aux Etats-Unis font rage et où on assiste à la naissance d’un nouveau mouvement de contestation « Black Lives Matter », venez rencontrer Albert Woodfox et Robert King.
Ces 2 figures du mouvement des Black Panthers se mobilisent depuis des décennies contre les discriminations raciales, les conditions carcérales aux Etats-Unis et appellent à la libération des autres prisonniers politiques aux Etats-Unis..

Ces deux militants ont été enfermés à l’isolement pendant des décennies. Albert Woodfox, récemment libéré après 43 ans à l’isolement - un triste record -, et une mobilisation internationale pour sa libération, s’exprimera pour la première fois en France.

Cette rencontre exceptionnelle donnera la parole à Robert King et Albert Woodfox pour aborder :

  • L’expérience de la détention à l’isolement aux Etats-Unis, et leurs décennies de lutte, depuis la prison et en dehors, pour survivre dans cet environnement totalement déshumanisé et faire reconnaître leur innocence
  • L’importance de la solidarité internationale
  • Leurs combats actuels et leur regard sur les Etats-Unis à l’heure où les discriminations, le racisme, mais aussi de nouveaux mouvements de revendication des droits (Black Lives matter…) sont revenus au premier plan de l’actualité dans le pays.
     
    Robert King devant un mur dédié à Albert Woodfox © AIF

     

rendez vous : 19h00 à la Bourse du Travail de Paris,  Salle Ambroise Croisat,  3 rue du château d’eau,  Métro République

Actualités

Les Chronos font leur cinéma !
Projection débat sur le piquet de grève des travailleurs sans-papiers de Chronopost
Grâce au Conseil d’Etat, policiers et gendarmes pourront continuer à blesser, mutiler ou tuer des manifestant-es
Le Conseil d’Etat vient de rejeter les demandes de nombreuses organisations, dont l’Union syndicale Solidaires, visant à faire interdire l’utilisation des Lanceurs de balles de défense lors des manifestations. Le Conseil d’Etat a également débouté les organisations qui voulaient faire interdire le recours aux grenades de désencerclement GLI-F4.
Les travailleurs sans papiers de Chronopost Alforville au siège de la Poste à Paris
Parti s’amuser et danser, Steve a été retrouvé mort
Aux bords de la Loire, le 21 juin dernier, lors de la soirée de la fête de la musique plusieurs personnes ont été contraintes de se jeter dans l’eau suite à une intervention très violente de la part des forces de l’ordre qui ont sans scrupule utilisé gaz lacrymogènes, grenades de désencerclement et usé de violence physique.
Femmes de chambre : la violence et l’exploitation, ça suffit !
Pas de vacances pour la lutte de classe. Encore cet été, des femmes de chambres, cessent le travail contre les cadences infernales que leur imposent les sous-traitants des grands groupes hôteliers et pour une véritable reconnaissance de leur travail

Facebook


Twitter