MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 16 octobre

Syndicalisme

Partage des richesses
Le capitalisme financier et l’actionnariat accentuent la casse sociale et la précarité des salarié.es. Il n’y a jamais eu autant de richesses produites en France. Mais la "crise" et la "dette" permettent ses politiques antisociales au profit des riches. Les conséquences : inégalités en hausses, baisse de moyens pour la santé, l’éducation, la protection sociale, la culture, le logement. Et c’est plus de souffrance au travail !
Soirée de soutien aux grévistes de New Look
Il n’y a pas de création d’emplois dans les ZTI !
Pourquoi le paritarisme n’est pas notre tasse de thé ? Mais qu’allaient-ils faire dans cette galère ?
En ce début juillet, les organisations syndicales de salarié-es et patronales considérées comme représentatives se sont rencontrées. L’objectif était, semble-t-il, de faire pression sur le gouvernement pour sauver les institutions du paritarisme, organe par essence du "dialogue social", et promouvoir une conception de la négociation déconnectée des logiques de rapport de force.
Quelque chose de 68
Mai-juin 1968 n’a pas été sans incidence sur le syndicalisme, sur les manières d’en faire notamment… et de continuer à en faire ! Avec cet article c’est ce qu’il y a encore de 68 dans notre syndicalisme, en pratiques comme en débats,que nous proposons de retrouver.
Secret des affaires : associations, syndicats et sociétés de journalistes s’associent à la saisine du conseil constitutionnel
38 organisations (associations et syndicats) et 10 sociétés de journalistes déposent une contribution au conseil constitutionnel pour s’associer aux recours déposés par les parlementaires contre la loi sur le secret des affaires.
Occupation d’une agence Pôle emploi à Paris
Les associations de chômeurs AC !, APEIS, CGT chômeurs et MNCP, soutenues par les syndicats et organisations Sud-emploi, Snu/Fsu, JOC…, ont occupé l’agence Pôle emploi, 78 boulevard Ney, ce vendredi 29 juin 2018 à 10 heures. Il s’agissait de protester, entre autres, contre la multiplication par trois des contrôles et des sanctions ainsi que le vote de la loi Pénicaud, remplaçant l’assurance-chômage actuelle par un système non-assurantiel d’aides sociales. Celles-ci seront soumises aux aléas de décrets décidés en tout arbitraire par le gouvernement.
Une fois au sein de l’agence, différentes prises de paroles ont permis de rappeler que les chômeurs ont besoin d’un véritable accompagnement, et non de contrôles, que cet accompagnement risque d’être d’emblée mis à mal par la suppression prévue de 4000 postes d’agents de Pôle emploi. Les associations et syndicats ont mis en garde également les chômeurs qui se trouvaient dans l’agence contre la précarisation croissante de l’emploi, à laquelle une offre raisonnable aux contours flous et aux modalités (...)
Marche des Fiertés le 30 juin 2018
Contre les LGBTIphobies, des luttes à mener partout !
Personnels en souffrance / direction en vacances !
Grève reconduite samedi 30 juin à la BnF !
Journée nationale de mobilisation interprofessionnelle
L’Union syndicale Solidaires a décidé d’appeler sur ses propres bases à la journée de mobilisation du 28 juin.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200

Rendez-vous

17 octobre / 18h / pont Saint Michel
17 octobre 1961/2018 : 57ème Anniversaire - Vérité et Justice
On ne construit pas la démocratie sur des mensonges et des occultations. Après plus d’un demi-siècle, il est temps.
18 octobre /
Manifestations des retraité-es contre les choix du gouvernement
Si les retraités et les retraitées disaient ce qu’ils et elles pensent ... il y aurait souvent injure à Chef de l’État !
24 novembre /
#NousToutes - Marchons contre les violences sexistes et sexuelles
Nous sommes des millions à avoir vu ces violences abîmer nos amies, nos soeurs, nos amoureuses, nos mères, nos enfants ou nos collègues.

Facebook


Twitter



Syndicalisme dans les turbulences, syndicalisme turbulent