MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 17 décembre

Syrie : Rassemblement à Paris

  

A peine élu président, Macron a décidé d’inviter en France son homologue russe, Poutine.

Poutine, qui intervient depuis septembre 2015 ouvertement pour écraser la révolution syrienne et dont les bombardements ont tué plus de 4100 civils en Syrie. Poutine qui soutient depuis 2011, avec l’Iran, le régime assassin de Bachar al-Assad (à l’origine de plus de 320 000 morts, plus de 5 millions de réfugiés, plus de 50% de la population déplacée en interne ou à l’étranger, plus de 100 000 prisonniers politiques).

Cette invitation a lieu à l’occasion du 300ème anniversaire de l’ouverture de l’ambassade de la Russie à Paris, célébrée par une exposition sur Pierre le Grand à Versailles. Poutine sera donc présent en France à Versailles le jour de l’inauguration de l’exposition, le lundi 29 mai. L’occasion de discuter diplomatie avec Macron,... et de la Syrie notamment. Une discussion que n’avait pu avoir Hollande en octobre dernier, alors qu’Alep était pilonnée par les aviations syrienne et russe ; ce qui n’avait pas empêché le gouvernement français de ne jamais qualifier les bombardements russes comme criminels.

Alors que ces derniers mois nombre de réunions diplomatiques se sont tenues, à Genève et à Astana notamment, le peuple syrien continue d’être réprimé dans le sang et la déportation d’hommes, de femmes et d’enfants se poursuivent : à Homs, le quartier d’al-Waer qui était assiégé, vient de terminer d’être évacué (environ 40 000 habitants), à Barzeh et Qaboun, dans la banlieue de Damas, les populations ont été déportées à la mi-mai, et la reprise de ces quartiers par le régime a entraîné une intensification du siège autour de Douma (avec plus de 350 000 habitants).

Ainsi nous exigeons :

  • Arrêt immédiat de tous les bombardements en Syrie !
  • Aucune collaboration avec les dictateurs : ni Assad, ni Poutine !
  • Levée immédiate de tous les sièges !
  • Libération immédiate de tous les prisonniers politiques !
  • Départ de toutes les forces armées étrangères de la Syrie !
  • Mobilisation internationale pour l’aide humanitaire et l’accueil des réfugiés !

Ni Assad, ni Daech ! C’est au peuple syrien et à lui seul de décider de son avenir. La revendication du peuple syrien pour le départ de Assad et la fin de son régime, immédiatement et sans condition, est légitime.

Le collectif Avec la Révolution Syrienne appelle à rejoindre le rassemblement appelé par des Syriens qui aura lieu : lundi 29 mai à 18h30 métro Invalides




           

Images à télécharger

  Sans titre

Rendez-vous

18 décembre /
Journée Internationale des Migrant-es
Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
4 janvier / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

On veut pouvoir vivre
Les annonces de Macron ne répondent ni à l’urgence sociale ni à l’injustice fiscale ou aux mobilisations des jeunes. Pire encore : une partie de ce qui est dit par le gouvernement sera payé sur nos impôts pendant que les riches s’en sortent tranquillement.
Journée nationale de mobilisation contre le projet de loi Justice
Contre la casse du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous » Continuons la mobilisation partout en France !
Macron reçoit les "partenaires sociaux" : Solidaires n’ira pas !
A 19h30 dimanche soir, l’Union syndicale Solidaires a reçu une invitation du Président de la République nous conviant « à une réunion avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales en présence du Premier Ministre et des membres du Gouvernement », annoncée à grands renforts de publicité, demain matin, lundi 10 décembre.
Noël aura-t-il lieu cette année ?
L’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes a vu une participation aussi forte que celle de la semaine dernière. Tout cela malgré les jours précédents où tout aura été fait pour discréditer et décourager cette participation.
Marches pour le climat
Malgré les dizaines de tribunes, d’appels publiées, le changement de trajectoire nécessaire à une lutte efficace n’a pas encore eu lieu. Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.