ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 03 décembre

Travail

Mondial 2018 : Les travailleur-euses sur la touche !
Rapport du Collectif Ethique sur l’étiquette et du BASIC
« La journée de la colère cheminote ! »
Non, les cheminots n’ont rien volé !
Manifestation cheminot.e.s de l’Assemblée au Sénat
Metting de soutien aux cheminot.e.s
Non à la fermeture des CIO et à la régionalisation de l’orientation !
Le projet de loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel » étudié à l’Assemblée nationale à partir du 12 avril prévoit le transfert de l’information sur l’orientation aux régions. En effet, l’article 10 du projet de loi stipule que c’est la région, et non plus l’État, qui « délivre l’information nécessaire sur toutes les voies de formation aux élèves et aux étudiants ».
Les Prud’hommes de Paris reconnaissent la légitimité du droit de retrait des salariés ligne 11 face au risque amiante
Précaires de l’éducation
Dans l’Éducation nationale 1 personnel sur 4 est contractuel (soit 300 000 CDD). AED, AVS en CUI CAE, AESH, professeur.e.s contratuel.le.s, nous sommes soumis.e.s à des conditions de travail précaires, à la merci de toutes les pressions hiérarchiques possibles, mal-formé.e.s et sous-payé.e.s.
Dans l’Éducation nationale 1 personnel sur 4 est contractuel (soit 300 000 CDD). AED, AVS en CUI CAE, AESH, professeur.e.s contratuel.le.s, nous sommes soumis.e.s à des conditions de travail précaires, à la merci de toutes les pressions hiérarchiques possibles, mal-formé.e.s et sous-payé.e.s.
Marée populaire
Pour l’égalité, la justice sociale et la solidarité. Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié.es, introduction de la sélection à l’entrée de l’université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, réorganisation aggravant les inégalités en matière d’accès à la justice, réforme fiscale favorable aux plus riches, loi répressive contre les migrant.es, priorité donnée au secret des affaires contre le droit à l’information, introduction de l’état d’urgence dans le droit commun, répression des mouvements sociaux et des jeunes des quartiers populaires, utilisation de l’égalité femmes hommes comme simple outil de communication, sans moyens financiers, alors que les femmes sont les premières concernées par les régressions sociales… sans oublier une politique militariste au niveau international.
La multiplication des mesures prises avec brutalité sur tous les fronts a un objectif, celui de créer un effet de sidération et espérer ainsi empêcher toute riposte. Le patronat profite de la situation pour multiplier les restructurations et rester sourd aux revendications du monde du travail. En s’en prenant aux personnels à statut, en particulier aux cheminot.es, Emmanuel Macron espère, s’il l’emporte, casser tout esprit de résistance. Ce coup de force peut échouer, car les mobilisations (...)
Second Etats généraux de la santé des travailleuses et travailleurs
Le collectif « Ne plus perdre sa vie à la gagner » face à la disparition d’un certain nombre d’outils (dont le CHSCT) souhaite lancer des initiatives autour de la santé et des conditions de travail et enclencher des actions et campagnes collectives.
Processus d’actions et nouvelle grève le 22 mai prochain pour donner un avenir à la Fonction publique
Réunies le 10 avril 2018, les organisations syndicales réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics »
Les Hostos dans la rue pour participer en masse à la marée blanche et mener une action forte !
La Fédération SUD Santé Sociaux, solidaire de la Convergence des Hôpitaux en Lutte contre l’Hôstérité, appelle tous-tes les Hospitalier-ères qui souhaitent manifester leur colère et faire valoir leurs revendications, à participer en masse à la « Marée Blanche »
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 150