ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 20 août

Assises nationales des Services publics


Il est temps de donner des alternatives pour le renouveau des services publics au XXI ème siècle, dans un contexte préélectoral de surenchère libérale sous fonds de « moins de dépenses publiques, moins de services publics, moins d’agents publics », comme unique programme. C’est l’objet de des Assises Nationales des Services Publics des 18 et 19 novembre 2016, et du Manifeste des services publics du XXI ème siècle (finalisation décembre 2016).

C’est à la manifestation de Guéret, en juin 2015, que nous nous sommes donnés rendez vous pour débattre des services publics du XXIème siècle, au sein de Convergence Services Publics, qui réunit syndicats (Solidaires, CGT, FSU), associations (Copernic, Attac, Résistance sociale…) , collectifs (Coordination des hôpitaux, NSED -Notre Santé En Danger-, Coordination de l’Eau , Coordination du Rail…), partis politiques (PCF, Ensemble !, Parti de Gauche, EELV).

Le programme des Assises nationales des Services publics

Elles débuteront le vendredi 18 au soir à 18h par un forum-débat sur la Sécurité sociale, co-organisé avec « Notre santé en danger ».

Elles se poursuivront le samedi 19 toute la journée de 9h à 17h sur les services publics

Le matin, tenue de quatre ateliers :

  • Atelier A : Quels moyens (gestion et financement) pour les SP afin de répondre au mieux aux besoins des usagers ? Efficacité sociale, économique et écologique. Gratuité. Quels agents ? Lutte contre la précarité dans les SP. Statut dans la Fonction publique.
  • Atelier B : Biens communs, enjeux environnementaux et transition écologique.
    Comment prendre en compte des besoins en dehors des impératifs de rentabilité et de la sphère marchande ? Quelle relation entre économie sociale et solidaire, services publics, biens communs et secteur associatif ?
  • Atelier C : Démocratisation des services publics. Rôle des citoyens, des élus locaux, des associations, des personnels. Comment s’approprier les services publics qui sont aujourd’hui confiés ou monopolisés par des acteurs privés ou qui, publics, n’ont plus au coeur de leur action la réponse aux besoins des citoyens-usagers ? Europe et traités de libre échange, comment imposer la volonté des peuples ?
  • Atelier D : Accès aux droits ; droits nouveaux, formation, autonomie, égalité hommes /femmes, problème des dispositifs qui écartent les jeunes du droit commun….
    Cet atelier sera animé par des orgas de jeunesse.

Pause déjeuner, expo Femmes -Egalité

  • L’après-midi se déroulera sous forme d’une séance plénière ; un appel clôturera les travaux qui s’achèveront vers 17h.

Le site de Convergence

Actualités

Grâce au Conseil d’Etat, policiers et gendarmes pourront continuer à blesser, mutiler ou tuer des manifestant-es
Le Conseil d’Etat vient de rejeter les demandes de nombreuses organisations, dont l’Union syndicale Solidaires, visant à faire interdire l’utilisation des Lanceurs de balles de défense lors des manifestations. Le Conseil d’Etat a également débouté les organisations qui voulaient faire interdire le recours aux grenades de désencerclement GLI-F4.
Les travailleurs sans papiers de Chronopost Alforville au siège de la Poste à Paris
Parti s’amuser et danser, Steve a été retrouvé mort
Aux bords de la Loire, le 21 juin dernier, lors de la soirée de la fête de la musique plusieurs personnes ont été contraintes de se jeter dans l’eau suite à une intervention très violente de la part des forces de l’ordre qui ont sans scrupule utilisé gaz lacrymogènes, grenades de désencerclement et usé de violence physique.
Femmes de chambre : la violence et l’exploitation, ça suffit !
Pas de vacances pour la lutte de classe. Encore cet été, des femmes de chambres, cessent le travail contre les cadences infernales que leur imposent les sous-traitants des grands groupes hôteliers et pour une véritable reconnaissance de leur travail
Pour une véritable citoyenneté de résidence
Appel unitaire dont Solidaires est signataire en faveur du vote des étranger-ères au niveau local.

Facebook


Twitter