ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 09 décembre

Avortement en Europe, les Femmes décident !


En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des espagnoles en 2015, des polonaises en 2016 et des irlandaises en 2018, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe. Au-delà de l’Europe, nous soutenons la mobilisation de la société civile argentine portée par l’énergie des plus jeunes à choisir chacune sa vie.

Nous réaffirmons que :

• L’avortement est un choix personnel - mon corps m’appartient, je choisis ma vie, je choisis d’avoir ou pas un enfant ;
• L’accès à l’avortement est un droit ;
• La clause de conscience pour les professionnel-les de santé doit être supprimée de la loi ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe, et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement.
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
• Des campagnes d’information tous publics sont nécessaires pour pouvoir en parler librement, sans tabou ni jugement ;
• L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé.

Actualités

Le 8 décembre, nous marcherons pour la justice et la dignité !
Solidaires s’associe à l’initiative de la #MarcheDesMamans de Mantes la Jolie. La répression dont ont été victimes les enfants de Mantes la Jolie en décembre dernier est restée dans toutes les têtes. Elle inaugurait des vagues de répression contre les Gilets jaunes et tout le mouvement social. Elle témoignait de la manière dont les institutions répressives peuvent s’en prendre à des jeunes d’un quartier populaire dans la plus pure tradition coloniale et guerrière. C’est pourquoi nous soutenons cet appel.
La répression et les violences policières continuent
La journée du 5 décembre comme première étape d’une grève générale reconductible a été un immense succès. Les plus de 250 manifestations sur tout le territoire ont réuni quelque 1 million et demi de travailleurs et travailleuses contre la réforme des retraites Delevoye profondément destructrice et inégalitaire.
Toutes et Tous ensemble on continue !
Alors le 5 toutes et tous en grève et en manif et le 6, le 7... ensemble on continue !
Le gouvernement est fébrile
Suite à l’intervention du 1er ministre. Notre détermination est totale pour gagner le retrait et imposer une autre réforme !
Grève le 5 décembre et les jours qui suivront !
Le gouvernement n’est plus certain de mettre en place aussi rapidement son projet de réforme des retraites comme annoncé depuis des mois. L’annonce des organisations syndicales pour une grève le 5 décembre le fragilise en dépit de tout le bla-bla sur l’universalité. Le 5 décembre apparaît désormais comme le début d’un mouvement qui pourrait être reconduit, faire tache d’huile et rejoindre les préoccupations générales de justice sociale, fiscale et climatique qui s’expriment massivement dans la société.

Facebook


Twitter