ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 12 juin

Avortement en Europe, les Femmes décident !


En solidarité avec l’ensemble des femmes européennes, après la lutte exemplaire des espagnoles en 2015, des polonaises en 2016 et des irlandaises en 2018, nous exigeons que les droits des femmes, la liberté à disposer de son corps, le droit à l’avortement et à la santé soient respectés dans tous les pays européens et inscrits comme droits fondamentaux pour l’égalité en Europe. Au-delà de l’Europe, nous soutenons la mobilisation de la société civile argentine portée par l’énergie des plus jeunes à choisir chacune sa vie.

Nous réaffirmons que :

• L’avortement est un choix personnel - mon corps m’appartient, je choisis ma vie, je choisis d’avoir ou pas un enfant ;
• L’accès à l’avortement est un droit ;
• La clause de conscience pour les professionnel-les de santé doit être supprimée de la loi ;
• Les délais légaux pour avorter doivent être harmonisés sur ceux des pays les plus progressistes en Europe, et les États doivent tendre vers une dépénalisation totale de l’avortement.
• Des moyens financiers doivent être donnés pour que les centres pratiquant l’avortement et les centres de planification soient accessibles à toutes sur les territoires ;
• Des campagnes d’information tous publics sont nécessaires pour pouvoir en parler librement, sans tabou ni jugement ;
• L’éducation à la vie sexuelle doit être prodiguée à toutes et à tous pour qu’elles et ils puissent avoir des choix libres et éclairés ;
• La formation aux techniques d’avortement et à l’accompagnement doit faire partie intégrante de la formation initiale des professionnel/les de santé.

Actualités

Balade sur les traces de la Commune de Paris
Le Xe arrondissement qui fait partie des arrondissements très mobilisés pendant la Commune n’échappe pas à cela
Appel à manifestation contre le racisme et les idées d’extrême droite le 12 juin
Depuis maintenant plusieurs mois nous constatons un climat politique et social alarmant. S’allier avec l’extrême droite ou reprendre ses idées ne constituent plus un interdit. Les propos et actes racistes et sexistes au travail et dans la vie se propagent.
La technique de la nasse est illégale !
Après la sécurité globale, le schéma national du maintien de l’ordre : le château de cartes sécuritaire du gouvernement est ébranlé. Plusieurs associations et syndicats dont le Syndicat de la magistrature, le SAF, Solidaires et l’ACAT avaient saisi le Conseil d’État pour demander l’annulation de plusieurs parties de ce document.
Déconfinons nos fiertés !
2020 a été une année où les arcs en ciel n’ont pas illuminé nos rues. La quasi totalité des marches des fiertés et autres événements nous permettant d’exprimer nos identités et de visibiliser nos luttes ont été annulés ou se sont transformés en version numériques.
Manifestation antifasciste : 8 ans après, Clément vit dans nos luttes !
Face au tournant autoritaire de l’État et à la radicalisation d’une large partie du champ politique français, nous serons dans la rue le 5 juin, en mémoire de Clément, mais aussi pour appeler à poursuivre les combats qu’il menait.

Facebook


Twitter