MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 18 juin

Donner la parole aux salarié-e-s Une pratique syndicale d’écoute pour développer l’action collective"


Le syndicalisme « Solidaires » s’est affirmé sur une volonté de construire à partir du terrain... Face à une dérive d’absorption du syndicalisme dans l’institutionnel, la création de l’Union Syndicale Solidaires entend donner une place prépondérante aux acteurs de la transformation sociale que sont les salariés-e-s. La présence sur le terrain, là où se posent les problèmes est incontournable.

Dans les analyses que nous avons sur les questions du travail, nous insistons systématiquement sur une démarche qui prend en compte la parole des salarié-e-s.

Face au développement du mal-être au travail, allant des douleurs musculaires à l’épuisement, aux troubles de la concentration, à l’irritation, à l’angoisse, du stress au burn out, parfois au suicide, nous pensons que la prise en charge syndicale nécessite de s’interroger sur la place des salarié-e-s.

C’est souvent par la demande individuelle d’un collègue ou par les plaintes de groupes de salariés que les questions du travail nous interpellent... « Je suis victime de pressions (ou de harcèlement)... », « On ne peut plus faire notre travail à cause du chef qui est sur notre dos en permanence... », « Il y a une mauvaise ambiance, tout le monde se tire dans les pattes... », « On se fait insulter à longueur de journée et on n’est pas reconnu dans notre travail... ». Autant d’exemples de paroles entendues sur le lieu de travail, à la cantine ou au local syndical.
 
Documents à télécharger : "Donner la parole aux salarié-e-s Une pratique syndicale d’écoute pour développer l’action collective"

Actualités

Gaël en garde-à-vue : exigeons sa libération immédiate
Ils sont venus chercher Gaël chez lui un dimanche à 6h et ils ont prolongé sa garde à vue au delà de 24h, ils ont aussi tenté de prendre Nordine, ils ont aussi mis en garde à vue toute la journée de dimanche un journaliste qui accompagnait les grévistes : l’Etat et La Poste franchissent toutes les limites, on ne peut pas laisser faire !
STOP aux privatisations. Obtenons un référendum sur Aéroport de Paris
Solidaires appelle à participer et faire participer à ce référendum d’initiative partagée. Et si au lieu de les privatiser, on utilisait ces entreprises pour d’autres politiques publiques, pour servir à la justice sociale et la justice écologique ? Pour des augmentations de salaires, des baisses de prix du gaz ou une autre politique de l’aérien très pollueur et peu taxé ?
Congés bonifiés. Toutes et tous ensemble le 14 juin devant Bercy !
Depuis un rassemblement et une manifestation organisés en défense du congé bonifié, c’est silence radio dans toutes les hautes sphères gouvernementales et ministérielles. Personne ne semble capable de recevoir les organisations syndicales afin d’expliquer les raisons de supprimer le congé bonifié.
« Acte Deux » du gouvernement… sans surprise
Le discours de politique générale d’Édouard Philippe devant l’Assemblée nationale a été sans surprise : il garde le cap sur la politique menée depuis l’élection présidentielle, promesses de campagnes et annonces déjà faites qui détricotent ce qui reste de notre modèle social.
Occupation de l’agence Chronopost d’Alfortville
Depuis ce 11 juin au matin, des travailleurs sans papiers travaillant ou ayant travaillé à Chronopost occupent l’agence d’Alfortville.