ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 17 février

Droit du séjour


Solidaires Paris
Le vendredi de 17h30 à 19h00
31, rue de la Grange-aux-Belles, Paris 10ème
Métro ligne 2 - Colonel Fabien

Union locale Solidaires Montreuil
Attention ! Cette permanence est suspendue, seuls les dossiers en cours sont traités
Les mardis et mercredis de 14h30 à 19h00
Bourse du travail de Montreuil, 24 rue de Paris, 93100 Montreuil
Téléphone : 01 48 51 05 93
Courriel : solidairesmontreuil@wanadoo.fr
Métro ligne 9 - station Croix de Chavaux

Solidaires Créteil
Le vendredi de 14h00 à 18h00
Maison départementale des syndicats au 11, rue des Archives, 94000 Créteil
Téléphone : 01 43 77 06 42
Courriel : solidaires94@wanadoo.fr
Métro ligne 8 - station Préfecture de Créteil



Actualités

Soyons toujours plus nombreux à rejoindre la lutte syndicale contre l’extrême droite !
Depuis janvier 2014, nos organisations ont lancé une campagne de longue haleine intitulée « Uni·e·s contre l’extrême droite, ses idées, ses pratiques », dans le prolongement de l’appel « La préférence nationale n’est pas compatible avec le syndicalisme », signé en mars 2011.
Un rejet universel
Largement majoritaire et de plus en plus confortée, l’intersyndicale CFE-CGC ; CGT ; FO ; F.S.U ; SOLIDAIRES ; FIDL ; MNL ; UNEF ; UNL renouvelle son exigence du retrait du projet de réforme des retraites. Le rejet de ce texte est grandissant.
Retraites : multiplication des fronts et des formes de mobilisations et d’actions… et le 20 février, toutes et tous en grève !
A celles et ceux qui clament que la mobilisation s’essouffle, les actions, mobilisations et journées de grève ne peuvent que démontrer le contraire. Si la grève n’est pas générale ni reconductible, cela ne signifie pas que le mouvement touche à sa fin comme voudrait le faire croire le pouvoir.
On va gagner
Les obstacLes sur le chemin du gouvernement s’accumulent... toutes et tous en grève, en manifestation le 6 février !
En grève et déterminés pour gagner le retrait du plan Macron-Philippe !
Alors que, depuis plusieurs jours, le Premier ministre multiplie les déclarations pour que la grève cesse, les unions régionales Ile-de-France (URIF) CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL, se félicitent que la grève non seulement tienne mais se développe dans de nouveaux secteurs : après les avocats et les raffineries, ce sont désormais les salariés des ports et docks qui rejoignent les agents de la RATP et de la SNCF dans la grève, provoquant le blocage des sites et entraînant les réactions inquiètes des fédérations patronales du transport.