ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 21 janvier

Expression

Quand la gauche syndicale se dotait d’outils pour avancer…
Les années 70/80… zoom sur la crise, les échéances électorales et la gauche syndicale
Rassemblement de soutien aux prisonniers en grève de la faim palestiniens
La grève de la faim engagée par 1 800 prisonniers palestiniens à l’initiative de Marwan Barghouti va dépasser son premier mois. Chaque jour qui passe met à présent en danger leur vie. Cette action légitime et non violente est menée pour protester contre les violations de leurs droits humains fondamentaux tels qu’ils sont garantis par le droit international. Victimes de tortures, de traitements dégradants, inhumains et de négligence médicale, ces prisonniers n’ont pas d’autres moyens de défendre leurs droits et de le faire savoir au monde.
Loi travail le retour... consultez le programme
Des salarié-es flexibles, avec des droits a minima... et la réduction du fait syndical
NON aux JO 2024 à Paris
Nous citoyens et citoyennes, n’acceptons pas que la décision de candidature de Paris aux JO 2024 ait été prise sans nous. Les villes de Boston, Toronto, Hambourg, Rome et Budapest ont renoncé à leur candidature, parfois par référendum ou devant un projet référendaire.
Construire la riposte sociale
Alors qu’un tiers des inscrit-es se sont abstenu-es ou ont voté blanc ou nul, nouvelle illustration de la « crise politique », Emmanuel Macron a été élu président de la république avec une large avance devant la candidate du FN.
Pour nos exigences sociales - Contre l’extrême droite
Pour ce 1er mai 2017, les luttes, les grèves sont nos moyens de peser sur notre avenir.
Non, le Front national n’est pas un parti comme les autres
Le Front national autorise les uns d’accès à ses meetings, interdit les autres, fait le tri entre les médias et décide de quel journaliste sera autorisé, ou non, à suivre Marine Le Pen. Pratique scandaleuse. Faut-il s’en étonner ? Sans doute pas. Faut-il le dénoncer ? Avec force !
Pas une voix ne doit aller au FN
Dans la continuité de la lutte quotidienne qu’elle mène depuis des années contre l’extrême droite, Solidaires réaffirme que pas une voix ne doit aller au FN. Ce parti base sa politique sur la « préférence nationale », le racisme et le repli nationaliste, incompatibles avec nos valeurs.
"Une histoire du mouvement ouvrier"
Rencontre et échanges autour de la parution du Cahier de formation syndicale du CEFI Solidaires
Pour un 1er mai revendicatif, résistant et conquérant !
Pour ce 1er mai 2017, les luttes, les grèves sont nos moyens de peser sur notre avenir. Et cela continuera quel que soit le résultat des élections. Avec nos revendications contre les idées et les politiques d’extrême droite, c’est ce que nous dirons ensemble dans la rue ce 1er mai, avec d’autres syndicats et toutes les organisations et associations avec qui nous luttons dans la campagne pour "nos droits contre leurs privilèges".
Retour A Forbach, du cinéma avec Solidaires
Portrait d’une ville en proie au Front National et à la tentation du repli identitaire, Solidaires a choisi de soutenir le film afin de pousser le débat partout en France en cette période cruciale.
Appel manifestation anti meeting FN
Contre le FN et toutes les formes de fascisme
Lutter, avant, pendant et après les élections
La situation sociale, économique, écologique et politique crée un très fort sentiment d’exaspération parmi la population. Les inégalités sociales, l’enrichissement d’une minorité tandis que la majorité est toujours plus exploitée (chômage, précarité, revenus en baisse, droits remis en cause, etc.), la casse des services publics, l’exploitation inconsidérée des ressources naturelles, l’inefficacité des réponses politiques dans le cadre institutionnel, l’augmentation des impôts des ménages au lieu d’une urgente réforme fiscale, nourrissent ce ras-le-bol.
Le Front National prétend défendre les droits des femmes, les féministes dénoncent cette imposture
Les féministes revendiquent, entre autres, l’abolition de la loi Hôpital Patients Solidarité Territoires qui continue son entreprise de démantèlement de l’hôpital public.
Velib en Ile de France : Pour l’emploi et le statut social des 315 salariés
Pour que la délégation de service public du Vélib’ ne se traduise pas par une surenchère vers le moins-disant social.
 
0 | ... | 915 | 930 | 945 | 960 | 975 | 990 | 1005 | 1020 | 1035 | ... | 1125