MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 22 avril

Qui sommes-nous ?

 
L’Union syndicale Solidaires Paris, c’est plus de 40 syndicats (ou sections syndicales) qui regroupent près de 10000 adhérent-es.

Notre activité :

• Soutien aux petites structures et de développement de notre influence dans des secteurs qui sont, soit des déserts syndicaux comme le commerce & les services soit des secteurs où les syndicats de Solidaires sont encore peu présents (bâtiment…)

• Un suivi des activités juridiques et de défense des salariés à travers les 28 élus prud’homaux et les 20 conseillers du salarié Parisiens (conseillers du salarié dont la tâche essentielle est de défendre les salariés victimes de licenciements dans les petites entreprises)

• La formation syndicale, ouvertes à toutes les organisations de Solidaires (sessions de formation liées aux institutions représentatives du personnel – délégués du personnel, comité d’entreprise, CHSCT mais aussi formations thématiques comme les formations RPS et souffrance au travail, rédaction de tract, prises de notes…).

• Une implication dans les activités de la Bourse du travail, ce qui nous permet en autre de réserver de nombreuses salles pour les organisations de Solidaires.

• la prise en charge et l’organisation des campagnes revendicatives interprofessionnelles
 

 
L’Union syndicale Solidaires existe depuis 2003, mais elle a des racines bien plus anciennes dans le syndicalisme. Cette union interprofessionnelle rassemble des organisations syndicales aux histoires assez différentes, à l’image de leurs équipes militantes comme de leurs adhérent-es.
Mais les projets et les aspirations rassemblent et convergent autour de valeurs, démarches et pratiques qui construisent une identité commune selon des règles de fonctionnement originales.

Lors de notre Congrès de 2008, nous avons intégré dans le préambule de nos statuts le fait que « le syndicalisme s’inscrit dans une démarche féministe en agissant pour l’égalité entre les hommes et les femmes ». A ce titre, la mixité dans l’animation et le partage des responsabilités est devenu un objectif au sein même de notre Union syndicale.

Solidaires fédère des syndicats et des fédérations de la fonction publique, des entreprises publiques et du secteur privé. Au 1er septembre 2015, elle regroupait cinquante-cinq organisations syndicales professionnelles nationales et structurait des unions locales dans la quasi-totalité des départements.

Son mode de fonctionnement repose sur une volonté partagée de créer une force d’entraide permettant à chaque organisation d’exister avec plus de puissance d’action et d’expression dans le champ syndical global. Il est également marqué par la volonté de mutualiser les moyens, les savoir-faire des uns et des autres, les compétences acquises dans certains domaines, pour en faire profiter l’ensemble de notre Union syndicale.
Le souci de préserver l’autonomie des organisations, de ne pas les déposséder de leurs positions, d’éviter les dérives bureaucratiques et la mise en place de superstructures de plus en plus éloignées des réalités des adhérent-e-s, nous a conduit à essayer d’inventer une autre manière de fonctionner.

Notre Union syndicale défend les travailleurs et les travailleuses en France, quelle que soit leur origine et leur culture, et travaille avec les organisations de jeunes, de chômeurs et chômeuses, de paysans, d’habitants… Elle entretient des relations fraternelles avec de nombreuses organisations syndicales et d’associations à l’étranger pour faire vivre la solidarité internationale.
 

 

 

 
 

Actualités

Travail saisonnier
Les travailleur-euses saisonniers ont des droits
Manifestation #2 contre la loi asile-immigration
L’heure est à l’action, à la lutte contre ce projet de loi, elle doit avoir lieu ici et maintenant.
Face aux dangers de la loi ELAN
Des organisations de mal logés, locataires, sans abri, handicapés, salariés, architectes se sont indignés des mesures contenues dans la loi ELAN discutée au Sénat
"Bienvenue dans le 19ème siècle"
Ni amendable, ni négosiable, retrait de la Loi travail !
Les survivances coloniales dans les rapports entre la France et l’Algérie
La solidarité syndicale comme arme de lutte
Second Etats généraux de la santé des travailleuses et travailleurs
Le collectif « Ne plus perdre sa vie à la gagner » face à la disparition d’un certain nombre d’outils (dont le CHSCT) souhaite lancer des initiatives autour de la santé et des conditions de travail et enclencher des actions et campagnes collectives.
Campagne Stop impunité des Multinationales
Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales.
Non, le Front national n’est pas un parti comme les autres
Le Front national autorise les uns d’accès à ses meetings, interdit les autres, fait le tri entre les médias et décide de quel journaliste sera autorisé, ou non, à suivre Marine Le Pen. Pratique scandaleuse. Faut-il s’en étonner ? Sans doute pas. Faut-il le dénoncer ? Avec force !
Mobilisation contre le traité de libre échange entre l’Europe et le Canada
Solidaires et le collectif Stop-Tafta appellent à une mobilisation festive la veille et à un rassemblement européen devant le Parlement
Droit à l’avortement en Pologne comme partout !
L’avortement, déjà très restrictif, est menacé d’être totalement interdit en Pologne par le gouvernement très conservateur. Jusqu’à présent, l’avortement était autorisé dans seulement trois cas : quand il existait un risque pour la vie ou la santé de la mère, lors d’une grave pathologie de l’embryon ou quand la grossesse était le résultat d’un viol ou d’un inceste. Si la loi passe, elle exposerait les femmes et adolescentes, comme les médecins et personnels soignants, à une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement !
Le temps de travail, un marqueur du rapport de force entre capital et travail
La durée du temps de travail est au cœur des oppositions d’intérêts entre le patronat d’une part, les travailleurs et travailleuses d’autre part. Retour sur deux siècles d’évolutions, de contradictions, de luttes…
Loi anti pauvres, anti squat et anti logement : STOP à la loi ELAN !
Dans le cadre de la loi logement ELAN, qui contient de nombreuses mesures « anti-pauvres » le Sénat a voté la criminalisation des occupants sans titre des « locaux à usage d’habitation » (squatters, locataires et sous locataires non déclarés, victimes de marchands de sommeil ...)
#NousToutes - Marchons contre les violences sexistes et sexuelles
Nous sommes des millions à avoir vu ces violences abîmer nos amies, nos soeurs, nos amoureuses, nos mères, nos enfants ou nos collègues.
Festival Ciné-Palestine à Paris et en Seine St-Denis
Une nouvelle fois, le Festival se donne pour ambition d’être à la hauteur du dynamisme et de la qualité du cinéma palestinien, en proposant une programmation riche et intense, avec des inédits, des invité-e-s prestigieux, des rétrospectives, un concours de courts-métrages dédié aux jeunes cinéastes.
L’autogestion en mai et juin 1968 en France - Appel à témoignages et contributions
Mai et juin 1968 ne furent pas qu’une rébellion étudiante, pas plus qu’on ne saurait la restreindre à une simple révolution culturelle des mœurs. Ce fut une grève générale inédite, en France la plus importante du 20ème siècle avec neuf millions de grévistes, ce fut une crise sociale, politique où s’est posée concrètement la question non seulement des pouvoirs, mais du pouvoir politique lui-même.
Construire un mouvement collectif pour la santé au travail !
Dans notre appel « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner, nous exprimions notre volonté de résister à l’offensive visant à l’affaiblissement des droits collectifs des salariés et les attaques contre les CHSCT et la médecine du travail
Interview président de la république : Renforcer nos luttes face à un pouvoir qui ne veut rien entendre
Macron a pris la parole lors de deux longs moments de communication dont nous retiendrons son message principal : sa détermination à ne rien changer de sa politique (droit dans ses bottes comme Juppé en 1995…)
Le projet Macron
Un projet pour les patrons, un projet contre les salarié-es
"Peu importe pourquoi les travailleurs se battent, ils se battent parce qu’ils ont forcément raison"
Texte d’Audrey Vernon en soutien au lutte
Week-end d’actions pour le climat
Une nouvelle journée de mobilisation pour le climat s’organise sur le week-end des 26 et 27 janvier. Plus de 90 villes et 200 000 personnes sont d’ores et déjà engagées en France et à l’international pour des agoras, des chaines humaines, die in, des marches ...
Toutes et tous le 16 novembre et les jours qui suivront
Converger, additionner nos forces, faire mouvement, faire grève
« McDonald’s doit verser sa juste part d’impôts et payer correctement ses salariés »
Le Monde : Pour des membres du collectif « McDo passe à la caisse ! », qui s’expriment dans une tribune au « Monde », les réformes que veut mettre en œuvre Emmanuel Macron ne feront que renforcer le comportement douteux d’entreprises comme le géant du hamburger.
Appropriation sociale du secteur automobile
Le marché du secteur automobile est aujourd’hui dominé par une poignée de multinationales qui développent des stratégies mondiales de production comme de commercialisation. De ce point de vue, il est difficile de penser la socialisation de ce secteur économique au travers d’une nationalisation ou d’une hypothétique transformation en coopérative. Par ailleurs, ce secteur a une importance stratégique majeure vis-à-vis de l’enjeu écologique que représente le réchauffement climatique.
Processus d’actions et nouvelle grève le 22 mai prochain pour donner un avenir à la Fonction publique
Réunies le 10 avril 2018, les organisations syndicales réaffirment qu’elles ne partagent ni l’orientation, ni la méthode, ni le calendrier proposés par le gouvernement dans son document d’orientation intitulé « Refonder le contrat social avec les agents publics »
Contre le fascisme, solidarité avec le peuple brésilien
L’élection de Bolsanaro à la présidence du Brésil est lourde de menaces. Le fascisme, la dictature militaire ne sont pas tombées aux oubliettes de l’histoire ! Mais l’extrême violence envers les femmes, les pauvres, les LGBTQI, la population noire, les sans-logis ou les sans-terre est bien antérieure. Tout comme les énormes inégalités et injustices sociales qui règnent dans ce pays.