ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 21 janvier

Retraite

Retraités : le 27 janvier, mobilisation pour les pensions, les salaires, les emplois, les conditions de travail et d’études !
Nous subissons de plein fouet les augmentations des produits de première nécessité, de l’énergie, de l’alimentation ... du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, demandeurs d’emploi et retraités. Dans le même temps, les pensions, ainsi que les salaires, les aides et allocations continuent de stagner ou même de baisser au regard de l’inflation.
Augmentation générale des salaires, des retraites et des minima sociaux : C’est l’urgence !!!
Face à un contexte social et économique désastreux, face à l’augmentation des produits de première nécessité, de l’énergie comme de l’alimentation et finalement du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, demandeurs d’emploi et retraité.es, il y a urgence à se mobiliser massivement. Personne n’ignore que seuls les salaires, les pensions, les aides et allocations continuent de stagner ou même de baisser au regard de l’inflation, de décrocher par rapport aux qualifications dans le privé comme dans le public.
100 euros, ça ne règle rien !
Ce qu’il faut : une autre répartition des richesses et des services publics ! Dans l’immédiat, il faut augmenter les salaires, les pensions !
5 octobre en grève
Les organisations syndicales CGT- FO – FSU – Solidaires – FIDL – MNL – UNEF – UNL appellent à la mobilisation de l’ensemble des travailleur-ses du secteur privé et public, et la jeunesse. Elles rappellent qu’elles ont mis en garde le gouvernement, au début de l’été, face à ses projets de régression sociale. Elles ont, à cette occasion, formulé des solutions économiques et sociales pour sortir de la crise sanitaire.
Journée nationale unitaire de mobilisation et d’action des retraité.es
Déconfinement, fin du couvre-feu, réouverture des magasins, des restaurants, etc., en juin ont pu donner un sentiment de « Liberté ». Pour autant les crises : sanitaire, économique et sociale sont les « marqueurs forts » de cette période qui continue et accentue la détérioration des conditions de vie des retraités.
La retraite à points, dès 2022, 2025, 2027... Le gouvernement nous ment… on continue
Décryptage du contenu de la réforme. La retraire à points inchangée : pour Solidaires c’est toujours non !
Retraites : le gouvernement nous ment !
VRAI/FAUX " Les droits à retraite constitués au titre de la carrière professionnelle effectuée avant le 1er janvier 2025 seront garantis à 100%" FAUX
[ SAISON 1, ÉPISODE 1 ] « La comptabilisation en points favorisera l’égalité de traitement de tous. » FAUX [ SAISON 1, ÉPISODE 2 ] « Un système fondé sur la liberté de choix » FAUX [ SAISON 1, ÉPISODE 3 ] « Mieux prendre en compte les préjudices de carrière pour plus d’équité entre femmes et hommes » FAUX [ SAISON 1, ÉPISODE 4 ] VRAI/FAUX sur la mise en place d’une « règle d’or pour garantir la pérennité de la trajectoire du système de retraites » [ SAISON 1, ÉPISODE 5 ] VRAI/FAUX " Les droits (...)
Quand le gouvernement ment… la température monte et la rue rue !
Le gouvernement nous mène en bateau depuis maintenant deux ans : son projet de retraites à points était censé se faire à coût constant « pas pour faire des économies » nous disait-il. Or le projet s’éclaircit et ce que l’Union syndicale Solidaires avec d’autres ont dénoncé depuis des mois est en train d’apparaître au grand jour.
Journée nationale d’action des retraitées et retraités
« Trop vieux pour bouger » C’est ce que se sont dit les récents Présidents de la République qui ont cru pouvoir, sans réaction, reculer la date de revalorisation des pensions, voire les geler.
A partir du 5 décembre, imposons un autre avenir pour nos retraites, changeons le système
Sous un faux prétexte de simplifications, ce gouvernement tente de mettre en place la réforme des retraites avec un système à points. Il a pour objectif de nous faire travailler plus longtemps et de diminuer le montant des pensions. Nous ne sommes pas dupes du nouveau « grand débat » qui vise à monter les professions et les régimes les uns contre les autres pour, au final, tirer la totalité vers le bas. C’est ce message que nous allons porter au plus grand nombre dans les semaines qui viennent dans nos entreprises, nos services et auprès de la population.
 
0 | 10 | 20