ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mercredi 08 juillet

Merci Macron ! Quel plaisir d’être exploité par vous !


Prétendant faire du neuf avec du vieux, il s’inscrit dans une logique libérale -toujours plus au patronat- au même titre que la loi travail avec la même méthode anti-démocratique avec l’utilisation du 49-3.

Le chouchou des banques vient nous faire la leçon, comme il a pu donner des leçons de travail avec son fameux "la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler", on sent tout de suite l’homme qui a le sens des réalités contrairement à ce qu’il assène sur son site "Partir du réel pour construire des idées neuve".

L’été sera chaud

Les vacances arrivent, les départs en congés se font sentir, qu’a cela ne tienne, la mobilisation reste et aucun-e membre du gouvernement ne se sentira seul-e car il sera sans cesse accompagné-es par les opposant-es à la Loi Travail et aux lois Macron.

Nous exigeons le retrait des lois et des cadeaux faits aux sociétés toujours plus avides, comme le CICE qui n’a eu aucun effet sur l’emploi.

4 mois n’ont pas suffit pour que le gouvernement comprenne une bonne fois pour toute que la majorité de la population s’oppose à leurs lois... alors continuons toutes et tous ensemble ici (par exemple la Loi Peeters en Belgique).

En plus du 49-3, ils usent de la matraque et des fouilles pour nous faire taire, un tel déploiement répressif reste encore du jamais vu !

Nous resterons mobilisé-es, fermes et déterminé-es, ensemble nous gagnerons !
- 

Le saviez-vous ? L'inversement de la hiérarchie des normes -les accords d'entreprise au lieu des accords de branche présents dans la Loi Travail- a été inaugurée en 1979 par José Piñera, alors ministre du Travail de Pinochet, il fut formé par l'économiste Milton Friedman qui inspira aussi Thatcher...

Actualités

L’État décide de frapper au porte-monnaie les départements qui résistent au fichage des enfants
Tout juste sorti de cette période de confinement, et alors que la crise sanitaire a fortement impacté la situation des mineur⋅es isolé⋅es, le gouvernement reprend l’offensive réglementaire à l’encontre de leurs droits.
14 Juillet : Toutes et tous à la Bastille !
Malgré les milliards d’euros d’aides de toutes sortes aux entreprises, sans aucune contrepartie, les annonces de plans sociaux se succèdent dans tous les secteurs d’activités comme : la Halle, Célio, Nokia, Airbus, Air France, Sanofi, Renault, Engie, ... et dans la sous-traitance.
Le Conseil d’État interdit une nouvelle fois au gouvernement de fouler aux pieds la liberté de manifester
Saisi par le SAF, la CGT, FO, la FSU, Solidaires, le SM, l’UNEF, le DAL et Attac, le Conseil d’État vient de suspendre pour la deuxième fois les dispositions du décret du 31 mai 2020 qui, selon une nouvelle rédaction du gouvernement, soumettait la liberté de manifestation à un régime d’autorisation.
Manifeste pour une République française antiraciste et décolonialisée
Et en Europe, ces mobilisations ont aussi permis de mieux comprendre en quoi les violences policières actuelles, ciblant particulièrement les citoyen.ne.s issu.e.s des anciennes colonies, mais aussi des populations des territoires, départements et collectivités dites d’outre-mer, étaient tout autant nourries des traditions racistes d’une longue histoire coloniale.
Déterminé.es à agir
Le comité national de Solidaires constate que le gouvernement cherche à revenir au plus vite au « monde d’avant » pour amplifier sa politique de casse sociale et de mépris des travailleuses et des travailleurs, notamment celles et ceux qui ont été exposé.es au virus pendant la crise.

Facebook


Twitter