ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      dimanche 27 septembre

Merci Macron ! Quel plaisir d’être exploité par vous !


Prétendant faire du neuf avec du vieux, il s’inscrit dans une logique libérale -toujours plus au patronat- au même titre que la loi travail avec la même méthode anti-démocratique avec l’utilisation du 49-3.

Le chouchou des banques vient nous faire la leçon, comme il a pu donner des leçons de travail avec son fameux "la meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler", on sent tout de suite l’homme qui a le sens des réalités contrairement à ce qu’il assène sur son site "Partir du réel pour construire des idées neuve".

L’été sera chaud

Les vacances arrivent, les départs en congés se font sentir, qu’a cela ne tienne, la mobilisation reste et aucun-e membre du gouvernement ne se sentira seul-e car il sera sans cesse accompagné-es par les opposant-es à la Loi Travail et aux lois Macron.

Nous exigeons le retrait des lois et des cadeaux faits aux sociétés toujours plus avides, comme le CICE qui n’a eu aucun effet sur l’emploi.

4 mois n’ont pas suffit pour que le gouvernement comprenne une bonne fois pour toute que la majorité de la population s’oppose à leurs lois... alors continuons toutes et tous ensemble ici (par exemple la Loi Peeters en Belgique).

En plus du 49-3, ils usent de la matraque et des fouilles pour nous faire taire, un tel déploiement répressif reste encore du jamais vu !

Nous resterons mobilisé-es, fermes et déterminé-es, ensemble nous gagnerons !
- 

Le saviez-vous ? L'inversement de la hiérarchie des normes -les accords d'entreprise au lieu des accords de branche présents dans la Loi Travail- a été inaugurée en 1979 par José Piñera, alors ministre du Travail de Pinochet, il fut formé par l'économiste Milton Friedman qui inspira aussi Thatcher...

Actualités

« Séparatisme » : nous refusons une loi de stigmatisation, de division et une nouvelle attaque des principes de laïcité
Le ministère de l’intérieur, celui de la citoyenneté et l’Elysée ont annoncé préparer une loi sur le « séparatisme » présentée à l’automne pour un vote devant intervenir au début de l’année 2021. Nos organisations souhaitent ici le dire ensemble et avec force : nous ne laisserons pas ainsi diviser, fracturer la société française et plus particulièrement les classes populaires par une nouvelle campagne islamophobe de stigmatisation des populations musulmanes ou perçues comme telles qui sont systématiquement visées dans les propos des ministres et au plus haut sommet de l’État.
Les 25 et 26 septembre : Partout dans l’action pour le climat et l’emploi
Parce que la fin du monde et la fin du mois sont un même combat, parce que faceaux destructions d’emplois et à l’urgence écologique nous refusons d’opposer justice sociale et environnementale
La Marche Nationale des Sans Papiers, c’est parti !
La marche nationale des Sans Papiers s’est élancée le samedi 19 septembre de Marseille et de Montpellier pour rejoindre Paris et l’Elysée le 17 octobre. Des centaines de personnes accompagnent les sans papiers qui marcheront pendant un mois pour demander la régularisation de tou-tes les sans papiers, un logement pour tou-tes et la fermeture des centres de rétention administrative.
C’est à nouveau le temps de la lutte !
Après la période de confinement qui nous a arrêté-es dans nos mobilisations, c’est à nouveau le temps des luttes. La période du COVID et la crise sociale qu’elle provoque n’aura été pour le capitalisme qu’une nouvelle opportunité pour exploiter les salarié-es, détruire leurs acquis sociaux et accroître ses profits.
Le gouvernement a, sans états d’âme, abandonné les « premier.e.s de corvée ».
Non seulement le Ségur de la santé n’a annoncé aucun changement ni infléchissement dans la politique de démantèlement du service public de santé, mais il la conforte en poursuivant la gestion libérale, purement comptable, et en dégradant encore un peu plus les conditions de travail.

Facebook


Twitter