ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 21 juillet

Dernières publications

Partage des richesses
Le capitalisme financier et l’actionnariat accentuent la casse sociale et la précarité des salarié.es. Il n’y a jamais eu autant de richesses produites en France. Mais la "crise" et la "dette" permettent ses politiques antisociales au profit des riches. Les conséquences : inégalités en hausses, baisse de moyens pour la santé, l’éducation, la protection sociale, la culture, le logement. Et c’est plus de souffrance au travail !
Pourquoi le paritarisme n’est pas notre tasse de thé ? Mais qu’allaient-ils faire dans cette galère ?
En ce début juillet, les organisations syndicales de salarié-es et patronales considérées comme représentatives se sont rencontrées. L’objectif était, semble-t-il, de faire pression sur le gouvernement pour sauver les institutions du paritarisme, organe par essence du "dialogue social", et promouvoir une conception de la négociation déconnectée des logiques de rapport de force.
Défendre la Sécu dans la constitution et ailleurs
Le gouvernement vient de renoncer à supprimer la référence à la Sécurité sociale dans la réforme constitutionnelle. Cette première volonté n’est pas arrivée là par hasard. L’intention initiale montre l’objectif poursuivi par le gouvernement, celui de détruire le système social construit à la fin de la deuxième guerre mondiale.
Nos services publics Zone à Défendre
Les services publics sont un bien commun essentiel. Ils se sont imposés aux pouvoirs publics au fil des luttes sociales pour la reconnaissance des besoins et des droits collectifs pour toutes et tous
Poursuivre la lutte !
L’Union syndicale Solidaires appelle à la mobilisation et à la grève le 28 juin. Gardons le fil de notre légitime colère, continuons à construire patiemment mais résolument la résistance et les luttes contre leur monde.
Le climat est pourri en macronie
Les jours se suivent et se ressemblent dans la France d’Emmanuel Macron : contre les manifestant.es, contre le mouvement social – des banlieues aux manifs en passant par la ZAD – l’État utilise sa force de répression à tout va. Il semble que le simple fait de contester ce système soit insupportable à ce pouvoir.
Mai 2018... ce n’est que le début !
Deux mondes continuent de s’affronter : celui pour lequel travaille Macron, celui des plus nantis, du Medef et des patrons des multinationales qui récupèrent les cadeaux en tout genre : fin de l’exit tax, de l’ISF, baisse de l’impôt sur les sociétés à 25% , flat tax à 30% pour les revenus de capitaux mobiliers, remplacement du CICE par un allègement de cotisations patronales à partir de 2019… et l’autre monde (nous) à qui on impose la diminution des droits, des protections sociales, des dépenses publiques, des services publics !
Non à l’asphyxie financière de l’Association contre les Violences faites aux Femmes au Travail
L’Association contre les Violences Faites aux Femmes au Travail accompagne des femmes victimes depuis 1985. Elle fait partie des associations à qui l’État a confié des missions de service public afin de lutter contre les violences faites aux femmes. Pour qu’elles puissent assumer ces missions, les pouvoirs publics versent à ces associations des subventions.
Le meeting des luttes de Paris
Ce meeting a pour objectif de permettre aux nombreux secteurs en luttes de prendre la parole et d’échanger sur leurs revendications dans un lieu public et symbolique afin que la population puisse aussi y participer.
Du 1er mai au 5 mai : Face aux injustices, mobilisons nous !
Dans le contexte actuel de mobilisations face à l’ampleur des attaques de Macron et son gouvernement, le 1er mai, journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur.euse.s, prendra cette année une importance toute particulière et constituera une étape importante de la convergence des luttes.
Le 19 avril en grève, en manifestation, amplifions et coordonnons les mobilisations sociales
Les mobilisations actuelles se renforcent et s’étendent dans le rail, dans les universités, les hôpitaux, aux finances publiques, dans une partie croissante des services publics mais aussi dans le secteur privé en particulier sur la question des salaires et plus globalement sur le pouvoir d’achat avec la mobilisation des retraité.es.
Santé, social, médico-social, rail : Mêmes attaques, même combat !
Dans la santé, le social et le médico-social comme dans le rail, les mêmes méthodes entrainent la même casse sociale. La contre-réforme de la SNCF que le gouvernement tente d’imposer révèle des mécanismes identiques à ceux qui broient notre secteur.
Suppression d’un second jour férié
Plus que jamais à relayer sur les réseaux sociaux suite aux annonces de Macron !

Rendez-vous

21 juillet / 12h30 / Beaumont-sur-Oise
Marche Adama - 2 ans de lutte pour la justice
L’appel du 21 juillet par les Quartiers populaires à la mobilisation générale
3 août / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
20 août / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
29 août /
Bloquons le MEDEF !
Comme tous les ans depuis 1998 le MEDEF organise ses journées d’été qui lui donne l’occasion de répandre publiquement - avec force soutien de la classe politique - une vision ultralibérale de la société et du travail. L’Union syndicale Solidaires pense qu’en cette période d’attaques répétées contre les droits sociaux, il est important de ne pas laisser aux capitalistes le champ libre.

Facebook


Twitter


Actualités Nationales
Solidaires.org

Levée par Solidaires Fonction Publique du préavis de grève déposé à compter du 3 avril 2018
(Fp) Chantiers transverses RH "Mobilité : point d’étape" et "Rémunération au mérite : point d’étape"
Note n° 47 aux retraitées et retraités adhérant à Solidaires
Rapport annuel de la Via Campesina 2017
Les inégalités expliquées par les jeunes
17 mineurs isolés enfermés en zone d’attente de Roissy [Alerte info]
Mexique. Le gouvernement s’obstine à dissimuler la vérité sur l’affaire d’Ayotzinapa
PJL Egalim : gouvernement et député.e.s abandonnent les paysan.ne.s à la loi du marché
Réforme constitutionnelle et droit de vote des étrangers aux élections locales
Le Courrier de la Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté - N° 355 - 8 juillet 2018


  Antiracisme  Chômage   Conditions de travail et santé  Discriminations  Ecologie  Extrême-droite   Femmes  Fonction publique  Grève  Immigration  Instance représentative du personnel  International   Lutter  Politique économique et sociale  Protection sociale  Répression et libertés  Représentativité syndicale  Restructurations et réorganisations  Retraite  Service public  Solidarité  Statut du salarié  Transformation sociale

Solidarité avec les victimes de la catastrophe de Fukushima !
LES SYNDICATS