MENU
Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestations Réflexions Retour sur... Syndicalisme Travail   samedi 17 février

Communiqués

Nous voulons des augmentations de salaires
Les inégalités n’ont pas cessé de croître. On nous dit que la croissance revient, mais à ce stade rien pour les salarié-es, bien au contraire.
Des inégalités toujours plus fortes ISF, CSG, APL, le compte n’y est pas. Le gouvernement continue d’enrichir les riches. La balance des mesures prises depuis l’arrivée de Macron au pouvoir est claire... Selon l’OFCE, ces décisions ont encore accru les inégalités. Ceux et celles qui ont inventé la théorie du ruissellement ou du premier de cordée ne font que défendre leur classe, celle des possédants, des riches, des patrons. Des prix qui augmentent Si on ajoute à cela les augmentations des prix (...)
Faire des profits tout en mettant les salarié-es dehors, avec Macron, c’est tout à fait possible...
L’accord de rupture conventionnelle collective prévoyant 1300 départs volontaires qui vient d’être signé chez le groupe Peugeot Citroën (PSA) confirme toutes les craintes exprimées par Solidaires dans son communiqué du 12 janvier dernier. Cette société aux résultats florissants (1,73 milliard d’euros de bénéfices en 2016) peut en effet difficilement arguer de difficultés économiques particulières.
Madame Pénicaud, qui profite (vraiment) du système ?
Jeudi 4 janvier, Murielle Pénicaud, ministre de la casse du droit du travail et de la chasse aux chômeur-euses, s’en prenait au micro de France Inter à « ceux qui profitent du système ».
Racisme d’Etat et libertés syndicales : Derrière l’écran de fumée… de réelles attaques !
Le Ministre de l’Education, JM Blanquer, s’en prend violemment depuis plusieurs jours au syndicat SUD Education 93, membre de la fédération SUD Education et de l’union départementale Solidaires 93. Tout est parti d’une dénonciation de racisme supposé d’un stage syndical (parce qu’il prévoit des ateliers réservés aux personnes victimes du racisme), dénonciation relayée très largement par l’extrême-droite puis par JM. Blanquer lundi. Le ministre s’est rendu compte de son erreur grossière et, de fait, a changé rapidement son discours plus tard dans la journée à l’Assemblée nationale : c’est désormais l’utilisation de la notion de « racisme d’Etat », abordée dans le stage, qu’il juge « diffamatoire » et au sujet de laquelle il a annoncé vouloir déposer une plainte pour ce motif.
Mettons les choses au point, pour l’Union syndicale Solidaires : L’accusation de racisme à l’encontre de SUD Éducation 93 est ridicule et volontairement malveillante au vu des valeurs, des positions et combats portés par ce syndicat et ses militant-es : Solidaires lutte pour l’égalité entre tous et toutes, quelles que soient leurs origines, et combat le racisme et le fascisme, et SUD Education 93 ne déroge pas à ces principes. Il ne s’agit pas de partager tous les détails du contenu du stage mis (...)
Alerte aux libertés syndicales à l’inspection du travail !
L’Union syndicale Solidaires alerte sur le respect des libertés syndicales dans les services de l‘inspection du travail qui sont pourtant chargés de les faire respecter. En effet, nous avons appris qu’une militante de l’union syndicale Solidaires, membre de Sud Travail affaires sociales, a été suspendue de ses fonctions et convoquée pour une CAP disciplinaire le 14 décembre 2017 à Paris pour faute grave. Il lui est reproché d’avoir « manqué à son devoir de réserve en s’exprimant en tant qu’inspectrice du travail » lors du rassemblement organisé par Solidaires et d’autres associations pour protester contre la venue de la « DRH de l’entreprise France » au congrès des DRH qui se déroulait le 12 octobre au Pré Catelan dans le Bois de Boulogne. Ironie, ces faits lui sont reprochées par le DRH du ministère du travail...
Procédure disciplinaire contre une militante syndicale au Ministère du travail
Le ministère du travail a suspendu une inspectrice du travail, pour avoir osé interpeller la ministre du travail, Mme PENICAUD, lors d’une manifestation syndicale
16 novembre : journée de mobilisation interprofessionnelle, étudiante et lycéenne, par des grèves et manifestations
Pour les organisations syndicales de salariés, d’étudiants et de lycéens CGT – FO – Solidaires – UNEF – UNL – FIDL réunies le 24 octobre 2017, un constat s’impose, celui d’une politique libérale visant à accroitre les inégalités au profit d’une minorité.
STOP MACRON !
Toutes et tous le 16 novembre en grève et dans la rue et les jours qui suivront !
Violences sexistes
Notre corps n’est pas un objet !
Une mobilisation sans précédent a lieu sur les réseaux sociaux contre l’une des formes du sexisme : le harcèlement sexuel. Nous serons de toutes les mobilisations contre les violences faites aux femmes : celles que nos équipes dénoncent au quotidien, en intervenant sur les lieux de travail, ou grâce à des instances que le gouvernement actuel veut supprimer (comme le CHSCT...). Et celles à l’appel des collectifs féministes notamment lors du 25 novembre prochain, journée internationale contre les (...)
Nous ne faisons pas partie de la cordée de Macron…
L’Union syndicale Solidaires a été reçue par le Premier ministre, la Ministre du travail et le Ministre de l’éducation ce mardi 17 octobre. Cela a été un moment pour affirmer notre exigence de retrait des ordonnances, d’abrogation de la loi El Khomri, mais aussi notre rejet des restrictions budgétaires qui touchent les services publics et exiger le maintien des contrats aidés, des APL et des fonds du logement social.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 110

Rendez-vous

2 mars / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
8 mars /
Dans l’action et à la grève pour les droits des femmes le 8 mars !
15 mars /
Non à la baisse des pensions
Les retraitées et les retraités : ni priviliégiés ni assistés !
17 mars / 14h / place de l’Opéra
Au côté des migrant-es, sans-papier et victimes des violences policières
Toutes et tous dans la rue le 17 mars au côté des migrant-es, sans-papier et victimes des violences policières
22 mars /
Pour les missions publiques, l’emploi, le pouvoir d’achat : Toutes et Tous mobilisé-es le 22 mars
Parce que la Fonction publique est garante de l’intérêt général au service de la cohésion sociale, parce que les moyens existent pour mettre en oeuvre des orientations de progrès social pour tous, les organisations syndicales CFTC CGC CGT FAFP FO FSU Solidaires, constatant que leurs positions ne sont pas entendues et que leurs propositions ne sont pas prises en compte, appellent tou.te.s les agent.e.s des trois versants de la Fonction publique

Facebook


Twitter

  

Actualités Nationales
Solidaires.org

Nous voulons des augmentations de salaires
Bulletin Gagner ici n°1 : Les salarié-es ont fait plier ONET
Augmenter la pression contre le licenciement de Gaël Quirante
Retour sur la grève générale du #TravailSocialEnLutte du 14 février 2018
COMMUNIQUÉ DE PRESSE INTERSYNDICAL SUR LE CESER
Le TGI de Paris renvoie La Poste en correctionnelle
Algérie : durcissement de la répression et harcèlement judiciaire de syndicalistes
Scénario catastrophe sur un site de production nucléaire : EDF tente l’enfumage !
Grève à Air France pour les salaires
Des dessins de Jan Feigenbaum de SUD CT 75
Women’s March on Paris
Le 21 janvier 2017, au lendemain de la prestation de serment de Donald Trump, les associations féministes et de défense des droits humains organiseront une marche pour les droits des femmes à Washington et partout dans le monde.