MENU
THÈMES  ⇒  Édito Actualités Évenements Communiqués Manifestation Réflexions Retour sur ... Syndicalisme Travail   mercredi 28 juin

Communiqués

Non, le centre « humanitaire » pour migrants de la porte de la Chapelle à Paris n’est pas un modèle
En écho à la demande adressée au gouvernement par Anne Hidalgo, maire de Paris, de réfléchir à « un plan général d’accueil des migrants en France » avec l’ouverture de camps de premier accueil dans les métropoles régionales – à l’image de celui qu’elle a installé en octobre 2016 porte de La Chapelle, au nord de la capitale –, le ministre de l’intérieur a annoncé mardi 20 juin la possible « ouverture de centres d’accueil » pour migrants sur le territoire français.
Le même jour, plusieurs élu.e.s, qui se sont rendu.e.s dans le camp humanitaire de La Chapelle, se sont relayé.e.s pour alerter sur la situation d’engorgement que connaît ce centre, avec « des tensions à l’entrée » et des rixes qui « se multiplient », et la reconstitution de « campements » rassemblant plus d’un millier de personnes dans le nord de Paris. « Depuis un certain temps », a expliqué Pascal Julien, conseiller de Paris (EELV), « il n’y a plus de sorties, donc plus d’entrées. Ce centre est saturé en (...)
Libérer le travail : oui, mais pas comme ça !
Avec ses ordonnances, Emmanuel Macron dit vouloir « libérer le travail ». Il a raison ! C’est vrai que le travail est emprisonné dans les injonctions de rentabilité et les logiques financières.
Appel à un changement radical de politique migratoire en France
Plus de 200 organisations, des très connues à des micro-collectifs dans des villages, lancent un appel public inter-associatif à Emmanuel Macron, Edouard Philippe et Gérard Collomb pour que le gouvernement change radicalement sa politique migratoire. Elles réclament l’organisation d’une conférence nationale d’urgence pour qu’émergent des politiques alternatives d’accueil.
Le ministre de l’intérieur a fait connaître ses premières intentions en matière de politique migratoire, et nous déplorons qu’il y manque l’engagement impératif de mettre un terme aux violences policières à l’encontre des migrants et réfugiés. De même, aucun mot n’a été prononcé pour annoncer la fin de l’intimidation à l’égard de citoyens ou associations, qui sur le terrain s’efforcent d’assurer accueil et solidarité à leur égard. Deux priorités qu’il faut d’urgence mettre en œuvre au regard des situations qui (...)
Le show du roi Carlos : pas t’éthique !
Le syndicat SUD Renault constate que la moralisation des revenus des plus hauts dirigeants de l’entreprise n’est toujours pas au rendez-vous en 2017.
Pour éviter une nouvelle fronde, les administrateurs ont établi un nouveau mode de calcul de la rémunération du PDG qui aboutirait à une baisse de sa part variable. La rémunération de Carlos Ghosn passerait de 7,251 à 7,005 millions d’euros, soit une baisse ridicule de 3,5 %. En plus, c’est une baisse en trompe l’œil car la rémunération de Carlos Ghosn est sous-évaluée. Les 100 000 actions gratuites qu’il perçoit chaque année sont « valorisées » 4,6 millions d’euros, soit 46,30 € l’action. Or l’action (...)
Face à l’urgence sociale construire une mobilisation large et unitaire dans la rue, dans les entreprises et les administrations avec les salarié-es, précaires, chômeurs-euses, étudiant-es, retraité-es !
Le défi du syndicalisme dans cette période qui voit l’arrivée d’un nouveau gouvernement est de rapidement réaffirmer la légitimité des luttes sociales face à l’apparence de légitimité politique qui va sortir de fait des urnes.
7ème congrès national de Solidaires du 12 au 16 juin à Saint-Brieuc
Le prochain congrès national de l’Union syndicale Solidaires se déroulera à Saint-Brieuc, organisé par l’ensemble des Solidaires départementaux de la région Bretagne, du 12 au 16 juin 2017. Il s’agira du 7ème congrès de notre jeune union syndicale antiraciste, féministe, écologiste, internationaliste, anticapitaliste, et unitaire.
Dans un contexte marqué par les lourdes menaces gouvernementales contre les droits sociaux et les libertés publiques, alors que l’extrême droite marque des points dans les urnes et diffuse ses idées, ce congrès sera, pour les quelques 400 délégué-es des organisations professionnelles et territoriales de Solidaires, l’occasion de définir collectivement la façon d’organiser, massivement et unitairement, les ripostes, dans nos entreprises et nos administrations, et dans la (...)
Conseil supérieur de l’éducation du 8 juin 2017 :
Une politique scolaire néolibérale et réactionnaire !
Cette nouvelle mandature qui s’est auto proclamée comme celle du renouveau et d’une nouvelle ère politique s’annonce surtout comme celle de l’accélération des politiques de dérégulation des protections des travailleuses et travailleurs, des attaques contre leurs droits, celle de la poursuite et de l’aggravation des régressions sociales, des destructions des droits sociaux, des solidarités et des services publics, au bénéfice des classes (...)
La Macron-Economie avec le tube de l’été : "LOI TRAVAIL II l’été sera chaud !"
Insécurité sociale, budget, fiscalité, salaires et temps de travail, traités de libre-échange, Europe.
La Macron-Économie mise à nu !
Enfin une pierre dans le jardin de l’état d’urgence !
Solidaires se félicite de la censure par le conseil constitutionnel d’une des dispositions les plus liberticides de la loi de 1955 sur l’état d’urgence.
Par décision du 9 juin, celui-ci a donc abrogé, à compter du 15 juillet, l’interdiction de séjour faite à « toute personne cherchant à entraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics » en raison du déséquilibre qu’elle crée au regard de la liberté d’aller et de venir et le droit de mener une vie familiale normale. Rappelons que cette mesure avait notamment permis aux autorités alors en place d’écarter des mobilisations sociales plusieurs centaines de militants pour des motifs (...)
Halte à la répression, arrêt des poursuites contre Amal Bentounsi
Nous avons appris l’arrestation le 7 juin d’Amal Bentounsi et son placement en garde à vue pour avoir filmé un contrôle policier de jeunes dans son quartier.
Amal Bentounsi est une animatrice du collectif « urgence notre police assassine », une des initiatrice et porte parole des familles pour la marche pour la dignité du 19 mars, marche à laquelle Solidaires a participé. L’Union syndicale Solidaires exige l’arrêt de toute poursuite. Elle dénonce la répression du fait de filmer des actes policiers, ce qui n’est pas interdit par la loi. Elle exige du gouvernement une politique de lutte contre les contrôles au faciès, et la condamnation de cet acte (...)
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60

Rendez-vous

1er juillet / 10h30 / au 35 rue Heurtault Aubervilliers
Assemblée générale ouverte de l’Union local Solidaires Aubervilliers
Au programme : Présentation de l’Union Locale et de ses activités (cours de droit du travail, permanences, campagnes syndicale) Les services publics en Seine-Saint-Denis : éducation, transports, poste, hôpitaux, PMI, CAF… des services indispensables mais insuffisants. Présentation de la campagne syndicale à venir, et débat autour des luttes à mener. Les luttes de l’année : logement, éducation, code du travail...
1er juillet / 15h / place de la République
Marche unitaire contre l’état d’urgence permanent
L’état d’urgence, doit être renouvelé encore 6 mois par le gouvernement, en juillet. Or l’état d’urgence a largement démontré son inefficacité contre les attentats et a surtout été employé contre les mouvements sociaux (loi travail, COP 21, …), contre les musulman-e-s ou supposé-e-s l’être, contre les migrant-e-s et leurs soutiens, contre les habitant-e-s des quartiers populaires où les violences policière se sont multipliées, en toute impunité.
4 juillet / 19h30 / 40 rue de Malte, Paris
Présentation/discussion du nouveau numéro des Utopiques
Au Maltais Rouge est organisée à Paris une soirée de présentation/discussion publique - avec quelques invité-es - du nouveau numéro des Utopiques, dont le thème porte sur "état d’urgence/répressions/désobéissances" : sans doute que cela intéressera des délégué.e.s au Comité national qui débutera le lendemain !
4 juillet / 12h / métro Pont de Neuilly
Manifestation contre la casse de la protection de l’enfance
400 licenciements, 5 associations mises à mort dans le Maine et Loire suite à une opération de dumping social. La protection de l’enfance et l’ensemble du social sont dans le viseur. Pour les publics accompagnés et les collègues soyons toutes et tous solidaire.
7 juillet / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter

  

Actualités Nationales
Solidaires.org

AFP - Élection CA2017 - Voter, c’est défendre nos droits !
Projet pour une loi travail II : les droits des salarié-es… morts sur ordonnances
Rassemblement intersyndical IdF "Pas de code du travail sur ordonnance !"
Les maladies professionnelles touchent les moins qualifiés
Une médecine de classe
Migrants de Calais : M. Collomb rappelé par la justice au devoir humanitaire de l’Etat
L’obsolescence programmée, l’autre virus du secteur IT
Sexisme médiatique ordinaire chez Thierry Ardisson
Non, le centre « humanitaire » pour migrants de la porte de la Chapelle à Paris n’est pas un modèle
Projet pour une loi travail II : les droits des salarié-es… morts sur ordonnances
Site de l’Union syndicale Solidaires dédié aux éléctions TPE/TPA
Salarié-es des très petites entreprises (TPE), de très petites associations (TPA) ou du particulier employeur, du 30 décembre au 2016 au 13 janvier 2017, nous voterons pour choisir le syndicat qui nous représente le mieux.