MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 22 avril

Communiqués

Solidarité avec Geneviève Legay et l’association ATTAC pour la liberté de manifester
L’Union syndicale Solidaires tient à affirmer tout son soutien à Geneviève Legay blessée le samedi 23 mars. Cette militante d’Attac a été blessée lors d’une violente charge de police qui a pris à partie des manifestant-es àgé-es et totalement pacifiques. C’est une nouvelle victime d’un pouvoir toujours plus violent et autoritaire.
Appel intersyndical à une journée d’action, de mobilisations et de grève le 19 mars
La situation sociale en France est marquée par l’expression diverse et multiple d’un mécontentement social grandissant, par l’aspiration à une véritable justice sociale et fiscale, par la dénonciation des reculs sur les libertés publiques comme individuelles. Le mouvement des gilets jaunes est l’expression récente de cette profonde crise sociale.
Pour la suppression de la double clause de conscience dans la loi de 1975 !
La clause de conscience spécifique sur l’avortement a été instaurée par la loi de 1975 : Article L2212-8 du Code de la Santé Publique qui stipule qu’« un médecin n’est jamais tenu de pratiquer une interruption volontaire de grossesse, mais il doit informer, sans délai, l’intéressée de son refus et lui communiquer immédiatement le nom de praticiens susceptibles de réaliser cette intervention »
Après un week-end de mobilisations, le gouvernement s’entête
Agnès Buzin, Ministre de la santé vient de prendre la parole pour dire qu’elle serait favorable à un recul de l’âge de départ en retraite. Rien de très étonnant, puisque depuis quelques semaines déjà le gouvernement est à la manœuvre pour justifier une réforme « universelle » où l’universalité sera le fait de partir plus tard et avec moins de ressources… travailler plus longtemps, et tant pis si l’espérance de vie en bonne santé diminue, et tant pis si les jeunes pendant ce temps là ne trouvent pas de travail.
Combattons plus que jamais l’extrême droite
L’antisémistisme est un poison ancien dans la société française qui resurgit crescendo depuis plusieurs années et encore aujourd’hui. L’extrême droite s’en nourrit aussi avec toute sa sphère complotiste. Elle n’a pas surgit de nulle part dans les manifestations des gilets jaunes. Elle était là avant, déjà en première ligne contre les migrants au Col de l’Echelle, contre les militant-es antiracistes et de gauche à Lyon…
Un acte qui appelle des suites
Amplifions la mobilisation avec toutes celles/ceux qui se reconnaissent dans les mots d’ordre de justice sociale !
Journée nationale de mobilisation des retraité-es
« Reprenez vos cadeaux ! » Rendez nous notre pouvoir d’achat !
Rencontre entre les 9 organisations de retraité-e-s et M. Gilles Le Gendre, à l’Assemblée Nationale
Cette demande de rencontre avait déjà été formulée plusieurs fois au cours de l’année 2018, sans jamais aboutir. Nous avons enfin pu obtenir un rendez-vous pour le jeudi 24 janvier. Les 9 organisations avaient au préalable préparé ensemble cette rencontre lors de leur réunion du 21 janvier 2019.
L’extrême droite est, toujours, notre ennemie !
Samedi 26 janvier, quelques dizaines d’individus d’un groupe d’extrême-droite ont profité de l’Acte XI des Gilets jaunes pour attaquer le cortège du NPA à Paris. Plusieurs personnes ont été blessées. Parmi elles, un de nos camarades de Sud PTT a été conduit à l’hôpital pour être suturé. Nous condamnons fermement cette attaque et apportons toute notre solidarité à celles et ceux qui ont été agressé-es.
Posons des actes forts !
Depuis novembre la colère sociale que nous sentions bouillir depuis plusieurs mois s’est répandue dans le pays. Elle porte principalement des exigences de justice sociale et fiscale dans un contexte où les inégalités et l’accaparement des richesses par quelques un-es deviennent tout simplement insupportable à une large majorité de la population.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 200

Rendez-vous

1er mai /
Journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur-euse-s !
Le 1er mai est une journée d’action et de mobilisation internationale pour les droits des travailleur-se-s, le progrès social, la paix et la solidarité. Dans la continuité des nombreuses luttes menées, il s’agit de poursuivre et amplifier les batailles pour que les urgences sociales et climatiques soient enfin prises en compte par le gouvernement et le patronat.
3 mai / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
9 mai /
Pour la fonction publique, amplifions la mobilisation !
Depuis de nombreux mois, en dépit de leurs revendications et propositions, elles constatent que le pouvoir exécutif poursuit une politique néfaste pour la population, pour les missions publiques et pour les agent-e-s.
11 mai / 9h30 / Bourse du Travail de Paris
Rencontre nationale contre la criminalisation des luttes
À l’initiative de : Comité Adama Traoré, ATTAC, Solidaires, Front de Mères, Collectif « Tous Migrants », Désarmons Les !, Confédération Paysanne, Réseau « Sortir du Nucléaire », des participant-e-s à la lutte de Bure, et d’autres...
18 mai / 9h30 / Bourse du Travail de Paris
Un forum syndical antiraciste
Le 18 mai se tiendra un forum syndical antiraciste à l’appel de militant-es de la CGT, FSU, Solidaires et d’autres organisations syndicales. Cette initiative fait suite aux appels de syndicalistes qui avaient soutenus les marches de la dignité et de Rosa Parks.

Facebook


Twitter



Réunion à Matignon pour discuter du « grand débat national » : NOUS N’IRONS PAS !