Dernières publications

La commune vit !
Il y a 150 ans, de début mars à fin mai 1871, une insurrection instaure la « Commune de Paris », un pouvoir populaire au service du plus grand nombre. A l’heure où le gouvernement du « président des riches » mène une politique de destruction des droits sociaux et s’attaque aux libertés démocratiques, la Commune reste le témoignage qu’une autre société est possible.
Combien de morts faudra-t-il encore ?
Face à la pandémie, le gouvernement français a fait le choix délibéré de faire vivre, en toute irresponsabilité, la population avec l’épidémie.
Collectif contre la loi Séparatisme : lettre ouverte unitaire envoyée aux parlementaires à propos de la loi « confortant les principes de la République »
Ce texte fortement durci lors de son examen au Sénat nous inquiète au plus haut point et nous partageons les critiques renouvelées par la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH), la Défenseure des droits ou celles exprimées le 20 avril dernier par le rapporteur général sur la lutte contre le racisme et l’intolérance du Conseil de l’Europe.
La Commne est toujours vivante
Le soulèvement populaire du 18 mars 1871 est le commencement de la Commune de Paris où le peuple va durant 72 jours vivre une période d’émancipation et de démocratie directe. Les femmes, les ouvrières et ouvriers vont conquérir de nouveaux droits et développer les premières formes du syndicalisme.
Loi Climat : La Marche d’Après !
Une loi pour sauver le climat, pas le capitalisme ! A l’issue des débats à l’Assemblée nationale, le projet de loi « Climat et Résilience », déjà largement en deçà des 149 propositions de la convention citoyenne pour le climat, préserve les grands équilibres du monde d’avant.
Collectif Réquisitions : nouvelle action mise à l’abri !
400 personnes, dont 350 personnes sans abri, dont des familles avec enfants, se sont installées dans le gymnase Japy pour demander à l’État de mettre en place un hébergement stable et décent pour toutes les personnes à la rue. Le collectif rappelle que le droit à l’hébergement est un droit inscrit dans la loi que l’État doit mettre en œuvre, jusqu’à une orientation vers un relogement, ou un hébergement de stabilisation.
Une loi pour sauver le climat, pas le capitalisme !
Pour la justice sociale et l’urgence climatique, le dimanche 9 mai, retrouvons-nous massivement et déterminé·es dans la rue !
Premier mai : succès des mobilisations, soutien à la CGT !
La journée internationale des luttes des travailleuses et des travailleurs a été un succès en France. Malgré la situation sanitaire des dizaines de milliers de manifestant.es ont exprimé leur attentes de l’urgence d’un monde plus juste.
Un 1er mai dans l’unité, pour les droits sociaux et les libertés, contre l’état d’urgence, pour la paix et la solidarité internationale
Le 1er mai 2021, journée de lutte et de solidarité internationale, sera un rendez-vous important pour réaffirmer que les revendications et l’action syndicale ne sont pas confinées face à un gouvernement qui accélère sa politique de casse des droits sociaux.
Qui va payer la dette ?
C’est au nom de la dette et de l’équilibre budgétaire, que les gouvernements successifs suppriment des emplois et des moyens dans le services publics. Et ils voudraient que la population rembourse la "dette COVID". D’autres alternatives sont possibles, avec des mesures d’urgences pour les salarié.es et la population !
Toutes et tous dans la rue contre le gouvernement et sa réforme de l’assurance chômage !
Alors que l’époque résonne de plans sociaux et que les actionnaires se gavent de dividendes alimentés par les aides publiques, le gouvernement s’en prend aux maigres revenus de la population la plus précaire et fragile, celle des chômeurs-euses !
Loi Sécurité Globale : Une pierre de plus… dans le cimetière de nos libertés
La semaine dernière l’Assemblée nationale a définitivement adopté la loi dite « sécurité globale » à laquelle a été ajouté « et préservant les libertés », sûrement pour tenter symboliquement de cacher l’étendue des dégâts en la matière.
En pleine crise économique et sociale, le gouvernement persiste dans sa guerre aux chômeurs-ses plutôt qu’au chômage
Pour stopper l’explosion de la misère, nous exigeons l’indemnisation correcte de tou-te-s les travailleur-euse-s privé-e-s d’emploi et précaires au titre de l’Assurance-Chômage, y compris les travailleur-euse-s privé-e-s de papiers qui cotisent à fonds perdus.
Elections dans les très petites entreprises et associations : un fiasco prévisible
Vendredi 16 avril, le ministère du travail a proclamé les résultats des élections dans les très petites entreprises et associations, et des salarié-es des particuliers employeurs, qui se sont déroulées du 22mars au 6 avril. L’élément marquant de ce scrutin est le très faible taux de participation : 5,5% seulement des 4,9millions de salarié-s concerné-es ont voté (contre 7,5% en 2016).
C’est le chômage et la précarité qu’il faut combattre pas les chômeurs·euses et les précaires !
Sans surprise, les premières victimes de la crise économique du fait de la crise pandémique sont les populations précaires, chômeurs·euses, intérimaires, salarié·es des secteurs hôteliers, événementiels et culturels déjà friands de contrats précaires, étudiant·es en tête. Alors que le gouvernement a construit un plan de relance de 100 milliards d’euros, son plan pauvreté n’en comprendra que 100 millions ! Une véritable provocation..
Enterrons définitivement la réforme chômage, le 23 avril !
Le printemps social est arrivé, mobilisons-nous pour imposer un autre avenir. En grève et dans la rue le 23 avril pour défendre notre assurance chômage !
Dans l’action le 23 avril et le 1er mai
Alors que la situation sanitaire est explosive, que des contaminations s’accélèrent, particulièrement avec les variants du virus et qui touchent de plus en plus de personnes, une surmortalité est constatée proportionnelle aux inégalités sociales ou territoriales Depuis plus d’un an, aucune annonce gouvernementale ne témoigne d’une prise de conscience des raisons objectives de ce troisième confinement nationale qui ne dit pas son nom.Pas un mot sur ce qui a conduit les hôpitaux publics et les services de santé en général à être au bord de l’implosion.
Déclaration de l’Union syndicale Solidaires réunie en comité national les 7 et 8 avril 2021
Le comité national de Solidaires réaffirme que des mesures d’urgences pour répondre aux crises sanitaires et sociales sont indispensables. Solidaires rejoint l’appel au 23 avril de lutte contre la réforme de l’assurance chômage. Le premier mai doit être une journée de forte mobilisation.
Journée Mondiale de lutte pour le droit à la Santé le 7 Avril 2021
La pandémie qui a déjà fait près de 3 millions de morts a été amplifiée par la destruction des services publics, le manque de lits d’hospitalisation et de personnels, la marchandisation du secteur sanitaire et social et l’abandon au caritatif du « non rentable » et d’une partie des déterminants de santé.
Leur mépris / Notre colère et notre détermination
Mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé une forme de nouveau confinement. Dans un faux numéro de mea culpa relevant plus d’un autosatisfecit, il a demandé encore plus d’efforts aux soignant.es et aux services publics. Bien sûr, la gestion du COVID 19 est complexe. Mais rien n’a été fait depuis un an pour anticiper réellement cette situation.
Abrogation immédiate du décret chômage ! En colère le 2 avril !
Le 31 mars est donc paru le nouveau décret portant réforme de l’assurance chômage. Sans surprise il confirme l’ensemble des régressions que le gouvernement veut faire avaler aux chômeurs et aux précaires. Face au cynisme du gouvernement, le 2 avril, cessons le travail et participons massivement aux manifestations de la colère contre ce gouvernement indigne ! Abrogation du décret !
Communiqué unitaire suite aux manifestations logement du samedi 27 mars
En France, près de 10 000 personnes ont manifesté dans 31 villes dont 3 000 à Paris jusqu’au ministère du logement, 2 000 à Marseille, un milliers à Lille, 800 a Nantes, 500 à Toulouse et des centaines à Lyon, Bordeaux, Angers, Grenoble ... pour exiger le respect du droit au logement pour touTEs...
Marches pour une Vraie Loi Climat
Le projet de Loi Climat déposé par le gouvernement est loin d’être à la hauteur de l’urgence écologique. Pourtant, c’est le dernier texte législatif du quinquennat consacré à l’environnement.
Reprenons l’offensive des idées, concrétisons la liberté de circulation et d’installation
Le CESEDA (code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) révèle l’absurdité, la déshumanisation et la violence des politiques qui sont menées à l’égard des personnes étrangères, depuis des années, dans un contexte de criminalisation et de répression des migrations.
Pour un logement décent et accessible pour toutes et tous !
La crise sanitaire et économique a provoqué une hausse particulièrement importante de la pauvreté, sans compter le nombre de chômeur-euses malgré le dispositif du chômage partiel.

Facebook


Twitter


Actualités Nationales
Solidaires.org

CONGES PAYES : GARE A L’ARNAQUE !
Compte rendu du CCFP du 6 mai 2021 (salaires-carrières / négociations collectives / formation des agent-es en difficulté)
Nous occupons, ils bloquent
Il faut des actes forts pour arrêter les agressions israéliennes contre le peuple palestinien
CCAS ET VILLE DE CLERMONT-FERRAND : APPEL A LA GRÉVE MARDI 25 MAI 2021
SOUTENONS LA RÉSISTANCE PALESTINIENNE
Lettre ouverte du RESF à Mme la Préfète en soutien à Boubacar, Sidiki (sans-papiers) et Guy en grève de la faim
Combien de morts faudra-t-il encore ?
Collectif contre la loi Séparatisme : lettre ouverte unitaire envoyée aux parlementaires à propos de la loi « confortant les principes de la République »
Soutenons la résistance palestinienne
Brèves de combat - mai 2021
Expressions Solidaires n°100 (mai 2021)
Un bref historique de la protection sociale et du chômage
C’est quoi c’te réforme chômage ?
Compte rendu de la visio suivi Covid avec Amélie de Montchalin du 10 mai 2021
Préavis Météo et Lycée
(Vidéo) la Commune est toujours vivante
Loi Climat : La Marche d’Après !
Communiqué du collectif « Stop brevets, réquisition ! » du 6 mai 2021
Communiqué de presse du 6 mai 2021 du Comité français de soutien à la pétition d’Initiative Citoyenne Européenne « Pas de profit sur la pandémie »
  Antiracisme  Chômage   Conditions de travail et santé  Discriminations  Ecologie  Extrême-droite   Féminisme  Fonction publique  Grève  Immigration  Instance représentative du personnel  International   Lutter  Politique économique et sociale  Protection sociale  Répression et libertés  Représentativité syndicale  Restructurations et réorganisations  Retraite  Service public  Solidarité  Statut du salarié  Transformation sociale
  Contre la précarité et la réforme de l’assurance chômage, toutes et tous dans la rue les vendredis !
LES SYNDICATS