ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 01 juillet

Rendez-vous

Le 2 juillet 2022 à 14h30 - Place Larroque

Avortement aux USA, nous ne voulons pas perdre des droits, nous voulons en gagner !

Suite à la décision de la Cour suprême des États-Unis sur l’avortement : le « Collectif Avortement en Europe, les femmes décident » dénonce une atteinte historique aux droits des femmes ! Cette décision était certes attendue, elle n’en est pas moins terrible.

Facebook




Twitter


Actualités

Appel syndical unitaire contre les LGBTQIphobies au travail et de participation aux Marches des Fiertés

Nos organisations syndicales y participent et appellent à y participer pour rappeler que le monde du travail demeure un des lieux d’expression des discriminations et notamment des LGBTQIphobies : injures, harcèlements, mépris, « outing » forcés, inégalités de traitement ou d’avancement de carrière, etc.

Avortement : solidarité avec les femmes des Etats-Unis et d’ailleurs

Ce vendredi 24 juin la Cour suprême des États-Unis remet en cause le droit fondamental des femmes à avorter et dans le même temps consacre le droit des Américains à sortir armés de leur domicile. Ceux qui se surnomment les pro-vies ne sont que les pro-morts : morts des femmes qui souhaitent avorter, et autorisation des armes partout, tout le temps !

Politique anti-sociale… même avec l’extrême droite ?!

La prise de parole d’Emmanuel Macron est alarmante pour les travailleuses et les travailleurs. Passons sur le fait qu’il n’a aucune honte à se revendiquer du progrès social et de l’intérêt général, après un quinquennat de casse social, de casse des services publics et d’enrichissement des plus riches, il fallait oser. Pour l’Union syndicale Solidaires les choses sont claires : on ne travaille pas, on ne négocie pas, on ne transige pas avec l’extrême-droite.

Campagne partageons le travail

L’Union syndicale Solidaires lance de juin 2022 à juin 2023 une campagne de fond pour aller en direction du maximum de travailleuses et travailleurs. Échanger sur le travail, ses finalités, ce qu’il faut faire pour l’améliorer, en prendre le contrôle collectivement : c’est la campagne partageons le travail.

Loi séparatisme : Attaques sur le secteur associatif S’unir pour ne plus subir

Les attaques sur le secteur associatif ont été multipliées dès le début des années 2000 avec le remplacement des subventions par des appels d’offre, la multiplication des dispositifs d’emplois précaires. En ligne de mire la mise au pas du secteur associatif par une dépendance économique qui ne permet pas aux associations de jouer leur rôle politique.

Après les législatives, nos luttes feront toutes les différences !

Nous devons avant tout compter sur nous-mêmes. Pour nous défendre au quotidien et ne pas rester isolé·e, se syndiquer est une première étape. Ensuite, c’est par nos actions, nos luttes, indépendantes, unitaires et auto organisées que nous ferons toutes les différences. Ils ont le pouvoir et les milliards ? Nous sommes des millions !

Il fait trop chaud au boulot, on fait quoi ?

La loi prévoit que l’employeur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé des salarié-es, en y intégrant les conditions de température. Il doit veiller à l’adaptation de ces mesures pour tenir compte du changement des circonstances et tendre à l’amélioration des situations existantes.

Réforme de l’assurance chômage : Lutter contre le chômage ... réellement ?

Le gouvernement escompte sans doute que ses prétendus bons résultats en termes de lutte contre le chômage lui permettront de remporter les élections législatives. La crise sanitaire n’a pas de fait provoqué l’avalanche de plans sociaux qui était craint.

Le gouvernement doit régulariser les occupants des trois piquets de grève, RSI, DPD et Chronopost

Depuis fin octobre 2021, trois grèves de travailleurs sans papiers ont démarré successivement. Ces derniers ont formé des piquets devant leurs entreprises : RSI, une société d’intérim, basée à Gennevilliers (92), DPD, filiale de La Poste pour le colis, au Coudray-Montceaux (91) et Chronopost, l’autre filiale colis de La Poste, à Alfortville (94). Ils réclament leur régularisation auprès des préfectures qui, depuis, font la sourde oreille.

Partout le 11 juin - On n’attend pas !

Partagez, faites vivre la solidarité ! Que toutes celles et ceux qui se retrouvent dans ce mot d’ordre et qui ont l’envie d’agir participent se retrouvent dans la rue le 11 juin avec toutes les organisations antiracistes, antifascistes, féministes et écologistes à l’initiative de cet appel.