ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 03 octobre

Extrême-droite

Soutien au Planning Familial !
L’Union syndicale Solidaires apporte tout son soutien au Planning Familial et à ses militant·es face aux attaques transphobes et réactionnaires qui les visent, et face à l’appel des partis d’extrême droite à leur désubventionnement. Ces attaques prennent prétexte d’une affiche présentant une personne trans. L’Union syndicale Solidaires apporte aussi tout son soutien aux personnes trans qui vivent quotidiennement ces expressions de haine.
Politique anti-sociale… même avec l’extrême droite ?!
La prise de parole d’Emmanuel Macron est alarmante pour les travailleuses et les travailleurs. Passons sur le fait qu’il n’a aucune honte à se revendiquer du progrès social et de l’intérêt général, après un quinquennat de casse social, de casse des services publics et d’enrichissement des plus riches, il fallait oser. Pour l’Union syndicale Solidaires les choses sont claires : on ne travaille pas, on ne négocie pas, on ne transige pas avec l’extrême-droite.
Hommage à Clément Méric, notre camarade assassiné en 2013 par l’extrême-droite.
9 ans, Clément toujours présent
Il y a 9 ans, notre camarade Clément Méric, militant antifasciste et syndical, était assassiné par des militants néo-nazis, en plein Paris. Le 19 mars 2022, c’est Federico Martín Aramburú qui est tombé sous les balles d’un militant d’extrême droite, dans une rue de Paris. Tout récemment, le 14 mai, un militant d’extrême-droite a tué un jeune homme à Paris par arme à feu. Non contente de diffuser des idées racistes, réactionnaires et xénophobes, l’extrême droite tue.
Urgences sociales, urgences écologiques. Face à Macron, construisons la contre offensive de masse
L’Union syndicale Solidaires se félicite de la défaite de la candidate d’extrême droite. Depuis des mois, nous menons une campagne pour rappeler que l’extrême-droite est l’ennemie des travailleuses et des travailleurs. Pour autant, son score, la focalisation du débat public sur les propositions de haine contre les étrangers et la multiplication des violences d’extrême-droite sont très inquiétants.
La préférence nationale contre l’égalité des droits
Le concept de “ préférence nationale ” ou de “ priorité nationale ”, forgé en 1985, est devenu depuis un axe majeur du programme du FN / RN. L’idée est d’inscrire dans la Constitution une véritable ségrégation raciste dans les domaines de l’emploi, du logement, des aides sociales. Articulé à “ l’identité nationale ”, à la “ submersion migratoire ”, au “ grand remplacement ” ou à la “ remigration ”, c’est un projet raciste de la société qui est ainsi banalisé.
Contre l’extrême-droite, pour la justice et l’égalité
Le renforcement électoral et militant de l’extrême-droite est lié aux politiques antisociales menées par les gouvernements successifs. Les gouvernements Macron n’ont fait qu’augmenter le désespoir et la pauvreté. Leurs politiques liberticides enferment la société dans une spirale sécuritaire. Elles ont été un tremplin pour l’extrême-droite.
L’escroquerie sociale de Marine Le Pen
Le Rassemblement national est l’ennemi des travailleuses et des travailleurs. Par delà les mots et les promesses d’être la candidate du pouvoir d’achat, le projet économique et social de Marine Le Pen est un programme foncièrement antisocial, injuste, libéral et raciste qui ne profitera qu’aux riches. Plus que jamais : pas une voix pour l’extrême droite !
Plus que jamais : pas une voix pour l’extrême droite !
Les résultats issus de ce premier tour confirment ce que nous redoutions : la montée de l’extrême-droite que l’Union syndicale Solidaires combat historiquement. Rappelons-le autant qu’il le faudra : l’extrême droite est fondamentalement à l’opposé de nos valeurs d‘égalité, de justices et de libertés. L’extrême-droite est l’ennemie des travailleuses et des travailleurs, particulièrement s’agissant des droits des femmes, des étranger-es, des LGBTQI+.
Manifestation contre l’extrême-droite et ses idées
Voilà des mois que l’on voit se multiplier dans le débat public des discours haineux, racistes, islamophobes, antisémites, sexistes et lgbtiphobes notamment incarnés par Zemmour et Le Pen.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40

Facebook




Twitter