ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 09 décembre

Féminisme

Soirée « Mon corps, mes choix » question de l’accessibilité à la santé reproductive en France et dans le monde"
La santé des femmes est à l’image du contexte global et sociétal des violences faites aux femmes, qu’elles soient conjugales, professionnelles, économiques… Toutes et tous, nous devons nous réapproprier notre corps et notre santé.
Du 19 au 25 novembre, plus que jamais soyons dans la rue contre les violences sexistes et sexuelles !
5 ans après #Metoo, le constat est celui d’une plus grande dénonciation des violences sexistes et sexuelles dont sont victimes les femmes, mais on reste loin des mesures nécessaires pour espérer éradiquer ou minimiser fortement ces violences.
Journée mondiale contre les violences sexistes et sexuelles
La lutte contre les violences sexistes et sexuelles au travail, où qu’elles aient lieu, font partie de notre engagement syndical. Au travail comme dans la rue Solidaires luttent contre les violences sexistes et sexuelles ! Pour construire du rapport de force et atteindre l’égalité femme/homme, dans la rue, à la maison, dans nos boîtes… dans toute la société.
Interpellation unitaire contre les violences sexistes et sexuelles
Grâce à la mobilisation syndicale et féministe, l’OIT a adopté, en juin 2019, la première loi mondiale contre les violences sexistes et sexuelles, la convention 190 et la recommandation 206. En France, suite aux propositions de nos organisations dans le cadre des concertations de 2018, ont été mis en place des référent.e.s harcèlement sexuel et agissements sexistes, une obligation de négociation sur les violences sexistes et sexuelles dans les branches et l’obligation de traiter des violences sexistes et sexuelles dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.
Manifestation en solidarité avec les luttes d’émancipation en Iran
Depuis 3 semaines le régime patriarcal de la République islamique d’Iran a assassiné Jina-Mahsa, jeune femme kurde en visite à Téhéran. Pour la police des mœurs, elle n’était pas assez voilée. Depuis, pas un seul jour sans que des milliers de femmes ne défient les forces de l’ordre. Pas un seul jour sans qu’elles n’affirment leur droit à exister, avec ou sans voile, comme elles le veulent.
Le droit à l’avortement doit être reconnu comme droit fondamental partout et tout le temps
Partout dans le monde les droits des femmes, conquis grâce aux luttes féministes, sont régulièrement attaqués ces dernières années.Menées par des gouvernements d’extrême droite, patriarcaux, misogynes et lgbtqi+phobes, racistes, néolibéraux, ces attaques commencent souvent par la remise en cause du droit à l’avortement ou des droits des personnes LGBTQIA+.
Défendre les droits reproductifs des femmes ukrainiennes en Ukraine, à travers et au-delà de l’Union européenne : une lutte féministe mondiale
Les violences domestiques à l’encontre des femmes et des enfants se sont nettement amplifiées. Les femmes réfugiées en Ukraine et à l’étranger, à la recherche d’un refuge sûr, font face à un risque amplifié de violence sexistes et sexuelles.
Stop à l’impunité générale La présomption d’innocence n’est pas un totem d’immunité !
Il aura fallu plusieurs semaines pour que le Ministre des solidarités accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles soit écarté du gouvernement, un autre Ministre de l’Intérieur dont les demandes de faveur sexuelles n’ont pas été vues comme pénalement répréhensibles de la part du juge pénal continue tranquillement à exercer ses fonctions..
Le droit de résister : manifeste féministe
Depuis le 24 février, la guerre en Ukraine a fait l’objet de nombreuses déclarations, y compris au sein du mouvement féministe international. Pourtant, la voix collective des féministes ukrainiennes n’a pas été entendue jusqu’à présent. Nous publions ici leur manifeste qui défend le droit des femmes ukrainiennes de résister à l’agression impérialiste russe et de déterminer de manière autonome leur stratégie politique face au gouvernement ukrainien.
Avortement aux USA, nous ne voulons pas perdre des droits, nous voulons en gagner !
Suite à la décision de la Cour suprême des États-Unis sur l’avortement : le « Collectif Avortement en Europe, les femmes décident » dénonce une atteinte historique aux droits des femmes ! Cette décision était certes attendue, elle n’en est pas moins terrible.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80

Rendez-vous

Le 10 décembre 2022 à 14h - place du Trocadero

Manifestation à Paris le 10 décembre : Troupes de Poutine hors de toute l’Ukraine !

Une crise humanitaire sans précédent menace la population d’Ukraine cet hiver. Depuis février 2022 et l’invasion du territoire ukrainien par les forces de Vladimir Poutine, les victimes se comptent en dizaines de milliers, les personnes déplacées en millions, les dommages en dizaines de milliards d’euros.

Le 13 décembre 2022 à 19h - 31 rue de la Grange aux Belles

Soirée « Mon corps, mes choix » question de l’accessibilité à la santé reproductive en France et dans le monde"

La santé des femmes est à l’image du contexte global et sociétal des violences faites aux femmes, qu’elles soient conjugales, professionnelles, économiques… Toutes et tous, nous devons nous réapproprier notre corps et notre santé.

Le 15 décembre 2022 à 18h30 - 29 boulevard du Temple

Assurance chômage : ne laissons pas faire !

Au-delà des habillages (soi-disant modulation selon le taux de chômage, incitations à la reprise d’emploi), il s’agit bien d’une attaque contre la protection sociale, un appui au patronat pour forcer aux contrats précaires et des économies sur les plus pauvres. Venez nombreuses et nombreux au meeting unitaire à la Bourse du travail - salle Eugène Hénaff

Le 18 décembre 2022 à 11h - porte de la Chapelle

Appel à des manifestations sur tout le territoire à l’occasion de la journée internationale des migrant·e·s

Le monde aujourd’hui incarné par Darmanin chasse, agresse, tue, expulse, discrimine, surexploite et divise sur la base de l’origine, la couleur de peau, la nationalité, la religion. Ce monde qui brise les solidarités détruit aussi la planète, développe toutes les inégalités et s’attaque à tous nos droits.

Facebook




Twitter