ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 04 février

Édito

Nous luttons pour gagner !
Emmanuel Macron et Elisabeth Borne décident de voler nos vies et notre droit à la retraite en bonne santé. La société qu’ils nous construisent est mortifère sur tous les plans. Rien ne justifie économiquement, ni aujourd’hui ni demain, une telle réforme. Elle s’inscrit dans l’idéologie capitaliste qui vise à nous faire travailler toujours plus pour enrichir, préserver et augmenter les revenus des actionnaires et des plus riches, pour attirer leurs capitaux.
Nos propositions pour protéger et améliorer nos retraites
Pour Solidaires, il y a deux priorités : le partage du travail et le partage des richesses. Au même titre que les salaires, les cotisations sociales, avec la protection sociale qui en découle, sont le salaire socialisé des travailleuses et travailleurs. Le financement de l’ensemble de ces mesures est tout à fait possible. Il repose sur une autre répartition des richesses produite ainsi que sur la récupération des dizaines de milliards d’euros qui partent en fraude et évasion fiscale chaque année.
Tribune : Nous devons protection au peuple kurde !
Depuis l’attentat commis le 23 décembre 2022 à Paris provoquant le décès de trois militant·es, Abdulrahman Kizil, Mir Perwer et Emine KARA, l’émotion est intense et la colère gronde au sein de la communauté kurde de France, comme partout ailleurs dans le monde.
Interpellation unitaire contre les violences sexistes et sexuelles
Grâce à la mobilisation syndicale et féministe, l’OIT a adopté, en juin 2019, la première loi mondiale contre les violences sexistes et sexuelles, la convention 190 et la recommandation 206. En France, suite aux propositions de nos organisations dans le cadre des concertations de 2018, ont été mis en place des référent.e.s harcèlement sexuel et agissements sexistes, une obligation de négociation sur les violences sexistes et sexuelles dans les branches et l’obligation de traiter des violences sexistes et sexuelles dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.
La priorité de la rentrée sociale n’est pas la baisse des droits au chômage !
En cette rentrée sociale, le pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires, des pensions, des retraites, minimas sociaux et bourses d’études demeurent un sujet majeur pour nombre de travailleuses, travailleurs et jeunes. Comme nous le déclarions le 12 juillet, la préservation du pouvoir d’achat nécessite toujours un meilleur partage de la richesse.
Déclaration du Comité National de l’Union syndicale Solidaires - 12 janvier 2022
Deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, nous faisons face à une nouvelle vague fulgurante. Le gouvernement a décidé de “laisser circuler” le virus, misant sur le nombre de vacciné-es et sur la relative “moindre dangerosité” d’Omicron pour aller vers une forme de “normalisation” face à la pandémie.
Pour les droits et la justice sociale
La situation sanitaire ne peut et ne doit pas être utilisée par le gouvernement et le patronat pour accélérer la remise en cause des droits et des acquis des salarié.es dans tous les domaines : emplois, conditions et temps de travail, salaires, sécurité sociale, retraites et assurance chômage en particulier.
Après l’hiver du couvre-feu, le printemps de la colère
Ces derniers mois auront été des mois de lutte pour nos libertés. Profitant des contextes sanitaires et sécuritaires, le gouvernement a en effet lancé une offensive tout azimut contre nos libertés publiques et individuelles.
Pas de retour à l’anormal !
Ne leur laissons pas nous imposer un retour qui s’annonce cauchemardesque. La période qui vient de finir n’est en rien banale. Et le retour à la « normale » n’est qu’une illusion.
Retraites : ni plan A ni plan B, notre plan dès le 5 décembre
Le gouvernement n’est plus certain de mettre en place aussi rapidement son projet de réforme des retraites comme annoncé depuis des mois. L’annonce des organisations syndicales pour une grève le 5 décembre le fragilise en dépit de tout le bla-bla sur l’universalité.
 
0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80