ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      dimanche 11 avril

Composition



Les autres Solidaires locaux en France
Les structures de branche Solidaires
Le réseau européen des syndicats alternatifs et de base
Le Réseau syndical international de solidarité et de luttes

Facebook


Twitter


Actualités

Dans l’action le 23 avril et le 1er mai
Alors que la situation sanitaire est explosive, que des contaminations s’accélèrent, particulièrement avec les variants du virus et qui touchent de plus en plus de personnes, une surmortalité est constatée proportionnelle aux inégalités sociales ou territoriales Depuis plus d’un an, aucune annonce gouvernementale ne témoigne d’une prise de conscience des raisons objectives de ce troisième confinement nationale qui ne dit pas son nom.Pas un mot sur ce qui a conduit les hôpitaux publics et les services de santé en général à être au bord de l’implosion.
Déclaration de l’Union syndicale Solidaires réunie en comité national les 7 et 8 avril 2021
Le comité national de Solidaires réaffirme que des mesures d’urgences pour répondre aux crises sanitaires et sociales sont indispensables. Solidaires rejoint l’appel au 23 avril de lutte contre la réforme de l’assurance chômage. Le premier mai doit être une journée de forte mobilisation.
Journée Mondiale de lutte pour le droit à la Santé le 7 Avril 2021
La pandémie qui a déjà fait près de 3 millions de morts a été amplifiée par la destruction des services publics, le manque de lits d’hospitalisation et de personnels, la marchandisation du secteur sanitaire et social et l’abandon au caritatif du « non rentable » et d’une partie des déterminants de santé.
Leur mépris / Notre colère et notre détermination
Mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé une forme de nouveau confinement. Dans un faux numéro de mea culpa relevant plus d’un autosatisfecit, il a demandé encore plus d’efforts aux soignant.es et aux services publics. Bien sûr, la gestion du COVID 19 est complexe. Mais rien n’a été fait depuis un an pour anticiper réellement cette situation.
Abrogation immédiate du décret chômage ! En colère le 2 avril !
Le 31 mars est donc paru le nouveau décret portant réforme de l’assurance chômage. Sans surprise il confirme l’ensemble des régressions que le gouvernement veut faire avaler aux chômeurs et aux précaires. Face au cynisme du gouvernement, le 2 avril, cessons le travail et participons massivement aux manifestations de la colère contre ce gouvernement indigne ! Abrogation du décret !
Communiqué unitaire suite aux manifestations logement du samedi 27 mars
En France, près de 10 000 personnes ont manifesté dans 31 villes dont 3 000 à Paris jusqu’au ministère du logement, 2 000 à Marseille, un milliers à Lille, 800 a Nantes, 500 à Toulouse et des centaines à Lyon, Bordeaux, Angers, Grenoble ... pour exiger le respect du droit au logement pour touTEs...
Marches pour une Vraie Loi Climat
Le projet de Loi Climat déposé par le gouvernement est loin d’être à la hauteur de l’urgence écologique. Pourtant, c’est le dernier texte législatif du quinquennat consacré à l’environnement.
Reprenons l’offensive des idées, concrétisons la liberté de circulation et d’installation
Le CESEDA (code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile) révèle l’absurdité, la déshumanisation et la violence des politiques qui sont menées à l’égard des personnes étrangères, depuis des années, dans un contexte de criminalisation et de répression des migrations.
Pour un logement décent et accessible pour toutes et tous !
La crise sanitaire et économique a provoqué une hausse particulièrement importante de la pauvreté, sans compter le nombre de chômeur-euses malgré le dispositif du chômage partiel.
Contre la précarité et la réforme de l’assurance chômage, toutes et tous dans la rue les vendredis !
Tous les vendredis, à l’initiative des lieux culturels occupés, des manifestations de la colère sont organisées jusqu’au retrait de cette réforme qui va mettre dans la misère de centaines de milliers de chômeurs-euses et jusqu’à l’obtention d’un meilleur système d’indemnisation du chômage.
Marche des Familles de victimes de violences policières
La marche annuelle des familles et blessé-es contre les violences policières, organisée par les collectifs des familles aura lieu le 20 mars 2021 à 13h12.
Une vague d’occupations face à la précarité et au chômage : renforçons-la !
Depuis le 4 mars, les occupations de lieux culturels se multiplient un peu partout dans l’hexagone. Il y a à ce jour plus d’une soixantaine de lieux occupés et cela ne cesse de s’étendre, montrant le niveau de mécontentement et de détermination.
Face au Sénat et dans les rues pour défendre nos libertés
La coordination nationale #StopLoiSécuritéGlobale appelait à mobilisation ce mardi 16 mars, premier jour d’examen de la proposition de loi Sécurité globale, dont le texte entier porte une atteinte sans précédent à la liberté d’informer et d’être infor-mé et aux autres libertés fondamentales.
Mesures d’urgence sociale : déjà un an de perdu par le gouvernement
Il y a un an le gouvernement prenait la décision d’un confinement de la population pour faire face à l’explosion de la pandémie de COVID-19. Bien sûr, la gestion d’une telle situation est forcément très compliquée. Mais ça l’a été d’autant plus que le pouvoir politique et économique défend ses intérêts, et une idéologie basée sur la primauté d’une économie capitaliste sur le reste !
Mobilisons-nous pour nos libertés et pour nos droits !
Le gouvernement cherche à profiter du contexte sanitaire, économique et social désastreux pour légiférer de façon coordonnée afin de restreindre nos libertés fondamentales : la liberté d’expression, la liberté de manifester, la liberté d’informer, la liberté de la presse, la liberté d’association, le droit de nous organiser pour gagner de nouveaux droits… La liste est longue : il s’agit bel et bien d’un projet politique liberticide cohérent qui est à l’œuvre.