ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 21 janvier

Vos données personnelles


Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique destiné à évaluer vos demandes et communiquer avec vous. A défaut de communication de vos données personnelles, le Site ne sera pas en mesure de traiter les demandes des visiteurs conformément aux finalités exprimées.

Seule le Site est destinataire des données, ainsi que ses sous-traitants et partenaires. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification des données qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à : contact@solidairesparis.org

Le Site s’engage à ne jamais transmettre votre adresse e-mail à des fins promotionnelles.

Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Dans ce cas, veuillez indiquer la section du site sur laquelle vous avez communiqué vos informations, et préciser celles que vous souhaiteriez que le Site corrige, mette à jour ou supprime, en vous identifiant de manière précise. Les demandes de suppression de données personnelles seront soumises aux obligations qui nous sont imposées par la loi, notamment en matière de conservation ou d’archivage des documents.

Vos données personnelles ne seront jamais vendues à des tiers. Vos données peuvent être partagées dans le cadre d’une loi ou d’une disposition réglementaire en vigueur, d’une ordonnance judiciaire ou d’une réglementation gouvernementale, ou si cette divulgation est nécessaire dans le cadre d’une enquête ou d’une procédure.

Pour assurer la sécurité et la confidentialité des données personnelles que nous recueillons en ligne, nous utilisons des réseaux protégés par des dispositifs standards tels que par pare-feu et mot de passe. Lors du traitement de vos données personnelles, nous prenons toutes les mesures raisonnables visant à les protéger contre toute perte, utilisation détournée, accès non autorisé, divulgation, altération ou destruction.

Actualités

La grève, ça fonctionne ! Comme dans l’Education, toutes et tous en grève massivement le 27 janvier !
Le 13 janvier a vu une mobilisation historique des personnels de l’éducation avec une grève majoritaire sur tout le territoire. Motivée par la gestion catastrophique de la pandémie par le ministre Blanquer et après des années de destruction du service public de l’éducation, une grève massive a pu être organisée en quelques jours sous l’impulsion notamment de la fédération SUD éducation.
Retraités : le 27 janvier, mobilisation pour les pensions, les salaires, les emplois, les conditions de travail et d’études !
Nous subissons de plein fouet les augmentations des produits de première nécessité, de l’énergie, de l’alimentation ... du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, demandeurs d’emploi et retraités. Dans le même temps, les pensions, ainsi que les salaires, les aides et allocations continuent de stagner ou même de baisser au regard de l’inflation.
Un revenu sans condition pour pouvoir vivre dignement !
Le gouvernement met en place un revenu d’engagement jeunes. En subordonnant l’obtention d’une indemnité très en deçà du seuil de pauvreté contre l’acceptation d’un emploi, le gouvernement esquive une nouvelle fois la mise en place d’un RSA pour les moins de 25 ans ainsi qu’un véritable salaire étudiant. Ces revendications seront au coeur des mobilisations sociales à venir pour nos salaires, pensions et minimas sociaux, notamment le 27 janvier prochain
Déclaration du Comité National de l’Union syndicale Solidaires - 12 janvier 2022
Deux ans après le début de la pandémie de COVID-19, nous faisons face à une nouvelle vague fulgurante. Le gouvernement a décidé de “laisser circuler” le virus, misant sur le nombre de vacciné-es et sur la relative “moindre dangerosité” d’Omicron pour aller vers une forme de “normalisation” face à la pandémie.
Vérité et Justice pour Sakiné, Fidan et Leyla
Le 9 janvier 2022 marquera les 9 ans de l’assassinat de Sakine Cansiz, Fidan Dogan et Leyla Soylemez en plein de cœur de Paris par un agent aux liens avérés avec les services secrets turcs. 9 ans de déni de justice pour les familles, 9 ans d’impunité pour les commanditaires de l’assassin, qui décédait quelques jours avant son procès.

Facebook




Twitter