ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 23 octobre

Enterrons définitivement la réforme chômage, le 23 avril !


Les occupations de lieux culturels se sont multipliées. Cela concerne aujourd’hui environ une centaine de lieux pour protester contre les difficultés spécifiques au monde de la culture, en particulier des intermittent.es, mais surtout pour exiger l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage. La confirmation de la mise en place de cette réforme au 1er juillet va être une catastrophe pour plus d’un million de privé.es d’emplois qui vont voir leurs revenus fortement baisser. Des dizaines de milliers d’autres n’auront plus ou pas l’accès aux allocations chômage.

Enterrons définitivement la réforme chômage, le 23 avril !

Dans ce contexte, l’Union syndicale Solidaires rejoint l’appel à faire du “vendredi de la colère” du 23 avril une journée de convergence pour l’abrogation de la réforme de l’assurance chômage, y compris par la grève, un préavis dans le secteur public sera déposé en ce sens.

Actualités

Nous voulons des hausses de salaires, de pensions, d’allocations et des minimas sociaux pas de ridicules indemnités !
Pour faire face à l’inflation, et notamment à la hausse du gaz, de l’électricité et de l’essence, le gouvernement vient d’annoncer une prime de 100 euros, versée en une fois pour solde de tout compte à des personnes qui gagnent moins de 2 000 euros net par mois, qu’elles possèdent une voiture ou non...Ce sera une prime “one shot” défiscalisée, sans pérennité, à caractère préélectoral... Cette prime sera en outre financée sur le budget de l’État donc très certainement par de nouvelles coupes budgétaires.
On veut vivre, pas survivre !
La crise covid a amplifié la crise sociale. Des millions de personnes viennent de basculer et de rejoindre une partie croissante des travailleuses et des travailleurs qui vivent dans la précarité, la pauvreté et l’insécurité au quotidien. Il n’est pas admissible de devoir choisir entre manger, payer son logement, sa facture d’électricité, faire le plein, acheter des fournitures scolaires ou prendre les transports, compter chaque euro et être en galère largement avant la fin du mois.
Soutien à la journaliste et féministe Arroi Baraket contre les violences policières !
Elle est poursuivie par le procureur de Tunis pour agression avec “extrême violence contre un fonctionnaire public“. Elle se retrouve accusée de faits extrêmement graves et passibles de prison alors qu’elle a été victime de violences policières
Massacre du 17 octobre 1961 à Paris : Ne jamais oublier le passé - Regarder le présent
Le 17 octobre 1961 est une date particulière dans l’histoire des horreurs coloniales françaises : une manifestation de soutien des Algérien·nes de France à la lutte pour l’indépendance de l’Algérie, à Paris, est réprimée par la police, aux ordres du préfet Papon...
Honte à Macron, Honte à l’Union Européenne, Honte aux brevets de Big Pharma !
10000 morts par jour en moyenne depuis le refus de lever les brevets sur les vaccins anti-covid ! Honte à Macron, Honte à l’Union Européenne, Honte aux brevets de Big Pharma ! Nous serons à Genève le 13 octobre pour la réunion de l’OMC !

Facebook




Twitter