ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 01 juin

Nous voulons des augmentations de salaires


Des inégalités toujours plus fortes

ISF, CSG, APL, le compte n’y est pas. Le gouvernement continue d’enrichir les riches.
La balance des mesures prises depuis l’arrivée de Macron au pouvoir est claire... Selon l’OFCE, ces décisions ont encore accru les inégalités.
Ceux et celles qui ont inventé la théorie du ruissellement ou du premier de cordée ne font que défendre leur classe, celle des possédants, des riches, des patrons.

Des prix qui augmentent

Si on ajoute à cela les augmentations des prix des services, énergies, carburants... ou le coût des loyers toujours très haut et qui ne permet pas à des personnes qui pourtant travaillent de se loger...

L’enfumage par la baisse des cotisations

Le gouvernement a tenté un véritable enfumage : la suppression des cotisations maladie et chômage remplacées par la CSG. Si cela peut faire apparaître quelques euros de plus sur la fiche de paie, ça ne constitue en rien une augmentation de salaire. Ce qui est gagné en apparence, manquera dans les caisses de la sécurité sociale et ce sera autant de moins pour ce qui constitue notre salaire socialisé qui sert à tous et toutes en cas de chômage, maladie, maternité ou retraite.

Cet enfumage arrange bien les capitalistes. Mais cela suffit. Nous exigeons des augmentations de salaires, nous rappelons que les richesses produites le sont par notre travail. Alors c’est le moment d’agir, pour de vraies augmentations :

  • 400 euros de rattrapage tout de suite pour tous et toutes
  • de vrais emplois et de vrais salaires, stop au temps partiel contraint
  • le smic à 1700 euros
  • l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes

Documents à télécharger > Nous voulons des augmentations de salaires

Actualités

30 mai : par milliers les Sans-Papiers imposent le droit de manifester !
Des milliers de sans-papiers ont bravé l’interdiction de la Préfecture de police de Paris et ont réussi à manifester entre 14h30 et 17h de Madeleine et Opéra vers la Place de la République, pendant qu’un cortège d’un millier de personnes parti de Montreuil a été empêché de les rejoindre.
Campagne collective -Pour l’égalité des droits : des papiers pour toutes et tous !
Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux collectifs et organisations se sont mobilisés pour la régularisation pérenne et inconditionnelle de toutes les personnes sans-papiers. Aujourd’hui, ils s’associent pour lancer une campagne commune, et annoncent une journée nationale de mobilisation le 13 juin prochain.
Déconfinement phase 2 : presque tous les droits sauf celui de manifester !
Nous exigeons le rétablissement immédiat du droit de manifester et mettrons tout en œuvre pour qu’en tous lieux puissent s’exercer nos droits sociaux et nos libertés publiques pour une véritable démocratie sociale.
STOP covid - STOP libertés publiques
Le Parlement a adopté l’application Stop Covid censée identifier les personnes côtoyées par un malade du Covid 19. Sa lancée est prévue début juin. Le gouvernement le jure, l’application n’aura pas vocation à perdurer au-delà de la pandémie, l’Etat ne se transformera pas en Etat policier pour autant, ce n’est qu’un outil..
Le préfet de police de Paris interdit la manifestation des sans-papiers prévue ce samedi 30 mai à Paris
Les collectifs de sans-papiers et les organisations qui les soutiennent, soit plus de 180 associations, syndicats, groupes locaux… ont annoncé leur intention de manifester ce samedi 30 mai en raison de l’urgence de la situation sanitaire, sociale, économique que vivent les sans-papiers.

Facebook


Twitter