Solidaires Paris

Site de l'union syndicale Solidaires Paris. Un site pour vous informer sur l'actualité syndicale, pour défendre nos acquis sociaux, pour revendiquer de nouveaux droits !

      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 05 mars

Expressions Solidaires n° 103

 

La Déclaration

Restons unis, bienveillants et solidaires” C’est ainsi que Macron s’adressait à nous fin décembre 2021, vraiment ?

Nous n’avons pas attendu son appel pour être solidaires ! Nous allons continuer à le faire et à amplifier nos solidarités !

A l’approche du 8 mars nous sommes plus que jamais solidaires avec les premières de corvées, avec les première lignes, avec toutes les travailleuses, les chômeuses, les réfugiées, les exiliées, les sans-papiers ! Nous sommes solidaires avec toutes les victimes des violences sexistes et sexuelles, avec les victimes de la traite des femmes et des enfants, avec toutes celles qui sont exploitées, opprimées ou qu’on extermine dans le silence médiatique et politique ! Nous sommes solidaires avec celles et ceux qui luttent de part le monde contre le système patriarcal ! Nous sommes Solidaires avec les femmes et les minorités de genre du monde entier !

 
 
Alors oui, face à votre politique néolibérale qui casse les systèmes de solidarités et enrichit les classes les plus aisées, nous allons opposer nos solidarités, nos revendications et nos luttes ! La solidarité est une de nos armes pour résister, lutter, bâtir des ponts et des convergences, pour construire une autre société.

Quand le président se contente d’avoir des belles paroles sur la solidarité, ou d’emmerder une partie de la population, Solidaires lutte, Solidaires avec d’autres syndicats et organisations du mouvement social, agit pour un tout autre monde. Soyons de plus en plus nombreux-euses à le faire !

p.2 et 3 : 8 mars Grève Féministe
p.4 : Brève de combat
p.5 et 6 : Plus jamais ça, une alliance écologique et sociale qui se développe
p.7 : jeux
p.8 et 9 : affiche centrale "Limitons les écarts de salaires"
p.10 : 3 questions à Femmes Egalité
p.11 : La galaxie Solidaires avec ASSO Solidaires
p.12 : Luttes féministes en Haute-Garonne : les femmes en première ligne et surtout très mobilisées
p.13 : Syndicalisme et politique ?
p.14 : Retour sur ...
p.15 : L’avenir au présent
p.16 : La Déclaration

Publié en mars 2022 

Expressions Solidaires n° 103



         

Agenda

Le 8 mars 2024
à 10h - AG des grévistes
à 14h - manifestation

Le 8 mars, journée internationale de lutte pour les droits des femmes. Faisons la grève féministe !

Interrompons toute activité productive et reproductive, formelle et informelle, rétribuée et gratuite. Participons partout aux actions et manifestations. Réapproprions-nous tous les espaces publics !

Facebook




Twitter


Actualités

Doublement des franchises médicales : les assuré-es sociaux en seront de leur poche !

Le gouvernement l’a décidé, l’assuré social devra payer 1 euro par boite de médicament remboursée et par acte d’un auxiliaire médical et 2 euros pour une consultation chez le médecin ou examen/analyse, 4 euros par transport sanitaire ou taxi, le tout dans un plafond de 50 euros annuels.

10 milliards sur le dos de la justice sociale, des services publics et de l’écologie

Alors que le gouvernement fait depuis longtemps des cadeaux au patronat et se refuse à mettre en place notamment la conditionnalité des aides publiques aux entreprises ou à agir sur les exonérations de charges tant dans les politiques publiques que pour les ministères.

Contre les inégalités : grève et rapport de force !

Au nom d’une croissance moins forte que prévu, Bruno Le Maire annonce que l’État va devoir se serrer la ceinture de 10 milliards d’euros supplémentaires. Comme il est hors de question d’augmenter les recettes, donc les impôts, la calculette du ministre des finances est tombée sur les ministères chargés de trouver la plus grande partie des milliards qui ne seront pas dépensés.

Solidaires s’oppose à toute remise en cause du droit de grève

Ne nous laissons pas duper par ce chiffon rouge agité périodiquement. Le vrai problème ce sont bien les salaires qui stagnent voire régressent et la nécessité de se battre pour obtenir de vraies augmentations et un meilleur partage des richesses. L’Union syndicale Solidaires apporte tout son soutien aux cheminot·es en grève ainsi qu’à toutes celles et ceux qui se battent pour vivre dignement de leur salaire.

Appel intersyndical 90 ans février 1934

Nos organisations syndicales ont décidé de se saisir de cet anniversaire pour organiser une journée de débats et d’action le samedi 10 février 2024 mettant en lumière les leçons de février 1934 qui sont toujours d’une brûlante actualité, portant fortement le combat contre les idées d’extrême droite et affirmant nos revendications sociales et démocratiques.