Solidaires Paris

Site de l'union syndicale Solidaires Paris. Un site pour vous informer sur l'actualité syndicale, pour défendre nos acquis sociaux, pour revendiquer de nouveaux droits !

    ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail       mercredi 12 juin

Expressions Solidaires n° 104

 

La lutte antiraciste est une lutte syndicale !

Le 19 mars dernier, nous étions près de 10 000 à marcher ensemble à Paris contre le racisme et les violences policières, judiciaires et pénitentiaires !

Après la mobilisation nationale du 18 décembre, la Campagne Antiracisme & Solidarité, dont Solidaires est signataire, se joignait au Réseau Entraide Vérité & Justice pour envoyer un signal fort : celui d’un front antiraciste fort et uni contre le racisme et sa dimension systémique.

Au travers de cette mobilisation se renforcent également les ponts entre les luttes contres les crimes d’État et celles pour la régularisation des sans-papiers, auxquelles Solidaires participe déjà au sein de la Marche des Solidarités.

Nos camarades sans-papiers en grève du Coudray-Montceaux, Gennevilliers et Alfortville ont ainsi donné le ton d’un cortège festif, dans lequel travailleurs∙euses, étudiant∙es et retraité∙es ont donné de la voix pour faire entendre nos revendications.

Solidaires continue à réclamer avec force la régularisation immédiate des sans-papiers, la fin des politiques discriminatoires et la liberté d’installation et de circulation pour chacun∙e. Le combat antiraciste contre l’exploitation des travailleur∙euse∙s sans-papiers, c’est aussi celui contre la précarisation par la sous-traitance en cascade et pour le respect de nos droits.

« Les camarades sans-papiers sont sorti∙es de l’ombre. Un peu plus de lumière ne leur ferait pas de mal. »

Publié en mai 2022 

Télécharger le numéro en pdf



         

Facebook




Twitter


Actualités

Pour la démocratie et la justice sociale, faire front contre l’extrême-droite !

L’Union syndicale Solidaires est depuis 25 ans de tous les combats contre les régressions sociales, les régressions des droits des travailleurs·euses notamment par les lois travail, les réformes de l’assurance chômage, de la fonction publique, contre le recul de la protection sociale comme lors de la dernière réforme des retraites. Elle a dénoncé et combattu aussi les lois liberticides comme la loi immigration qui a fait de la préférence nationale, idée de l’extrême droite, son axe fondamental.

Après le choc des européennes les exigences sociales doivent être entendues !

Les organisations syndicales alertent depuis des années sur la crise sociale et démocratique qui traverse notre pays. Un politique qui tourne le dos au social et qui crée déclassement, abandon de nos industries et de nos services publics, le passage en force contre la mobilisation historique contre la réforme des retraites, l’absence de perspectives de progrès et la banalisation des thèses racistes, constituent le terreau sur lequel l’extrême droite prospère.

L’extrême droite, plus que jamais un danger mortel !

Ce soir, l’extrême droite cumule près de 40% des suffrages. Ces élections européennes rendent manifeste la gravité de la situation. L’extrême droite a toujours été, et demeure plus que jamais l’ennemie mortelle des travailleurs et des travailleuses, des étranger⋅ères, des personnes racisées, des LGBTQI+, et de la démocratie. Le programme de toutes les extrêmes droites, c’est de préserver les privilèges du patronat et des classes sociales favorisées, en désignant des boucs-émissaires à la colère sociale : les étranger⋅es, les femmes, les LGBTQI+...

Le 9 juin, ne donnons pas une voix à l’extrême droite !

Fidèle à ses valeurs d’indépendance vis-à-vis des partis politiques, l’Union syndicale Solidaires ne donne pas de consigne de vote en faveur d’une liste. Mais nous appelons à ne pas donner une seule voix aux partis d’extrême droite à commencer par le RN. Les idées d’extrême droite sont à l’opposé de tout ce que défend le syndicalisme : la solidarité, l’égalité, la justice sociale, la lutte contre les discriminations…

Réforme de l’Assurance-chômage : le gouvernement fait les poches des plus précaires

Encore une réforme de l’Assurance-chômage ! Motivé par des raisons strictement budgétaires, le gouvernement décide de réduire une nouvelle fois les indemnités des privé·es d’emploi et de durcir les conditions d’indemnisation.