MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 20 juillet

Expression nationale

Levée par Solidaires Fonction Publique du préavis de grève déposé à compter du 3 avril 2018
(Fp) Chantiers transverses RH "Mobilité : point d’étape" et "Rémunération au mérite : point d’étape"
Note n° 47 aux retraitées et retraités adhérant à Solidaires
Rapport annuel de la Via Campesina 2017
Les inégalités expliquées par les jeunes
17 mineurs isolés enfermés en zone d’attente de Roissy [Alerte info]
Mexique. Le gouvernement s’obstine à dissimuler la vérité sur l’affaire d’Ayotzinapa
PJL Egalim : gouvernement et député.e.s abandonnent les paysan.ne.s à la loi du marché
Réforme constitutionnelle et droit de vote des étrangers aux élections locales
Le Courrier de la Marche Mondiale des Femmes contre les Violences et la Pauvreté - N° 355 - 8 juillet 2018
Pour une école réellement inclusive, nous sommes loin du compte
Pour Bercy, la règle ne vaut que si on ne l’applique pas !
(Paris) Grève et rassemblement ce vendredi 20 juillet à New Look
Contre Ordre sur l’ONI : Non à l’inscription automatique
Soutenons les ouvrières et ouvriers en lutte en Turquie ! Boycottons les produits Yves Rocher !
Bulletin Solidaires & égales n° 21 - Eté 2018
Le (faux) procès du chômage de longue durée
Renforcement du contrôle parlementaire sur les exportations d’armement
Fichage des mineur·e·s non accompagné·e·s : La protection des enfants doit passer avant la suspicion
Syrie. La coalition dirigée par les États-Unis refuse de reconnaître l’ampleur des victimes civiles à Raqqa

Actualités

Face aux dangers de la loi ELAN
Des organisations de mal logés, locataires, sans abri, handicapés, salariés, architectes se sont indignés des mesures contenues dans la loi ELAN discutée au Sénat
Appel à la marche vers le CRA de Vincennes
Journée nationale de marches contre les centres de rétention et pour la solidarité avec les migrantEs
Pourquoi le paritarisme n’est pas notre tasse de thé ? Mais qu’allaient-ils faire dans cette galère ?
En ce début juillet, les organisations syndicales de salarié-es et patronales considérées comme représentatives se sont rencontrées. L’objectif était, semble-t-il, de faire pression sur le gouvernement pour sauver les institutions du paritarisme, organe par essence du "dialogue social", et promouvoir une conception de la négociation déconnectée des logiques de rapport de force.
Défendre la Sécu dans la constitution et ailleurs
Le gouvernement vient de renoncer à supprimer la référence à la Sécurité sociale dans la réforme constitutionnelle. Cette première volonté n’est pas arrivée là par hasard. L’intention initiale montre l’objectif poursuivi par le gouvernement, celui de détruire le système social construit à la fin de la deuxième guerre mondiale.
Manu 1er, arrête ton baratin !
Les associations, collectifs, syndicats , les chômeur-euses, mal logé-es, précaires, sans papier, mal soigné-es, réprimé-es, laissé-es pour compte des droits sociaux… suivront et réagiront au discours fleuve de Manu 1er donné au Château, du haut de sa morgue vis à vis des classes populaires qu’il enfonce par une série de mesures adoptées, en cours d’adoption et à venir… contre le droit au logement, au travail, à l’indemnisation, à un revenu décent, à une protection sociale efficace pour vivre dignement.