MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 27 mai

20 ans après Saint-Bernard

  

Le 23 août 1996, l’assaut mené par les gendarmes mobiles dans l’église Saint-Bernard a marqué les esprits.

C’est la fin d’un des chapitres des longues luttes menées par les personnes étrangères dans les années 1990 pour la reconnaissance de leurs droits et pour leur régularisation : grèves de la faim à répétition, formation de collectifs de sans-papiers. Ce combat débute à Paris avec l’occupation de l’église Sainte-Ambroise. Il se poursuit notamment par l’occupation de l’église Saint-Hippolyte et enfin par celle de l’église Saint-Bernard dans le 18e arrondissement.

Le mouvement des sans-papiers s’organise à cette époque sans les associations. C’est leur lutte qu’ils construisent et ils élaborent leurs propres revendications. La Cimade, aux côté de nombreuses autres associations (Gisti, Fasti, Droits devant !, Pastorale des migrants, Fondation Abbé Pierre, etc.) a accompagné tout le processus du début à la fin. Elle a veillé à maintenir le dialogue avec les représentants des sans-papiers, le « collège des médiateurs » et les autres associations, tout en respectant les choix des personnes étrangères.


20 ans après Saint-Bernard



           

Rendez-vous

7 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
17 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

Le 28 mai en Argentine : pour le droit des femmes à l’avortement, libre, public et gratuit
Les forces réactionnaires sont à l’offensive partout dans le monde. Comme toujours, les femmes font partie des populations les plus visées par les remises en cause des droits.
Grève mondiale pour le climat
Chaque jour qui passe sans réponse face à l’urgence renforce notre détermination à mener la bataille du siècle !
ATTENTION aux médias d’extrême droite !!!
Fiche éditée par le groupe de travail "Ripostes syndicales contre l’extrême droite" de l’Union syndicale Solidaires.
Soirée pour les prisonnier-es et exilé-es basques à Solidaires
avec au programme : la question des prisonniers dans le processus de paix, de la difficile sortie de prison et de l’aide apportée, et aussi sur le syndicalisme au Pays Basque et la question des prisonnier-es.
La RETRAITE à points : plus ça va, moins ça va...
De petites phrases en annonces fracassantes, messieurs Macron, Philippe et Delevoye (le Haut-commissaire aux retraites) sortent du bois. Il est clair maintenant que leur système ne sera ni « universel », ni « transparent », ni « simple », ni « équitable ». Il aura une fonction essentielle et universelle : nous faire travailler plus longtemps et gagner moins à la retraite.