MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 14 décembre

20 ans après Saint-Bernard

  

Le 23 août 1996, l’assaut mené par les gendarmes mobiles dans l’église Saint-Bernard a marqué les esprits.

C’est la fin d’un des chapitres des longues luttes menées par les personnes étrangères dans les années 1990 pour la reconnaissance de leurs droits et pour leur régularisation : grèves de la faim à répétition, formation de collectifs de sans-papiers. Ce combat débute à Paris avec l’occupation de l’église Sainte-Ambroise. Il se poursuit notamment par l’occupation de l’église Saint-Hippolyte et enfin par celle de l’église Saint-Bernard dans le 18e arrondissement.

Le mouvement des sans-papiers s’organise à cette époque sans les associations. C’est leur lutte qu’ils construisent et ils élaborent leurs propres revendications. La Cimade, aux côté de nombreuses autres associations (Gisti, Fasti, Droits devant !, Pastorale des migrants, Fondation Abbé Pierre, etc.) a accompagné tout le processus du début à la fin. Elle a veillé à maintenir le dialogue avec les représentants des sans-papiers, le « collège des médiateurs » et les autres associations, tout en respectant les choix des personnes étrangères.


20 ans après Saint-Bernard



           

Rendez-vous

17 décembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
18 décembre /
Journée Internationale des Migrant-es
Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
4 janvier / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

Journée nationale de mobilisation contre le projet de loi Justice
Contre la casse du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous » Continuons la mobilisation partout en France !
Macron reçoit les "partenaires sociaux" : Solidaires n’ira pas !
A 19h30 dimanche soir, l’Union syndicale Solidaires a reçu une invitation du Président de la République nous conviant « à une réunion avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales en présence du Premier Ministre et des membres du Gouvernement », annoncée à grands renforts de publicité, demain matin, lundi 10 décembre.
Noël aura-t-il lieu cette année ?
L’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes a vu une participation aussi forte que celle de la semaine dernière. Tout cela malgré les jours précédents où tout aura été fait pour discréditer et décourager cette participation.
Marches pour le climat
Malgré les dizaines de tribunes, d’appels publiées, le changement de trajectoire nécessaire à une lutte efficace n’a pas encore eu lieu. Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.
Les syndicats doivent prendre leur responsabilité
L’Union syndicale Solidaires n’a pas signé aujourd’hui le texte rendu public par toutes les autres organisations syndicales à la suite d’une réunion qui s’est tenue ce matin.