MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 27 mai

Concert « Liberté de circulation ! »

  

À partir de l’été 2015, les médias et les responsables politiques européens ont parlé de « crise migratoire » pour décrire un « afflux » de réfugié⋅e⋅s aux frontières de l’Union européenne, sans jamais interroger la pertinence des chiffres brandis, ni, surtout, analyser les raisons qui ont poussé ces centaines de milliers de personnes à chercher protection en Europe.

Parler de « crise » a surtout permis aux États européens – notamment la France, sur laquelle ladite « crise » a finalement eu peu d’impact – de se dédouaner de leur incapacité à faire face à une situation présentée comme imprévisible. Pourtant le contexte international, notamment le conflit syrien et la poursuite de la guerre en Afghanistan, rendaient l’augmentation de ces mouvements de population inéluctable depuis plusieurs années.

Parce qu’on ne peut que constater l’impasse à laquelle conduisent des politiques de contrôle et de répression croissante des migrations, le Gisti défend l’idée que la liberté de circulation est la seule alternative réaliste pour mettre fin aux situations dramatiques que connaissent les exilé⋅e⋅s.

Le Gisti, né au début des années 1970, est présent aux côtés des exilé⋅e⋅s, des sans-papiers, de toutes les personnes immigrées. Il se bat pour l’égalité des droits. Au cours de ces longues années de luttes, il a acquis la certitude que le combat pour les droits des étrangers et des étrangères ne peut s’accommoder de la fermeture des frontières et de la privation du droit de circuler pour tous ceux et toutes celles que le sort a fait naître du mauvais côté de la planète.

C’est pour défendre la liberté d’aller et venir et de vivre, d’aimer, de chanter, de rêver, de travailler là où on le souhaite que des artistes se mobilisent aujourd’hui aux côté du Gisti, en soutien à ceux et celles qui ont dû quitter leur pays.




           

Rendez-vous

7 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
17 juin / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

Le 28 mai en Argentine : pour le droit des femmes à l’avortement, libre, public et gratuit
Les forces réactionnaires sont à l’offensive partout dans le monde. Comme toujours, les femmes font partie des populations les plus visées par les remises en cause des droits.
Grève mondiale pour le climat
Chaque jour qui passe sans réponse face à l’urgence renforce notre détermination à mener la bataille du siècle !
ATTENTION aux médias d’extrême droite !!!
Fiche éditée par le groupe de travail "Ripostes syndicales contre l’extrême droite" de l’Union syndicale Solidaires.
Soirée pour les prisonnier-es et exilé-es basques à Solidaires
avec au programme : la question des prisonniers dans le processus de paix, de la difficile sortie de prison et de l’aide apportée, et aussi sur le syndicalisme au Pays Basque et la question des prisonnier-es.
La RETRAITE à points : plus ça va, moins ça va...
De petites phrases en annonces fracassantes, messieurs Macron, Philippe et Delevoye (le Haut-commissaire aux retraites) sortent du bois. Il est clair maintenant que leur système ne sera ni « universel », ni « transparent », ni « simple », ni « équitable ». Il aura une fonction essentielle et universelle : nous faire travailler plus longtemps et gagner moins à la retraite.