MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 17 décembre

Marche de la dignité

  

Pour une politique de paix, de justice et de dignité !

Pour une politique de paix, de justice et de dignité

Solidaires Paris se joindra à la marche de la dignité, pour la paix et contre le racisme qui se tiendra à Paris ce 12 novembre.

Elle tient à cette occasion à manifester son refus des actes racistes qu’ils soient portés par des individus, encouragés ou couverts par des institutions, des élu-es ou des responsables politiques. Le contexte préélectoral se prête de façon exacerbée aux paroles, engagements et actes racistes. Leur multiplication dans le contexte de l’Etat de guerre et de l’Etat d’urgence a suscité l’organisation de la lutte par les premier-ères concerné-es. Elle impose aussi une vigilance et une solidarité de toutes et tous.

L’Union syndicale Solidaires, avec les organisations qui la composent s’est inscrite depuis plusieurs années dans des combats qu’elle juge essentiels contre le racisme des institutions, des entreprises et de l’Etat que ce soit contre la discrimination dont ont été victimes les Chibanis à la SNCF, pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité et l’exigence de réparations dues au titre de ce crime, dans l’exigence du droit de vote des immigré-es pour toutes les élections, dans le soutien aux immigrés sans papiers, aux réfugié-es aujourd’hui victimes de violences de toutes parts et pour le droit au logement pour tous et toutes. Elle s’associe aujourd’hui à ceux et celles qui soutiennent la demande des réfugié-es de Calais, Menton et Paris, de libre circulation et installation et qui manifestent concrètement dans de nombreuses villes et villages leur solidarité concrète contre les manifestations de rejet raciste.

Le racisme vise l’origine, la couleur de peau, la religion réelle ou supposée. Il est à combattre sous toutes les formes ainsi que les idées d’extrême droite quels qu’en soient les porteurs. Les discriminations depuis longtemps existantes sont la base souvent tolérée sur laquelle tout cela se construit.

  • Vérité et justice pour les crimes racistes. La vie et la dignité de chacun-e compte !
  • Pour l’égalité au travail, dans l’éducation, dans l’espace public et l’accès aux droits.

Solidaires Paris s’associera à la marche de la dignité et appelle les salarié-es, ses militantes et militants à y participer.




           

Rendez-vous

17 décembre / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »
18 décembre /
Journée Internationale des Migrant-es
Nous, Collectifs de Sans-papiers et MigrantEs, Syndicats, Associations et Marche des Solidarités appelons à des manifestations et rassemblements dans tout le pays le 18 décembre à l’occasion de la Journée Internationale des MigrantEs.
4 janvier / 17h30 / Bourse du Travail de Paris
Permanence « Conditions de travail et santé »
Avec le collectif « Pour ne plus perdre sa vie à la gagner »

Facebook


Twitter


Actualités

On veut pouvoir vivre
Les annonces de Macron ne répondent ni à l’urgence sociale ni à l’injustice fiscale ou aux mobilisations des jeunes. Pire encore : une partie de ce qui est dit par le gouvernement sera payé sur nos impôts pendant que les riches s’en sortent tranquillement.
Journée nationale de mobilisation contre le projet de loi Justice
Contre la casse du service public défendons ensemble « une justice pour toutes et tous » Continuons la mobilisation partout en France !
Macron reçoit les "partenaires sociaux" : Solidaires n’ira pas !
A 19h30 dimanche soir, l’Union syndicale Solidaires a reçu une invitation du Président de la République nous conviant « à une réunion avec les forces politiques, territoriales, économiques et sociales en présence du Premier Ministre et des membres du Gouvernement », annoncée à grands renforts de publicité, demain matin, lundi 10 décembre.
Noël aura-t-il lieu cette année ?
L’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes a vu une participation aussi forte que celle de la semaine dernière. Tout cela malgré les jours précédents où tout aura été fait pour discréditer et décourager cette participation.
Marches pour le climat
Malgré les dizaines de tribunes, d’appels publiées, le changement de trajectoire nécessaire à une lutte efficace n’a pas encore eu lieu. Nous sommes aujourd’hui au stade où un autre monde est nécessaire.