ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 06 juin

Marche de la dignité


Pour une politique de paix, de justice et de dignité

Solidaires Paris se joindra à la marche de la dignité, pour la paix et contre le racisme qui se tiendra à Paris ce 12 novembre.

Elle tient à cette occasion à manifester son refus des actes racistes qu’ils soient portés par des individus, encouragés ou couverts par des institutions, des élu-es ou des responsables politiques. Le contexte préélectoral se prête de façon exacerbée aux paroles, engagements et actes racistes. Leur multiplication dans le contexte de l’Etat de guerre et de l’Etat d’urgence a suscité l’organisation de la lutte par les premier-ères concerné-es. Elle impose aussi une vigilance et une solidarité de toutes et tous.

L’Union syndicale Solidaires, avec les organisations qui la composent s’est inscrite depuis plusieurs années dans des combats qu’elle juge essentiels contre le racisme des institutions, des entreprises et de l’Etat que ce soit contre la discrimination dont ont été victimes les Chibanis à la SNCF, pour la reconnaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité et l’exigence de réparations dues au titre de ce crime, dans l’exigence du droit de vote des immigré-es pour toutes les élections, dans le soutien aux immigrés sans papiers, aux réfugié-es aujourd’hui victimes de violences de toutes parts et pour le droit au logement pour tous et toutes. Elle s’associe aujourd’hui à ceux et celles qui soutiennent la demande des réfugié-es de Calais, Menton et Paris, de libre circulation et installation et qui manifestent concrètement dans de nombreuses villes et villages leur solidarité concrète contre les manifestations de rejet raciste.

Le racisme vise l’origine, la couleur de peau, la religion réelle ou supposée. Il est à combattre sous toutes les formes ainsi que les idées d’extrême droite quels qu’en soient les porteurs. Les discriminations depuis longtemps existantes sont la base souvent tolérée sur laquelle tout cela se construit.

  • Vérité et justice pour les crimes racistes. La vie et la dignité de chacun-e compte !
  • Pour l’égalité au travail, dans l’éducation, dans l’espace public et l’accès aux droits.

Solidaires Paris s’associera à la marche de la dignité et appelle les salarié-es, ses militantes et militants à y participer.

Actualités

Tout comme la santé, nos libertés ne sont pas négociables !
Alors que la population a consenti de façon responsable à une restriction de ses libertés, en particulier à travers le confinement, le gouvernement a poursuivi une politique répressive et liberticide se traduisant par des pratiques autoritaires et des violences policières, sans aucun lien avec la situation sanitaire mais entendant profiter de l’effet de sidération qu’elle a produit pour accélérer sa politique.
30 mai : par milliers les Sans-Papiers imposent le droit de manifester !
Des milliers de sans-papiers ont bravé l’interdiction de la Préfecture de police de Paris et ont réussi à manifester entre 14h30 et 17h de Madeleine et Opéra vers la Place de la République, pendant qu’un cortège d’un millier de personnes parti de Montreuil a été empêché de les rejoindre.
Campagne collective -Pour l’égalité des droits : des papiers pour toutes et tous !
Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux collectifs et organisations se sont mobilisés pour la régularisation pérenne et inconditionnelle de toutes les personnes sans-papiers. Aujourd’hui, ils s’associent pour lancer une campagne commune, et annoncent une journée nationale de mobilisation le 13 juin prochain.
Journée de mobilisation pour les sans-papiers
Sur la base de l’appel « Foyers, Centres de Rétention, Sans-Papiers : des mesures immédiates contre la bombe sanitaire ! »* soutenu à ce jour par 180 collectifs et organisations sur tout le territoire, la Marche des Solidarités appelle à une journée de mobilisation nationale le samedi 30 mai.
Déconfinement phase 2 : presque tous les droits sauf celui de manifester !
Nous exigeons le rétablissement immédiat du droit de manifester et mettrons tout en œuvre pour qu’en tous lieux puissent s’exercer nos droits sociaux et nos libertés publiques pour une véritable démocratie sociale.

Facebook


Twitter