ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 21 septembre

Panem et circenses "donnez leur du pain et des jeux"


L’Association de moyen Klesia INNOVE...

Lors du dernier séminaire réservé aux managers, l’employeur n’a pas trouvé mieux que de faire signer à ces managers un engagement stipulant qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour faire participer à un "jeux de société" ! ! ! les salariés de leur service respectif.

Ce jeu... a pour but de faire comprendre aux salariés les valeurs de l’association de moyens Klesia. Au détour de ce jeu, les salariés seront amenés à signer à leur tour un engagement !

Parlons Valeurs justement !!!

L’association de moyen Klesia n’a pas augmenté ses salariés depuis quatre ans,

L’association de moyen Klesia rogne les accords d’entreprise Klesia.

L’association de moyen Klesia n’embauche plus en CDI (sauf des cadres dirigeants), licencie les salariés et externalise notre activité petit à petit…

L’association de moyen Klesia ne tient pas compte des prérogatives des instances représentatives du personnel… Pour preuve, une fois de plus...Il ne souhaite pas transmettre aux élus le document que les salariés vont être amenés à signer.

Un conseil, ne signez rien !!!
Quant au jeu, vous n’avez aucune obligation !!!

Sinon, à quel fin ces signatures d’engagement ? En cas d’accident ?

Les conseils de nos directeurs : "Dégagez vous de toutes vos activités courantes" (pour jouer)...

Qui va faire le travail ?

En fait, les salariés devront rattraper ultérieurement le retard pris lors de la participation aux jeux organisés par l’employeur !!!

Et pour finir et non des moindres, nous vous conseillons de lire le dernier article de "Branches info &Tripalio" Les liens Klesia avec le député …. …., ceci concerne aussi la branche.

Actualités

C’est à nouveau le temps de la lutte !
Après la période de confinement qui nous a arrêté-es dans nos mobilisations, c’est à nouveau le temps des luttes. La période du COVID et la crise sociale qu’elle provoque n’aura été pour le capitalisme qu’une nouvelle opportunité pour exploiter les salarié-es, détruire leurs acquis sociaux et accroître ses profits.
Le gouvernement a, sans états d’âme, abandonné les « premier.e.s de corvée ».
Non seulement le Ségur de la santé n’a annoncé aucun changement ni infléchissement dans la politique de démantèlement du service public de santé, mais il la conforte en poursuivant la gestion libérale, purement comptable, et en dégradant encore un peu plus les conditions de travail.
Rassemblement unitaire "En soutien à Danièle Obono, contre le racisme décomplexé de Valeurs Actuelles"
Une députée noire portant les chaînes de l’esclavage au cou ! C’est par cette image que Valeurs Actuelles a illustré son roman-fiction de cette semaine, intitulé « Danièle Obono au temps de l’esclavage ». Le « journal » d’extrême-droite, qui n’en est pas à son coup d’essai en matière de racisme, pousse ici sa nostalgie du colonialisme et de la mise en esclavage à son paroxysme, entre iconographie esclavagiste et révision de l’Histoire.
“Leur Plan” ? La fuite en avant...
La crise économique et sociale liée au Coronavirus est bien réelle. Hélas le gouvernement a décidé d’y répondre avec les même vieilles recettes utilisées depuis des décennies tout en essayant de verdir son action. D’autres solutions existent et sont urgentes à mettre en place. Ce “plan” est une raison de plus pour participer aux mobilisations de septembre pour la justice sociale, fiscale et environnementale.
Le 17 septembre : Grève et manifestation
Refusons leur monde, par une large convergence des luttes, construisons le nôtre

Facebook


Twitter