ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      samedi 06 juin

Panem et circenses "donnez leur du pain et des jeux"


L’Association de moyen Klesia INNOVE...

Lors du dernier séminaire réservé aux managers, l’employeur n’a pas trouvé mieux que de faire signer à ces managers un engagement stipulant qu’ils doivent tout mettre en œuvre pour faire participer à un "jeux de société" ! ! ! les salariés de leur service respectif.

Ce jeu... a pour but de faire comprendre aux salariés les valeurs de l’association de moyens Klesia. Au détour de ce jeu, les salariés seront amenés à signer à leur tour un engagement !

Parlons Valeurs justement !!!

L’association de moyen Klesia n’a pas augmenté ses salariés depuis quatre ans,

L’association de moyen Klesia rogne les accords d’entreprise Klesia.

L’association de moyen Klesia n’embauche plus en CDI (sauf des cadres dirigeants), licencie les salariés et externalise notre activité petit à petit…

L’association de moyen Klesia ne tient pas compte des prérogatives des instances représentatives du personnel… Pour preuve, une fois de plus...Il ne souhaite pas transmettre aux élus le document que les salariés vont être amenés à signer.

Un conseil, ne signez rien !!!
Quant au jeu, vous n’avez aucune obligation !!!

Sinon, à quel fin ces signatures d’engagement ? En cas d’accident ?

Les conseils de nos directeurs : "Dégagez vous de toutes vos activités courantes" (pour jouer)...

Qui va faire le travail ?

En fait, les salariés devront rattraper ultérieurement le retard pris lors de la participation aux jeux organisés par l’employeur !!!

Et pour finir et non des moindres, nous vous conseillons de lire le dernier article de "Branches info &Tripalio" Les liens Klesia avec le député …. …., ceci concerne aussi la branche.

Actualités

Tout comme la santé, nos libertés ne sont pas négociables !
Alors que la population a consenti de façon responsable à une restriction de ses libertés, en particulier à travers le confinement, le gouvernement a poursuivi une politique répressive et liberticide se traduisant par des pratiques autoritaires et des violences policières, sans aucun lien avec la situation sanitaire mais entendant profiter de l’effet de sidération qu’elle a produit pour accélérer sa politique.
30 mai : par milliers les Sans-Papiers imposent le droit de manifester !
Des milliers de sans-papiers ont bravé l’interdiction de la Préfecture de police de Paris et ont réussi à manifester entre 14h30 et 17h de Madeleine et Opéra vers la Place de la République, pendant qu’un cortège d’un millier de personnes parti de Montreuil a été empêché de les rejoindre.
Campagne collective -Pour l’égalité des droits : des papiers pour toutes et tous !
Depuis le début de la crise sanitaire, de nombreux collectifs et organisations se sont mobilisés pour la régularisation pérenne et inconditionnelle de toutes les personnes sans-papiers. Aujourd’hui, ils s’associent pour lancer une campagne commune, et annoncent une journée nationale de mobilisation le 13 juin prochain.
Journée de mobilisation pour les sans-papiers
Sur la base de l’appel « Foyers, Centres de Rétention, Sans-Papiers : des mesures immédiates contre la bombe sanitaire ! »* soutenu à ce jour par 180 collectifs et organisations sur tout le territoire, la Marche des Solidarités appelle à une journée de mobilisation nationale le samedi 30 mai.
Déconfinement phase 2 : presque tous les droits sauf celui de manifester !
Nous exigeons le rétablissement immédiat du droit de manifester et mettrons tout en œuvre pour qu’en tous lieux puissent s’exercer nos droits sociaux et nos libertés publiques pour une véritable démocratie sociale.

Facebook


Twitter