ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 20 août

Pour Lamine Dieng, pour Adama Traoré, nous exigeons justice ! Non au racisme d’Etat !


Le 28 juin 2017, la cour de Cassation a confirmé le non-lieu, refusant à la famille de Lamine qu’il y ait un procès des policiers qui l’ont tué. Pire, dans son arrêt, elle statue qu’il est légitime que des policiers usent de techniques létales pour empêcher quelqu’un en train d’étouffer de se débattre… pour ne pas mourir en l’occurrence !

Solidaires s’insurge contre ce double déni de justice et exige l’interdiction des techniques d’immobilisation létales !

Adama Traoré, il y a un an !

Il y a un an, Adama Traoré mourait dans des conditions similaires, tué par des gendarmes. Depuis, la gendarmerie, la mairie de Beaumont-sur-Oise, les instances judiciaires, le ministère de l’intérieur n’ont cessé de mentir et de s’acharner sur la famille d’Adama afin d’entraver sa lutte pour la Justice et la Vérité.

Depuis le 19 juillet 2016, Bagui, Youssouf, Cheikne et Yacouba Traoré, Dooum’s et d’autres soutiens ont été arrêtés et certains dorment toujours derrière les barreaux. Si le combat mené par la famille d’Adama, ses ami-es et les habitant-es de Beaumont-sur-Oise et des alentours a permis que les circonstances de la mort d’Adama soient clarifiées et que les mensonges de l’ancien procureur de Pontoise à ce sujet soient démasqués, une mobilisation massive reste nécessaire là aussi pour obtenir vérité et justice !

Solidaires appelle donc à participer à la mobilisation prévue le samedi 22 juillet 2017 à Boyenval, Beaumont-sur-Oise. Rendez-vous à la gare RER de Persan – Beaumont à 14h00*.

* PROGRAMME : 14h30 : Marche au départ du rond-point de Beaumont-sur-Oise, après le pont. Au retour de la marche sur le terrain de Boyenval, plusieurs activités : Échanges et débats ; Théâtre Forum de mise en situation des violences des forces de l’ordre et prévention par l’auto-défense civique…

Justice pour Adama Traoré - 1an déjà


Pour Lamine Dieng, pour Adama Traoré, nous exigeons justice ! Non au racisme d’Etat !

Actualités

Les Chronos font leur cinéma !
Projection débat sur le piquet de grève des travailleurs sans-papiers de Chronopost
Grâce au Conseil d’Etat, policiers et gendarmes pourront continuer à blesser, mutiler ou tuer des manifestant-es
Le Conseil d’Etat vient de rejeter les demandes de nombreuses organisations, dont l’Union syndicale Solidaires, visant à faire interdire l’utilisation des Lanceurs de balles de défense lors des manifestations. Le Conseil d’Etat a également débouté les organisations qui voulaient faire interdire le recours aux grenades de désencerclement GLI-F4.
Les travailleurs sans papiers de Chronopost Alforville au siège de la Poste à Paris
Parti s’amuser et danser, Steve a été retrouvé mort
Aux bords de la Loire, le 21 juin dernier, lors de la soirée de la fête de la musique plusieurs personnes ont été contraintes de se jeter dans l’eau suite à une intervention très violente de la part des forces de l’ordre qui ont sans scrupule utilisé gaz lacrymogènes, grenades de désencerclement et usé de violence physique.
Femmes de chambre : la violence et l’exploitation, ça suffit !
Pas de vacances pour la lutte de classe. Encore cet été, des femmes de chambres, cessent le travail contre les cadences infernales que leur imposent les sous-traitants des grands groupes hôteliers et pour une véritable reconnaissance de leur travail

Facebook


Twitter