MENU
      ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 18 juin

Fonction publique d’État, l’impact des réorganisations sur les conditions de travail


Le CHSCT est devenu le seul organisme compétent en matière de conditions de travail. Il est donc incontournable pour parler du travail, des conditions de travail (cf. ci-après la définition qu’en donne la Fonction publique).
Les équipes militantes doivent utiliser le CHSCT comme instance de débat et de délibération sur les conditions de travail, en faire un véritable instrument de prévention, d’amélioration des conditions de travail et de préservation de la santé physique et mentale des personnels.

Or les directions opposent des résistances et vont continuer à s’opposer à ces nouvelles prérogatives du CHSCT : elles contestent nos demandes de consulter le CHSCT sur des projets d’aménagement importants modifiant les conditions de travail en prétextant que le projet n’est pas important.
Ce qui est important pour nous ne le sera pas pour les directions d’autant qu’il n’existe pas de définition légale du projet important. C’est une notion qui évolue au fur et à mesure de la jurisprudence.

Ce document a pour objet de rappeler aux équipes militantes les textes sur lesquels s’appuyer pour contraindre l’administration à les respecter, leur signaler les points de vigilance pour anticiper le plus possible leur action, être vraiment opérationnel face aux enjeux, et leur donner des éléments de méthode sur la manière d’appréhender un projet de réorganisation, (s’agit-il d’un projet important au sens de la jurisprudence, le CHSCT doit-il être saisi pour information ou pour consultation...)
 
Documents à télécharger : Fonction publique d’État, l’impact des réorganisations sur les conditions de travail

Actualités

Gaël en garde-à-vue : exigeons sa libération immédiate
Ils sont venus chercher Gaël chez lui un dimanche à 6h et ils ont prolongé sa garde à vue au delà de 24h, ils ont aussi tenté de prendre Nordine, ils ont aussi mis en garde à vue toute la journée de dimanche un journaliste qui accompagnait les grévistes : l’Etat et La Poste franchissent toutes les limites, on ne peut pas laisser faire !
STOP aux privatisations. Obtenons un référendum sur Aéroport de Paris
Solidaires appelle à participer et faire participer à ce référendum d’initiative partagée. Et si au lieu de les privatiser, on utilisait ces entreprises pour d’autres politiques publiques, pour servir à la justice sociale et la justice écologique ? Pour des augmentations de salaires, des baisses de prix du gaz ou une autre politique de l’aérien très pollueur et peu taxé ?
Congés bonifiés. Toutes et tous ensemble le 14 juin devant Bercy !
Depuis un rassemblement et une manifestation organisés en défense du congé bonifié, c’est silence radio dans toutes les hautes sphères gouvernementales et ministérielles. Personne ne semble capable de recevoir les organisations syndicales afin d’expliquer les raisons de supprimer le congé bonifié.
« Acte Deux » du gouvernement… sans surprise
Le discours de politique générale d’Édouard Philippe devant l’Assemblée nationale a été sans surprise : il garde le cap sur la politique menée depuis l’élection présidentielle, promesses de campagnes et annonces déjà faites qui détricotent ce qui reste de notre modèle social.
Occupation de l’agence Chronopost d’Alfortville
Depuis ce 11 juin au matin, des travailleurs sans papiers travaillant ou ayant travaillé à Chronopost occupent l’agence d’Alfortville.