ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 08 mars

Transformation sociale

Du 1er mai au 5 mai : Face aux injustices, mobilisons nous !
Dans le contexte actuel de mobilisations face à l’ampleur des attaques de Macron et son gouvernement, le 1er mai, journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur.euse.s, prendra cette année une importance toute particulière et constituera une étape importante de la convergence des luttes.
Dans le contexte actuel de mobilisations face à l’ampleur des attaques de Macron et son gouvernement, le 1er mai, journée internationale de manifestations, de revendications et de solidarité entre les travailleur.euse.s, prendra cette année une importance toute particulière et constituera une étape importante de la convergence des luttes. crédit photo : Jean Claude Saget
ZAD de NDDL : Après le geste de dialogue du mouvement, le gouvernement doit mettre fin aux menaces !
Des organisations nationales, locales, et des personnalités saluent la volonté de renouer le dialogue manifestée par les différentes composantes et habitants de la ZAD de Notre-­Dame-­des-­ Landes dans un contexte pourtant extrêmement difficile, et exigent fermement que le gouvernement mette fin aux menaces pesant sur la zad.
Malgré le refus initial du gouvernement d’étudier la proposition d’une convention collective, ils et elles ont souhaité aujourd’hui faire un geste très concret pour sortir du cycle infernal d’une répression massive et sourde à tout projets d’avenir. Un dossier comprenant près de 40 fiches nominatives concernant les divers projets concrets existants et en construction sur la ZAD a été remis à la préfecture. Cette démarche met en avant l’interdépendance de ces projets fonctionnant comme un écosystème. (...)
Après le 19 avril, poursuivons les grèves, construisons un front commun
La journée du 19 avril appelée pour la défense des services publics, de l’emploi et des salaires a rassemblé des dizaines de milliers de manifestant-es, appelé nationalement par seulement deux organisations. Elle a constitué un moment de rencontre important dans la rue mais aussi dans des assemblées générales ouvertes ou communes dans les services.
Le 19 avril en grève, en manifestation, amplifions et coordonnons les mobilisations sociales
Les mobilisations actuelles se renforcent et s’étendent dans le rail, dans les universités, les hôpitaux, aux finances publiques, dans une partie croissante des services publics mais aussi dans le secteur privé en particulier sur la question des salaires et plus globalement sur le pouvoir d’achat avec la mobilisation des retraité.es.
Chaque secteur a des revendications propres. Nous savons que face à ce gouvernement c’est un mouvement de convergence concrète des luttes qui permettra de gagner. Pour cela il faut renforcer chacune de nos luttes. Ces convergences prennent aujourd’hui des formes diverses comme par exemple avec la manifestation parisienne du vendredi 13 avril qui partira avec les cheminot.es de l’université Paris 1 Tolbiac pour se rendre à la Gare d’Austerlitz en passant par l’hôpital de la Salpêtrière. Le jeudi (...)
L’injonction au courage
Le refrain est connu : nos pays, baignés dans l’illusion des Trente Glorieuses, doivent faire un retour « douloureux mais nécessaire » à la réalité. Ce discours de la nécessité est très répandu : respect des 3 % de déficit, remboursement de la dette, ouverture à la concurrence, équilibre financier, etc. Mais qu’en est-il de la douleur ? Comment la justifier ? Toute la perversité d’un pouvoir, aligné en outre sur l’agenda du capital, se loge là — et elle est sans limite : elle donne au caractère vertueux du courage le sens de l’abattement et de l’inaction. En somme, plus les réformes sont dures socialement, plus nous serions courageux d’accepter leur nécessité. Cette équation est une ritournelle médiatique d’autant plus redoutable qu’elle se base sur un certain bon sens populaire. À l’heure des mobilisations contre les réformes du gouvernement Philippe et forts de l’expérience de ces dernières années (grecque, notamment), levons à nouveau le voile sur ces faux appels au courage
autonomie des luttes, mode d’emploi
Née en 2004 du regroupement de plusieurs collectifs parisiens, la Coordination 75 des sans-papiers (CSP75) s’inscrit dans la continuité du mouvement sans-papiers des années 1990, tout en contribuant à l’élargissement des mobilisations en Europe et en Afrique.
Services publics : Zone A Défendre !
Les services publics ne sont pas ce que l’on veut nous faire croire : une planque pour des fainéants et des privilégiés. Ils recouvrent une multitude de métiers indispensables pour le bien de toute la population.
Le 9 avril, marchons sur l’Assemblée nationale
Le 9 Avril va commencer l’examen du projet de loi d’habilitation par ordonnances sur la réforme du secteur ferroviaire à l’Assemblée nationale. En cette occasion, SUD-Rail organise un rassemblement devant celle-ci afin de marquer le coup et faire converger grévistes et autres secteurs en lutte.
Le 9 Avril va commencer l’examen du projet de loi d’habilitation par ordonnances sur la réforme du secteur ferroviaire à l’Assemblée nationale. En cette occasion, SUD-Rail organise un rassemblement devant celle-ci afin de marquer le coup et faire converger grévistes et autres secteurs en lutte.
SNCF - Usagers, on vous ment !
Depuis quelques jours, le gouvernement, les médias et les experts « autoproclamés » se bousculent pour expliquer que l’ouverture à la concurrence et la casse du statut de cheminot-e-s seraient la solution pour que vos trains partent et arrivent à l’heure. Qu’en est-il vraiment ?
La Macronie c’est...
 
0 | ... | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90 | 100 | 110 | 120 | 130

Facebook


Twitter