ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mercredi 28 septembre

Soutien aux livreur-euses de Deliveroo


Ces travailleurs « indépendants », qui refusent de pédaler plus pour gagner moins et au mépris toujours plus grand de leur sécurité, feront converger leur mobilisation par la tenue de rassemblements dans ces trois villes vendredi 11 aout.

En refusant en masse le contrat de gré à gré et le chantage à l’emploi, leur réponse est exemplaire : l’action collective et la grève !

  • L’Union syndicale Solidaires appelle à soutenir partout ces mobilisations.
  • Elle appelle à se mobiliser en masse le 12 septembre prochain : en effet, c’est ce même modèle de précarité que Macron veut étendre au salariat en premier lieu avec sa loi travail 2 XXL, qui veut précariser le contrat de travail, remettre en cause le caractère protecteur de la loi pour les travailleurs et travailleuses et sacrifie notre santé et notre protection sociale.

Pour l’ensemble de ces raisons, l’Union syndicale Solidaires, qui organise des livreurs entre autre par l’intermédiaire de son syndicat SUD Commerces et Services, apporte son soutien à la lutte des travailleurs de Deliveroo et participera aux rassemblements ce vendredi 11 aout.

Actualités

Communiqué de presse de 6 organisations de retraité·e·s :
Appel des retraité·e·s à la mobilisation du 29 septembre

Les mesures gouvernementales sur le pouvoir d’achat ne suffisent pas à mettre fin à la paupérisation de la population. La loi votée cet été pose seulement quelques rustines à travers des primes qui n’ouvrent aucun droit et qui à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale et le système de retraite.

Nouvelle réforme de l’assurance chômage :
les chômeurs/ses coupables ?

Avant d’enclencher une nouvelle réforme des retraites, le nouveau ministre du Travail Olivier Dussopt entend tout comme ses prédécesseurs porter lui aussi fortement atteinte aux droits et allocations déjà bien faibles des chômeurs/ses.

Retour sur la fête de l’Huma : liens vers les vidéos des débats du stand de Solidaires

La priorité de la rentrée sociale n’est pas la baisse des droits au chômage !

En cette rentrée sociale, le pouvoir d’achat et l’augmentation des salaires, des pensions, des retraites, minimas sociaux et bourses d’études demeurent un sujet majeur pour nombre de travailleuses, travailleurs et jeunes. Comme nous le déclarions le 12 juillet, la préservation du pouvoir d’achat nécessite toujours un meilleur partage de la richesse.

Pour les salaires, les pensions, les bourses d’études, les minima sociaux : en grève le 29 septembre !

Les mesures gouvernementales annoncées sur le pouvoir d’achat sont en dessous de la situation de paupérisation de la population. La loi votée cet été se contente de poser quelques rustines et, à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale.

Facebook




Twitter