ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 24 mai

Syrie : Rassemblement à Paris


Poutine, qui intervient depuis septembre 2015 ouvertement pour écraser la révolution syrienne et dont les bombardements ont tué plus de 4100 civils en Syrie. Poutine qui soutient depuis 2011, avec l’Iran, le régime assassin de Bachar al-Assad (à l’origine de plus de 320 000 morts, plus de 5 millions de réfugiés, plus de 50% de la population déplacée en interne ou à l’étranger, plus de 100 000 prisonniers politiques).

Cette invitation a lieu à l’occasion du 300ème anniversaire de l’ouverture de l’ambassade de la Russie à Paris, célébrée par une exposition sur Pierre le Grand à Versailles. Poutine sera donc présent en France à Versailles le jour de l’inauguration de l’exposition, le lundi 29 mai. L’occasion de discuter diplomatie avec Macron,... et de la Syrie notamment. Une discussion que n’avait pu avoir Hollande en octobre dernier, alors qu’Alep était pilonnée par les aviations syrienne et russe ; ce qui n’avait pas empêché le gouvernement français de ne jamais qualifier les bombardements russes comme criminels.

Alors que ces derniers mois nombre de réunions diplomatiques se sont tenues, à Genève et à Astana notamment, le peuple syrien continue d’être réprimé dans le sang et la déportation d’hommes, de femmes et d’enfants se poursuivent : à Homs, le quartier d’al-Waer qui était assiégé, vient de terminer d’être évacué (environ 40 000 habitants), à Barzeh et Qaboun, dans la banlieue de Damas, les populations ont été déportées à la mi-mai, et la reprise de ces quartiers par le régime a entraîné une intensification du siège autour de Douma (avec plus de 350 000 habitants).

Ainsi nous exigeons :

  • Arrêt immédiat de tous les bombardements en Syrie !
  • Aucune collaboration avec les dictateurs : ni Assad, ni Poutine !
  • Levée immédiate de tous les sièges !
  • Libération immédiate de tous les prisonniers politiques !
  • Départ de toutes les forces armées étrangères de la Syrie !
  • Mobilisation internationale pour l’aide humanitaire et l’accueil des réfugiés !

Ni Assad, ni Daech ! C’est au peuple syrien et à lui seul de décider de son avenir. La revendication du peuple syrien pour le départ de Assad et la fin de son régime, immédiatement et sans condition, est légitime.

Le collectif Avec la Révolution Syrienne appelle à rejoindre le rassemblement appelé par des Syriens qui aura lieu : lundi 29 mai à 18h30 métro Invalides

Actualités

Nouveau gouvernement : c’est sa politique régressive néolibérale que nous continuerons à combattre !

La nomination d’un nouveau gouvernement donne lieu à de nombreux commentaires, le choix des ministres supposant incarner l’orientation politique. D’expérience, les têtes ne changent souvent pas grand-chose sur le fond de la politique qui restera ultralibérale et autoritaire.

La Commune de Paris, 151 ans !

Plus que d’autres révolutions, la Commune de Paris a durablement marqué la conscience collective en France et dans le monde. Après une montée historique au mur des Fédérés 2021 (15000 personnes dans les rues entre République et le cimetière du Père Lachaise), nous rendons de nouveau hommage, 151 ans plus tard, à ceux qui se sont élancés à l’assaut du ciel.

Appel unitaire pour le 17 mai 2022, journée mondiale de lutte contre l’homophobie et la transphobie (IDAHOT)

Ce 17 mai, journée internationale de lutte contre les LGBTphobies, est importante dans la lutte pour l’égalité et contre les discriminations. Après deux années de pandémie, les vies militantes associative et syndicale notamment pour les personnes LGBTQI+, reprennent enfin leur cours. Il est temps aussi de remettre leurs revendications en avant !

Un syndicalisme de lutte et de tranformation sociale, c’est quoi ?

Beaucoup confondent indépendance du syndicalisme par rapport aux partis politiques et apolitisme. En vérité, le fait que Solidaires se réclame d’un syndicalisme de transformation sociale montre bien que ses militant-e-s s’impliquent concrètement dans l’organisation de la cité, et cela procède à l’évidence d’un acte profondément politique et citoyen, cependant très éloigné des pratiques politiciennes dont le but et de conquérir le pouvoir.

1er mai : journée internationale des droits des travailleur·euses. Pour la Paix, les libertés et contre toutes régressions sociales !

En cette journée internationale des droits des travailleur.euses les unions régionales Ile-de- France CGT FO FSU Solidaires UNSA, avec les organisations UNEF, Voix lycéenne et MNL, tiennent à réaffirmer leur opposition résolue à toute forme de guerre dont elles constatent que ce sont toujours les travailleur.euses qui en payent le prix fort.

Facebook




Twitter