ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      vendredi 09 décembre

9 ans, Clément toujours présent


Il y a 9 ans, notre camarade Clément Méric, militant antifasciste et syndical, était assassiné par des militants néo-nazis, en plein Paris. Le 19 mars 2022, c’est Federico Martín Aramburú qui est tombé sous les balles d’un militant d’extrême droite, dans une rue de Paris. Tout récemment, le 14 mai, un militant d’extrême-droite a tué un jeune homme à Paris par arme à feu. Non contente de diffuser des idées racistes, réactionnaires et xénophobes, l’extrême droite tue.

9 ans, Clément toujours présent

À l’heure où l’extrême droite enregistre à nouveau des scores conséquents aux élections, à l’heure où son discours se propage dans notre quotidien, des plateaux télé au plus haut sommet de l’État, il est de notre devoir de montrer, encore une fois, notre colère.

  • Nous nous rassemblerons pour rendre hommage à notre camarade, et affirmer l’actualité de ses combats.
  • Nous nous rassemblerons en mémoire des victimes de crimes racistes et fascistes.
  • Nous nous rassemblerons pour ré-affirmer notre rejet d’une société fondée sur les oppressions, les discriminations et sur un récit national fantasmé.
  • Nous nous rassemblerons pour combattre l’extrême-droite dirigée par des millionnaires qui divise les travailleur.euses, qui est au service des patrons et qui veut détruire nos droits sociaux.

Mais ce combat contre l’extrême-droite ne se réduit pas à cette manifestation, il prend corps quotidiennement dans les luttes que nous menons : en portant un projet de transformation sociale anti-capitaliste, en luttant pour les services publics, en défendant nos droits et en en conquérant de nouveaux, en agissant contre le chômage et la précarité, en nous mobilisant dans la lutte des classes, en développant la solidarité internationale, en combattant encore et toujours le sexisme, le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, l’homophobie, la transphobie, nous combattons l’extrême droite. En nous organisant contre toutes les discriminations, et en cherchant à faire vivre notre arme la plus puissante, la solidarité, nous faisons reculer l’extrême-droite.

Nous appelons donc toutes celles et ceux qui partagent les valeurs du progrès et de la justice sociale à nous rejoindre lors de ce rassemblement d’hommage à Clément et ses combats.

Solidaires organise un rassemblement à Paris le 5 juin à 18h.

Actualités

CGT, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR & Ensemble & solidaires : Les retraités veulent vivre !

Depuis de nombreux mois, les retraités agissent et « battent le pavé » pour exiger une augmentation des retraites de base et complémentaires, par rapport à la baisse de leur pouvoir d’achat et à l’inflation galopante pour 2022.

Communiqué intersyndical : Retraites : prêt-es à la mobilisation

Les consultations en cours concernant notre système de retraite ont été une nouvelle occasion pour les organisations syndicales de faire des propositions dont aucune ne nécessite une réforme paramétrique.

Réforme de l’assurance chômage : le Parlement de la régression sociale !

La commission mixte paritaire a trouvé début novembre un accord satisfaitant le Parlement et le gouvernement. Mais certainement pas les premiers concerné-es, les chômeurs et chômeuses à qui le représentation nationale vient une nouvelle fois de raboter les droits en imposant le principe de « contracyclicité » qui fait dépendre la durée de versement des allocations de l’état du marché du travail.

Non les 65 ans (ni 64 ou même 63) ne passeront pas !

Tandis que le 3eme cycle de concertation portant sur le financement commence, la première ministre a jugé bon d’annoncer dans une interview les grandes lignes du contenu du futur projet de loi sur les retraites. Le gouvernement sort donc du bois. Rien de très surprenant, ni dans la méthode (des annonces à la presse, sans attendre la fin du cycle de concertation), ni sur le fond.

Réforme de l’assurance chômage : la clause du grand-père pour les chômeurs-ses ?

Le gouvernement a présenté le 21 novembre son projet de décret d’application de la loi portant réforme de l’assurance chômage et son concept de « contracyclicité » qui est au cœur de sa réforme. Pour dire les choses simplement, plus le marché du travail se porte bien, moins le ou la chômeur-se touche d’allocations, plus le marché est dégradé, meilleure sera son indemnisation.

Facebook




Twitter