ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 03 octobre

Construire un mouvement collectif pour la santé au travail !


Les Etats généraux de la santé des travailleurs (mars 2016), rassemblant plus de 500 personnes, ont concrétisé notre projet de rassembler largement syndicalistes, experts, associations et syndicats, militants de la santé des travailleurs. Nous proposons de franchir encore une étape en construisant sur le long terme un mouvement large, pluraliste, pour les droits collectifs des salariés à défendre leur santé.

Nous vous invitons à participer à une journée d’étude et de mobilisation, le 24 janvier 2017, à la Bourse du travail de Paris. Cette rencontre doit être l’occasion d’élargir notre projet à toutes les organisations et militants qui le souhaitent. Elle s’organise autour de propositions concrètes à décider et bâtir ensemble. Parmi les idées que nous proposons de débattre, il y a :

  • Poursuivre et amplifier les journées régionales ou départementales des états généraux comme cela a été fait avec succès sur Rouen. Il y en a un projet à Lyon, au Havre, et également des pistes sur Marseille et Grenoble.
  • Agir autour de propositions concrètes émanant des différents ateliers des Etats Généraux et à débattre. Les actes des états généraux serviront de support pour continuer à élargir au niveau des syndicats notre collectif, notamment pour être utilisé à l’intérieur des entreprises et lancer la mise en place de cahier de doléances.
  • La production de petits livres courts et synthétiques sur un certain nombre de sujets (par exemple sur les questions de précarité) doit être aussi envisagée à partir, là aussi, des éléments issus des états généraux.
  • Plusieurs membres du collectif de la région parisienne envisagent la mise en place d’une permanence pluridisciplinaire autour du travail.

La journée sera organisée autour de moments courts qui permettront de valider les propositions dans chacun des domaines.

Dès maintenant, inscrivez-vous pour participer à cette journée en écrivant à :

contact@neplusperdresaviealagagner.org

Rendez-vous le mardi 24 janvier 2017 de 9h30 à 17h à la Bourse du travail de Paris 3 rue du Château d’Eau 75010 Paris neplusperdresaviealagagner.org

Actualités

Communiqué intersyndical : Une première mobilisation réussie qui appelle à des suites

Cette journée démontre qu’une mobilisation interprofessionnelle est utile pour le rapport de force, et que malgré toutes les volontés de minimiser l’expression de cette colère sociale, les capacités de résistances sont là et peuvent s’amplifier

Il est urgent d’agir !
Augmentations des salaires, minima sociaux et des pensions !

La question salariale, les minima sociaux, les pensions et les retraites insuffisants touchent tout le monde en Île-de-France et force est, de constater que le compte n’y est pas : les salaires sont toujours trop bas. Les unions régionales CGT, FSU, Solidaires et UNEF appellent à une forte journée de grève et de mobilisation afin de faire entendre la voix des salarié-es, des fonctionnaires, des retraité-es et des étudiant-es.

Le droit à l’avortement doit être reconnu comme droit fondamental partout et tout le temps

Partout dans le monde les droits des femmes, conquis grâce aux luttes féministes, sont régulièrement attaqués ces dernières années.Menées par des gouvernements d’extrême droite, patriarcaux, misogynes et lgbtqi+phobes, racistes, néolibéraux, ces attaques commencent souvent par la remise en cause du droit à l’avortement ou des droits des personnes LGBTQIA+.

De nouvelles coupes dans les dépenses de la sécu et la menace de la réforme des retraites continue !

Le gouvernement a présenté son projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023. Ce projet initial ne comprend pas d’ article sur la réforme des retraites, mais la première ministre a fait savoir le 27 septembre qu’elle déciderait d’ici la fin de la semaine si un amendement au projet serait déposé. Rien n’écarte donc pour l’instant un passage en force sur la réforme des retraites .

Communiqué de presse de 6 organisations de retraité·e·s :
Appel des retraité·e·s à la mobilisation du 29 septembre

Les mesures gouvernementales sur le pouvoir d’achat ne suffisent pas à mettre fin à la paupérisation de la population. La loi votée cet été pose seulement quelques rustines à travers des primes qui n’ouvrent aucun droit et qui à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale et le système de retraite.

Facebook




Twitter