ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      mardi 07 février

Entrave à la liberté d’expression : nous continuerons à distribuer des tracts dans l’espace public !


Jeudi 24 novembre, quatre militants retraités de Solidaires Paris qui distribuaient des tracts sur la défense des Services Publics devant le Parc des Expositions de la Porte de Versailles - qui accueillait le Salon des Maires - ont été sommés d’interrompre au bout de 15 minutes leur distribution par la police qui a contrôlé leur identité.
Les forces de l’ordre ont qualifié cette distribution de tracts de "manifestation illégale", car elle n’avait pas été déclarée en Préfecture au préalable, et sous la menace de se voir infliger une amende de 135 euros chacun.

Ce n’est pas la première fois que des militants de notre organisation syndicale ont été empêchés par la police de distribuer des tracts sur la voie publique.

Nous réaffirmons que les diffusions de tracts syndicaux et politiques ne sont pas considérées comme des manifestations de rue, pour preuve ce qui se fait partout lors des campagnes électorales.

Pour Solidaires, ces mesures d’interdiction sont à la fois une atteinte au droit d’expression et au droit à l’information à l’égard de ceux et celles qui ne sont pas reçus pour s’exprimer dans les grands médias, et qui souhaitent disposer d’une information alternative et indépendante.


Entrave à la liberté d’expression : nous continuerons à distribuer des tracts dans l’espace public !

Actualités

On va gagner la bataille des retraites !

La mobilisation est massive et historique, mais Macron et Borne ne lâcheront pas facilement. Mais nous avons les moyens de les faire céder et de protéger nos retraites. Pour gagner il faut un certain nombre d’ingrédients, voici la liste :

La répression policière sur des manifestant·es et militant·es n’est pas acceptable

A l’arrivée de notre cortège syndical à Paris, lors de la manifestation du 31 janvier 2023, des policiers casqués et armés de matraques s’en sont pris violemment au service d’ordre de l’Union syndicale Solidaires et aux camarades du cortège de Sud Rail, directement autour de la camionnette, les frappant violemment.

Une puissante mobilisation qui oblige au retrait

Le 19 janvier plus de deux millions de travailleuses et travailleurs, et de jeunes se sont mobilisé·es mis en grève et/ou ont manifesté, dans le public comme dans le privé, contre la réforme des retraites de ce gouvernement. Nous sommes unis et déterminés à faire retirer ce projet de réforme des retraites, c’est pourquoi l’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de grèves et de manifestations interprofessionnelles le 31 janvier.

Contre la réforme des retraites, manifestation parisienne aux flambeaux

(Réforme des retraites) Déclaration du 25 janvier 2023 de l’intersyndicale nationale

Nous sommes aujourd’hui présents, responsables de nos organisations, pour réaffirmer collectivement notre opposition au projet de réforme qui va à l’encontre des intérêts des travailleurs en décalant l’âge légal de départ en retraite à 64 ans et en accélérant l’allongement de la durée de cotisation.

Facebook




Twitter