ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      jeudi 08 décembre

Libération immédiate du syndicaliste enseignant arrêté abusivement lors de la manifestation Fonction Publique !


Après avoir tenté de traverser violemment le cortège de l’Union Syndicale Solidaires en gazant et en frappant des syndicalistes, les forces de l’ordre ont arrêté arbitrairement notre camarade lors d’un contrôle des sacs à quelques rues du parcours de la manifestation. Celui-ci n’avait sur lui qu’une paire de lunettes de plongée, justifiée par une ordonnance du médecin attestant d’une sensibilité oculaire. Dans quelle mesure le port de lunettes de plongée constitue-t-il à présent un délit ?

Après la violence en manifestation, nos camarades subissent la répression par la privation de liberté. Le gouvernement tente par tous les moyens, et tout particulièrement la répression, de faire passer en force sa politique.

L’Union Syndicale Solidaires exige la libération immédiate du camarade ainsi que des autres interpellé.es des manifestations et dénonce les arrestations arbitraires et abusives.

Le communiqué de SUD Éducation 93

Le communiqué de SUD Éducation

Actualités

CGT, FSU, Solidaires, FGR-FP, LSR & Ensemble & solidaires : Les retraités veulent vivre !

Depuis de nombreux mois, les retraités agissent et « battent le pavé » pour exiger une augmentation des retraites de base et complémentaires, par rapport à la baisse de leur pouvoir d’achat et à l’inflation galopante pour 2022.

Communiqué intersyndical : Retraites : prêt-es à la mobilisation

Les consultations en cours concernant notre système de retraite ont été une nouvelle occasion pour les organisations syndicales de faire des propositions dont aucune ne nécessite une réforme paramétrique.

Réforme de l’assurance chômage : le Parlement de la régression sociale !

La commission mixte paritaire a trouvé début novembre un accord satisfaitant le Parlement et le gouvernement. Mais certainement pas les premiers concerné-es, les chômeurs et chômeuses à qui le représentation nationale vient une nouvelle fois de raboter les droits en imposant le principe de « contracyclicité » qui fait dépendre la durée de versement des allocations de l’état du marché du travail.

Non les 65 ans (ni 64 ou même 63) ne passeront pas !

Tandis que le 3eme cycle de concertation portant sur le financement commence, la première ministre a jugé bon d’annoncer dans une interview les grandes lignes du contenu du futur projet de loi sur les retraites. Le gouvernement sort donc du bois. Rien de très surprenant, ni dans la méthode (des annonces à la presse, sans attendre la fin du cycle de concertation), ni sur le fond.

Réforme de l’assurance chômage : la clause du grand-père pour les chômeurs-ses ?

Le gouvernement a présenté le 21 novembre son projet de décret d’application de la loi portant réforme de l’assurance chômage et son concept de « contracyclicité » qui est au cœur de sa réforme. Pour dire les choses simplement, plus le marché du travail se porte bien, moins le ou la chômeur-se touche d’allocations, plus le marché est dégradé, meilleure sera son indemnisation.

Facebook




Twitter