ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail      lundi 03 octobre

Nous voulons des augmentations de salaires


Des inégalités toujours plus fortes

ISF, CSG, APL, le compte n’y est pas. Le gouvernement continue d’enrichir les riches.
La balance des mesures prises depuis l’arrivée de Macron au pouvoir est claire... Selon l’OFCE, ces décisions ont encore accru les inégalités.
Ceux et celles qui ont inventé la théorie du ruissellement ou du premier de cordée ne font que défendre leur classe, celle des possédants, des riches, des patrons.

Des prix qui augmentent

Si on ajoute à cela les augmentations des prix des services, énergies, carburants... ou le coût des loyers toujours très haut et qui ne permet pas à des personnes qui pourtant travaillent de se loger...

L’enfumage par la baisse des cotisations

Le gouvernement a tenté un véritable enfumage : la suppression des cotisations maladie et chômage remplacées par la CSG. Si cela peut faire apparaître quelques euros de plus sur la fiche de paie, ça ne constitue en rien une augmentation de salaire. Ce qui est gagné en apparence, manquera dans les caisses de la sécurité sociale et ce sera autant de moins pour ce qui constitue notre salaire socialisé qui sert à tous et toutes en cas de chômage, maladie, maternité ou retraite.

Cet enfumage arrange bien les capitalistes. Mais cela suffit. Nous exigeons des augmentations de salaires, nous rappelons que les richesses produites le sont par notre travail. Alors c’est le moment d’agir, pour de vraies augmentations :

  • 400 euros de rattrapage tout de suite pour tous et toutes
  • de vrais emplois et de vrais salaires, stop au temps partiel contraint
  • le smic à 1700 euros
  • l’égalité des salaires entre les hommes et les femmes

Documents à télécharger > Nous voulons des augmentations de salaires

Actualités

Communiqué intersyndical : Une première mobilisation réussie qui appelle à des suites

Cette journée démontre qu’une mobilisation interprofessionnelle est utile pour le rapport de force, et que malgré toutes les volontés de minimiser l’expression de cette colère sociale, les capacités de résistances sont là et peuvent s’amplifier

Il est urgent d’agir !
Augmentations des salaires, minima sociaux et des pensions !

La question salariale, les minima sociaux, les pensions et les retraites insuffisants touchent tout le monde en Île-de-France et force est, de constater que le compte n’y est pas : les salaires sont toujours trop bas. Les unions régionales CGT, FSU, Solidaires et UNEF appellent à une forte journée de grève et de mobilisation afin de faire entendre la voix des salarié-es, des fonctionnaires, des retraité-es et des étudiant-es.

Le droit à l’avortement doit être reconnu comme droit fondamental partout et tout le temps

Partout dans le monde les droits des femmes, conquis grâce aux luttes féministes, sont régulièrement attaqués ces dernières années.Menées par des gouvernements d’extrême droite, patriarcaux, misogynes et lgbtqi+phobes, racistes, néolibéraux, ces attaques commencent souvent par la remise en cause du droit à l’avortement ou des droits des personnes LGBTQIA+.

De nouvelles coupes dans les dépenses de la sécu et la menace de la réforme des retraites continue !

Le gouvernement a présenté son projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2023. Ce projet initial ne comprend pas d’ article sur la réforme des retraites, mais la première ministre a fait savoir le 27 septembre qu’elle déciderait d’ici la fin de la semaine si un amendement au projet serait déposé. Rien n’écarte donc pour l’instant un passage en force sur la réforme des retraites .

Communiqué de presse de 6 organisations de retraité·e·s :
Appel des retraité·e·s à la mobilisation du 29 septembre

Les mesures gouvernementales sur le pouvoir d’achat ne suffisent pas à mettre fin à la paupérisation de la population. La loi votée cet été pose seulement quelques rustines à travers des primes qui n’ouvrent aucun droit et qui à travers les exonérations de cotisations, ampute le salaire socialisé, fragilisant la protection sociale et le système de retraite.

Facebook




Twitter