ÉditoActualitésÉvenementsCommuniquésManifestationsRéflexionsRetour sur...SyndicalismeTravail       mercredi 12 juin

TOUS ET TOUTES EN GRÉVE le 19 janvier !


Paradis fiscal, pour les patrons
Enfer social, pour la population
De cette société-là, on n’en veut pas !

Les jeunes dans la galère
Les vieux dans la misère
De cette société-là, on n’en veut pas !

Pour la planète
Pour les retraites
C’est tous ensemble que nous vaincrons
À bas, à bas, la retraite de Macron !

 
Sur l’air de l’Empereur, sa femme et le p’tit prince
Jeudi matin, Macron, Dussopt,
Et tous les autres volent nos pensions
Cet argent c’est le notre alors c’est parti
Tout le monde a dit,
EN GRÈVE AUJOURD’HUI DEMAIN ON RECONDUIT !
Vendredi matin …

 
Sur l’air de « lundi, des patates »
Mercredi (...)
Jeudi, C’EST LA GRÈVE
Vendredi, C’EST LA GRÈVE
Samedi, C’EST LA GRÈVE
Et dimanche, pour le moral
On vote la grève générale !

 
On est là,
On est là,
Pour que les retraites soient belles,
Nous on est là
Contre la précarité,
Pour la solidarité
La défense des retraité-es
Nous on est là !

On est là,
On est là,
Pour la retraite à 60
Nous on est là
Contre la précarité,
Pour la solidarité
La défense des retraité-es
Nous on est là !

 
Fin du monde, fin du mois,
Même Macron, même combat !

 
Pension plus tard et mal payée,
C’est un crime contre les retraités !
Macron, Dussopt, Darmanin,
Et hop ! Tout ça à la poubelle !

Y’en a ras-le-bol de ces guignols qui ferment les hôpitaux, qui ferment les écoles !

 
De l’argent, il y en a dans les caisses du patronat !
Et l’argent, on l’prendra dans les caisses du patronat !

 
Tout est à nous... rien n’est à eux...
Tout ce qu’ils ont, ils l’ont volé...
Partage des richesses…
Égalité sociale…
Ou alors, ça va péter, ça va péter !

 
Où est-ce qu’on va ?
Au combat !
Quelle arme on a ?
Le syndicat !
De lutte, de classe, et autogestionnaire !

Y’en a assez, assez, assez d’cette société qui sème le chômage et la précarité !

 
C’est pas les sans-papiers
C’est pas les immigrés
C’est les capitalistes
Qui nous coûtent cher

 
Qui sème la misère récolte la colère !
Misère, chômage, Macron dégage !

C’est pas un jour de grève qui nous fera gagner c’est la grève illimitée !

 
Nous ne sommes pas de la chair à patrons,
C’est le retrait que nous voulons !
Ils servent à rien, ils nous coûtent cher, licencions tous les actionnaires !

 
Sur l’air des « amants de Saint-Jean »
Comment ne pas perdre la tête
Avec ce Medef arrière
Retraites attaquées, salaires oubliés,
Toujours plus de précarité
Bande de truands
On ne travaillera pas jusqu’à 100 ans
37 ans et demi, public privé
On va gagner !

 
Sur l’air de « Bella ciao »
Trop d’actionnaires,
Trop de rentiers,
Trop d’exclusion, d’humiliation, de pri-va-ti-sa-tion !
Toutes les richesses, accumulées, il va falloir les partager !
Y’a d’la galère,
Des p’tits salaires,
Des gens virés, des licenciés, des pré-ca-ri-sés !
C’est dans la lutte,
C’est dans la grève,
C’est dans la rue qu’on va gagner

 
La retraite, elle est à nous,
On s’est battus pour la gagner
On se battra pour la garder !

 
A-ah, anti, anticapitaliste !

Il faut se syndiquer, se mettre en grève, manifester ne rien lâcher.

La retraite c’est comme la galette,
On la veut complète !

 
Siamo tutti antifascisti

Pas de fachos dans nos quartiers
Pas de quartiers pour les fachos

Derrière le fascisme
Se cache le capital
La lutte antifasciste est internationale

Derrière le fascisme
Se cache le capital
La lutte antifasciste est aussi syndicale

Actualités

Pour la démocratie et la justice sociale, faire front contre l’extrême-droite !

L’Union syndicale Solidaires est depuis 25 ans de tous les combats contre les régressions sociales, les régressions des droits des travailleurs·euses notamment par les lois travail, les réformes de l’assurance chômage, de la fonction publique, contre le recul de la protection sociale comme lors de la dernière réforme des retraites. Elle a dénoncé et combattu aussi les lois liberticides comme la loi immigration qui a fait de la préférence nationale, idée de l’extrême droite, son axe fondamental.

Après le choc des européennes les exigences sociales doivent être entendues !

Les organisations syndicales alertent depuis des années sur la crise sociale et démocratique qui traverse notre pays. Un politique qui tourne le dos au social et qui crée déclassement, abandon de nos industries et de nos services publics, le passage en force contre la mobilisation historique contre la réforme des retraites, l’absence de perspectives de progrès et la banalisation des thèses racistes, constituent le terreau sur lequel l’extrême droite prospère.

L’extrême droite, plus que jamais un danger mortel !

Ce soir, l’extrême droite cumule près de 40% des suffrages. Ces élections européennes rendent manifeste la gravité de la situation. L’extrême droite a toujours été, et demeure plus que jamais l’ennemie mortelle des travailleurs et des travailleuses, des étranger⋅ères, des personnes racisées, des LGBTQI+, et de la démocratie. Le programme de toutes les extrêmes droites, c’est de préserver les privilèges du patronat et des classes sociales favorisées, en désignant des boucs-émissaires à la colère sociale : les étranger⋅es, les femmes, les LGBTQI+...

Le 9 juin, ne donnons pas une voix à l’extrême droite !

Fidèle à ses valeurs d’indépendance vis-à-vis des partis politiques, l’Union syndicale Solidaires ne donne pas de consigne de vote en faveur d’une liste. Mais nous appelons à ne pas donner une seule voix aux partis d’extrême droite à commencer par le RN. Les idées d’extrême droite sont à l’opposé de tout ce que défend le syndicalisme : la solidarité, l’égalité, la justice sociale, la lutte contre les discriminations…

Réforme de l’Assurance-chômage : le gouvernement fait les poches des plus précaires

Encore une réforme de l’Assurance-chômage ! Motivé par des raisons strictement budgétaires, le gouvernement décide de réduire une nouvelle fois les indemnités des privé·es d’emploi et de durcir les conditions d’indemnisation.

Facebook




Twitter